Comment créer un environnement de bien-être au travail ?

Moidziwa Mohamed Ali
Mise à jour le 02 mai 2023

À l’heure où le monde du travail connaît un accroissement du taux d’absentéisme au travail, du nombre de burn-out ou d’arrêts maladie, construire une politique de bien-être au travail est indispensable pour toutes les entreprises, quel que soit le secteur d’activité. 

Nouveau pilier de la marque employeur, le bien-être au travail est un moyen d’améliorer l’environnement de travail en favorisant une bonne qualité de vie au sein de l’entreprise. En parallèle, cette notion de bien-être est étroitement liée à la performance économique de l’entreprise. De manière tout à fait naturelle, la valorisation de l’ensemble des collaborateurs est source de productivité. 

Le bien-être au travail c'est quoi ? Pourquoi le bien-être au travail est important ? Que mettre en place pour le bien-être au travail ? Comment améliorer le bien-être au travail ? PayFit vous explique.

Qu’est-ce que le bien-être au travail ? 

Le bien-être au travail est un état d’esprit qui se caractérise par un sentiment de satisfaction et d’épanouissement personnel des salariés dans le cadre de la vie professionnelle. La définition du bien-être au travail qui est relativement large englobe à la fois : 

  • le bien-être physique au travail qui vise à préserver la santé physique des salariés (renforcer les règles de sécurité, mettre en place un espace de travail ergonomique, contrôler la charge de travail) ; 

  • le bien-être mental au travail qui vise à favoriser l’état psychologique des salariés dans le milieu professionnel (éviter les situations de stress, contribuer à la valorisation des salariés).

💡 Bon à savoir : la conciliation entre vie professionnelle et vie personnelle est également une notion essentielle de la définition du bien-être au travail.

Pourquoi le bien-être au travail est important ? 

La notion de bien-être au travail est une notion essentielle pour les employeurs, au-delà d’être un enjeu de santé publique. L’amélioration de la qualité de vie au travail est une obligation encadrée par la loi, qui prévoit que l’employeur a l’obligation de protéger la santé physique et mentale des salariés. 

Dans ce cadre, le bien-être au travail est un indicateur RH qui permet à l’employeur de répondre à deux principaux enjeux : 

  • la diminution des risques psychosociaux chez les salariés

  • la fidélisation et l'amélioration de l’expérience des collaborateurs

💡 Bon à savoir : la notion de bien-être au travail doit être distinguée du bonheur au travail qui est propre à la perception de chaque salarié de l’entreprise.

Diminution des risques psychosociaux 

Les situations de souffrance au travail à l’origine de risques psychosociaux sont généralement liées à une perte de sens dans l’activité professionnelle en raison : 

  • d’un mauvais environnement de travail ; 

  • d’une augmentation du stress professionnel ; 

  • d’un mauvais encadrement des horaires ; 

  • d’une augmentation de la charge de travail ;

  • des violences internes à l’entreprise (conflits, harcèlement moral ou sexuel) ; 

  • d’un manque de reconnaissance ; 

  • d’un sentiment d'inefficacité ; 

  • d’un sentiment d’isolement. 

Pour répondre à ces problématiques, la mise en place d’une politique de bien-être au travail qui favorise une meilleure gestion des ressources humaines par l’employeur et une amélioration des conditions de travail des salariés permet de minimiser ces risques. Le bien-être au travail est ainsi un moyen de lutter contre les risques d’absentéisme liés à des situations de burn-out, d’accident du travail ou d’arrêt maladie. 

L’instauration d’un tel état d’esprit permet également d’éviter le sentiment d’épuisement et de désengagement professionnel à l'origine de turn-over et de répercussions sur la rentabilité de l’entreprise

Fidélisation et l'amélioration de l’expérience des collaborateurs

En veillant au bien-être des salariés dans l’entreprise, l’employeur favorise l’investissement de ces derniers sur le long terme et fidélise les nouveaux talents. L’épanouissement professionnel des salariés contribue directement à favoriser l’augmentation de la motivation et de l’engagement des collaborateurs

Le sentiment de bien-être au travail des salariés a un impact positif sur leur productivité, et en conséquence sur la performance et la croissance de l’entreprise. 

💡 Bon à savoir : soutenir le bien-être au travail est également un moyen pour l’employeur de renforcer l’image de marque de l’entreprise. De nos jours, l'épanouissement dans la vie professionnelle est un facteur essentiel pour les jeunes talents au même titre que les aspects de rémunération et de responsabilité.

Renforcer le sentiment d'appartenance à l'entreprise permet également à l'employeur de fidéliser les collaborateurs et de participer à leur bien-être au travail.

Comment améliorer le bien-être des salariés au travail ? 

Étape 1 : Mesurer le bien-être au travail 

L'amélioration du bien-être au travail nécessite en premier lieu d’identifier les causes de souffrance au travail afin de mieux accompagner les salariés et d’envisager les solutions les mieux adaptées. 

Pour mesurer les ressentis personnels et collectifs des salariés et les contraintes liées à la vie professionnelle, l’employeur peut avoir recours à un questionnaire sur le bien-être au travail anonyme également appelé “questionnaire QVT”. 

Étape 2 : Analyser les données collectées

Une fois les données recueillies, l’analyse de ces dernières permet d’établir un diagnostic de l’état du bien-être des salariés au travail. Ces données doivent également être interprétées afin de créer des initiatives personnalisées répondant aux besoins des salariés et de guider les axes d’amélioration du bien-être au travail

Étape 3 : Choix des mesures à mettre en place

Les mesures à mettre en place pour améliorer le bien-être au travail sont nombreuses. Ces idées de bien-être au travail doivent être adaptées à la situation de l’entreprise pour être réellement pertinentes

➡️ Aménager les espaces de travail et les conditions de travail

L’aménagement des espaces de travail est l’un des éléments essentiels de l’amélioration du bien-être au travail. Favoriser l’ergonomie au travail par la conception d’outils et d’équipements adaptés aux besoins des salariés qui les utilisent permet d’améliorer la santé et l’environnement de travail. 

L’employeur peut mettre en oeuvre plusieurs exemples d’actions pour améliorer la qualité de vie au travail, notamment : 

  • réorganiser les locaux ;

  • mettre en place une politique de télétravail ; 

  • proposer des horaires flexibles ou adopter le flex office

  • mettre à disposition du mobilier fonctionnel et du matériel de qualité ;

  • mettre en place un éclairage adapté ;

  • instaurer un espace de détente ; 

  • ajouter de la végétation ;

  • instaurer l'intrapreneuriat pour certains salariés le souhaitant. 

💡 Bon à savoir : la mise en place d'une politique de work from anywhere qui permet au salarié de choisir son lieu de travail en France ou à l'étranger en fonction de ses envies, peut être un moyen d'accroître le bien-être au travail.

➡️ Donner du sens au travail de chaque collaborateur 

Le bien-être au travail permet aux salariés d’être pleinement satisfaits et épanouis au travail. Dans ce cadre, la reconnaissance du travail des salariés contribue à donner du sens au travail accompli et à encourager dans la réalisation des objectifs

Complimenter et récompenser les salariés est un bon moyen d’accompagner les salariés  individuellement dans leur développement professionnel. 

💡 Bon à savoir : la mise en place de la semaine de 4 jours peut être un moyen efficace d'accroître le sentiment de bien-être au travail des salariés.

➡️ Garantir une formation sur le bien-être au travail

Dispenser une formation sur le bien-être au travail également appelée “formation QVT” aux professionnels RH et aux managers permet à ces derniers de mieux appréhender les difficultés exprimées par les salariés et d’agir en conséquence avec les outils nécessaires. La formation peut porter sur la promotion de la santé physique et mentale au travail, les techniques managériales, la gestion du stress au travail ou encore l’équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle

➡️ Favoriser une bonne cohésion entre les collaborateurs

Le bien-être au travail passe par la mise en place d'événements d’entreprise fédérateurs dans une ambiance conviviale (exemple : team building, afterworks) qui visent à améliorer la communication et l’entente entre les équipes. 

Préparer au mieux le processus d’onboarding d’un nouveau collaborateur permet de l'aider à créer rapidement des liens avec son équipe et faciliter son intégration afin qu'il se sente à l’aise dans ses nouvelles fonctions.

➡️ Améliorer l’hygiène de vie des salariés

Le bien-être au travail nécessite également de préserver la santé physique et mentale des salariés. L’amélioration de l’hygiène de vie des salariés peut s’illustrer par : 

  • l’encouragement des temps de pauses pour diminuer le stress et renforcer l’efficacité et la concentration ;

  • la mise en place de repas de qualité ; 

  • la mise en place d’avantages salariés ; 

  • l’instauration du sport au travail qui favorise l'amélioration de la productivité ;

  • la mise en place d’activités récréatives extra professionnelles. 

💡 Bon à savoir : le bien-être au travail implique également de prendre en compte et d'améliorer l'épanouissement des salariés en télétravail

Envie de gagner du temps sur la paie ?
Pour aller plus loin...

Entreprise SAS : définition et caractéristiques

Lire l’article

Congé de naissance : conditions et régime

Lire l’article

Fonctionnement des BSPCE : tout comprendre

Lire l’article

BSPCE : quelles sont les règles ?

Lire l’article

Avantages et inconvénients des BSPCE : quels sont-ils ?

Lire l’article

Grille de salaire Syntec : obligations, montants et calculs

Lire l’article