Comment faire une fiche de paie pour un apprenti en 2024 ?

Maryam Toumirt
Mise à jour le 05 janvier 2024

Le contrat d’apprentissage est un contrat qui permet à un apprenti de suivre en alternance une formation en entreprise, et des enseignements dispensés dans un centre de formation d’apprenti (CFA).

Lorsqu’un employeur fait le choix de recruter un apprenti, l’apprenti est un salarié de l’entreprise à part entière au cours de l’exécution de son contrat d'apprentissage. Ce dernier bénéficie donc des dispositions applicables aux autres salariés de l’entreprise, et doit obligatoirement se voir remettre une fiche de paie.  

Comment fonctionne la fiche de paie d’un apprenti ? Comment mentionner le salaire sur la fiche de paie d’un apprenti ? Quelles sont les charges patronales pour un apprenti ? Quel est le salaire minimum applicable à ce statut ? Existe-t-il des exonérations de cotisations sociales pour l’employeur ? PayFit vous répond.

L'apprenti doit-il recevoir une fiche de paie ?

Oui. Tout au long du contrat d’apprentissage, la remise d’une fiche de paie à l’apprenti est obligatoire de manière mensuelle, quel que soit le rythme du contrat d’apprentissage. 

💡 Bon à savoir: lors de la conclusion d’un contrat d’apprentissage, l’employeur est tenu de procéder à la DPAE de l'apprenti.

Quelles sont les mentions obligatoires à indiquer sur la fiche de paie de l’apprenti en 2024 ?

Les mentions obligatoires du bulletin de paie d’un apprenti sont notamment : 

  • l’identité de l’employeur : nom ou dénomination, adresse, SIREN, code APE, convention collective applicable à l’entreprise ;

  • l’identité de l’apprenti : nom, prénom, adresse, emploi ;

  • la rémunération de l’apprenti : période rémunérée, avantages en nature ;

  • la mention : “conserver ce bulletin de paie sans limitation de durée”.

⚠️ Attention : l’employeur est tenu de s’assurer que le bulletin de paie de l’apprenti comporte toutes les mentions obligatoires. À défaut, l’employeur s’expose à une amende de 450 €.

💡 Bon à savoir : depuis le 1er juillet 2023, l'employeur doit faire figurer sur le bulletin de paie le montant net social. Ce montant correspond au revenu net après déduction de l’ensemble des prélèvements sociaux obligatoires.

Quel est le salaire à indiquer sur la fiche de paie d’un apprenti en 2024 ?

Le salaire minimum perçu par l'apprenti pendant le contrat ou la période d'apprentissage est fixé par la loi et varie en fonction de l’âge. Il doit être mentionné sur le bulletin de salaire de l’apprenti.

Calcul du salaire de l’apprenti en 2024

Le calcul du salaire de l’apprenti en 2024 correspond à un pourcentage du SMIC brut qui varie en fonction de l’année d’exécution du contrat, et de l’âge de l’apprenti. Ainsi, le calcul correspond à : 

Pourcentage correspondant à l’âge et à l’année d’exécution du contrat x SMIC

Année du contrat d’apprentissageApprenti de 16 à 17 ansApprenti de 18 à 20 ansApprenti de 21 à 25 ansApprenti de 26 ans et plus
1ère année d’exécution du contrat27 % du SMIC (soit 477,07 €)43 % du SMIC (soit 759,78 €)53 % du SMIC * (soit 936,47 €)100 % du SMIC * (soit 1 766,92 €)
2ème année d’exécution du contrat39 % du SMIC (soit 689,10 €)51 % du SMIC (soit 901,13 €)61 % du SMIC * (soit 1077,82 €)100 % du SMIC * (soit 1 766,92 €)
3ème année d’exécution du contrat55 % du SMIC (soit 971,81 €)67 % du SMIC (soit 1 183,84 €)78 % du SMIC * (soit 1 378,20 €)100 % du SMIC * (soit 1 766,92 €)

* Taux à appliquer au salaire le plus élevé entre le SMIC et le salaire minimum conventionnel.

💡 Bon à savoir : lorsque passe d’une tranche d'âge à une autre, la majoration de rémunération doit prendre effet, et doit apparaître sur la fiche de paie de l'apprenti au 1er jour du mois suivant la date d’anniversaire.

Les montants prévus par la loi ne sont que des minimas, l’employeur est tenu de verser et de faire apparaître sur la fiche de paie de l’apprenti le salaire minimum le plus favorable entre celui prévu par la loi, et le salaire minimum conventionnel prévu dans la convention collective applicable dans l’entreprise.

💡 Bon à savoir : l’apprenti peut également bénéficier d’un salaire supérieur à celui prévu par la loi, par application d’un accord collectif ou sur l'initiative de l’employeur

Majoration du salaire de l’apprenti 

Le salaire minimum prévu par la loi peut faire l’objet d’une majoration lorsque trois conditions sont cumulativement remplies :

  • le contrat d'apprentissage est conclu pour une durée inférieure ou égale à un an ;

  • l’apprenti prépare un diplôme ou un titre de même niveau que celui précédemment obtenu ;

  • lorsque la qualification recherchée est en rapport direct avec celle qui résulte du diplôme ou du titre précédemment obtenu.

💡 Bon à savoir : une aide à l’embauche d’un apprenti d’un montant de 6 000 € au titre de la première année d’exécution du contrat d’apprentissage, a été mise en place par le gouvernement pour encourager les entreprises à recruter des apprentis.

Quelles sont les charges patronales et les exonérations liées au contrat d’apprentissage ? 

Exonération de cotisations sociales 

Le salaire d’un apprenti bénéficie depuis le 1er janvier 2019, d’une exonération totale des cotisations sociales spécifique aux contrats d’apprentissage du secteur privé, dans la limite de 79 % du SMIC en vigueur (soit 1 395,86 € au 1er janvier 2024). Au-delà de ce montant pour l’année 2024, le salaire de l’apprenti est soumis aux cotisations sociales salariales sur la base du salaire réel. 

Exonération de CSG-CRDS

Le salaire d’un apprenti fait l’objet d’une exonération totale de la contribution sociale généralisée (CGS) et de la contribution au remboursement de la dette sociale (CRDS) quel que soit son montant. En conséquence, la mention “CSG-CRDS” ne nécessite pas d’apparaître sur la fiche de paie de l’apprenti. 

💡 Bon à savoir : l’apprenti fait l’objet d’une exonération d’impôt dans la limite du SMIC annuel (soit 21 203,04 € brut au 1er janvier 2024).

Autres exonération

Pour les entreprises de moins de 11 salariés (artisans et commerçants), l'Etat prend en charge la totalité des cotisations sociales patronales et salariales d'origine légale et conventionnelle (à l'exclusion de celles dues au titre des accidents du travail et des maladies professionnelles).

Modèle de fiche de paie d’un apprenti en 2024

Vous souhaitez vous servir d’un modèle de bulletin de paie personnalisable, pour être en conformité avec la loi concernant la remise de ce document à l’apprenti, téléchargez gratuitement notre modèle de fiche de paie pour un apprenti !

fiche de paie apprenti
Envie de gagner du temps sur la paie ?
Pour aller plus loin...

Définition de la SASU : les clés pour bien comprendre

Lire l’article

Bulletin de salaire rectificatif : les démarches

Lire l’article

Bulletin de paie : on vous dit tout, même ce qui fâche

Lire l’article

Créer une micro-entreprise : tout ce que vous devez savoir

Lire l’article

Prêts création d'entreprise : les aides et financements à connaître

Lire l’article

Entreprise SAS : définition et caractéristiques

Lire l’article