Besoin d'aide dans vos projets ? Nos RH et nos juristes vous guident dans notre newsletter mensuelle.

Comment réagir à l’absentéisme au travail dans votre entreprise ?

Édité le

Selon le baromètre de Gras Savoye Willis Towers Watson, depuis plusieurs années, bon nombre d’employeurs constatent une augmentation de l’absentéisme au travail. En effet, cette étude révèle qu’entre 2019 et 2020, le taux d’absentéisme est passé de 4,18% à 5,04%. 

On parle d’absentéisme lorsqu’un salarié est absent de manière répétée sur son lieu de travail. 

L’absentéisme au travail peut poser d’importantes difficultés car cela perturbe le fonctionnement de l’entreprise et peut engendrer un coût de remplacement élevé pour l’employeur. 

La détérioration du taux d’absentéisme peut avoir des causes variées et des conséquences différentes en fonction de l’entreprise concernée. 

En tant qu’employeur, l’absentéisme au travail est un sujet d’inquiétude ? PayFit vous donne les clés pour tenter de résoudre ce problème.

Sommaire

  • Quelles sont les causes de l’absentéisme au travail ? 
  • Les motifs personnels de l’absentéisme au travail 
  • Les motifs professionnels de l’absentéisme au travail 
  • Quelles sont les conséquences de l’absentéisme au travail ? 
  • Quel est le calcul du taux d’absentéisme au travail annuel ? 
  • Comment gérer l’absentéisme au travail ? 
  • Comment diminuer l’absentéisme au travail ? 

Quelles sont les causes de l’absentéisme au travail ? 

L’absentéisme au travail suscite de véritables interrogations pour l’employeur. Afin de résoudre ce problème, il est d’abord nécessaire d’en comprendre les causes

Selon une étude de Malakoff Humanis, les absences répétées peuvent provenir de motifs personnels ou professionnels. Ainsi en 2019, l’absentéisme était dû à : 

  • 87% à un contexte non professionnel ; 
  • 13% à un contexte professionnel.

Les motifs personnels de l’absentéisme au travail 

Les problèmes personnels de vos salariés peuvent impacter leur activité professionnelle, ainsi les absences peuvent notamment être dues à : 

  • l’état de santé de votre salarié ; 
  • la situation familiale de votre salarié ; 
  • le mode de vie de votre salarié.

Les motifs professionnels de l’absentéisme au travail 

L’absentéisme au travail peut également être dû à des motifs professionnels, notamment : 

  • les conditions de travail ; 
  • le climat social ; 
  • l’ambiance de travail au sein de l’entreprise ;
  • le stress professionnel ; 
  • les maladies professionnelles ; 
  • les accidents du travail

Quelles sont les conséquences de l’absentéisme au travail ? 

Les absences à répétition peuvent être une véritable source de stress pour l’employeur, puisque les conséquences peuvent être multiples pour l’entreprise. 

L’impact de l’absentéisme au travail sur votre entreprise, peut être varié : 

  • perturbation du fonctionnement de votre entreprise ; 
  • augmentation de la charge de travail des autres salariés ; 
  • baisse de productivité ; 
  • baisse de la rentabilité ; 
  • retard sur les projets professionnels ; 
  • détérioration du climat social ; 
  • stress supplémentaire pour les autres salariés ; 
  • coût élevé si nécessité de remplacement du salarié absent. 

Quel est le calcul du taux d’absentéisme au travail annuel ? 

Le taux d’absentéisme au travail est un pourcentage obtenu grâce au nombre de jours d’absences divisés par le nombre de jours théoriquement travaillés sur une période donnée (mois ou année). 

Précision : les absences à intégrer pour calculer le nombre de jours d’absence sont : 

  • les arrêts maladies
  • les accidents du travail, de trajet et les maladies professionnelles ;  
  • les absences injustifiées ou mal motivées ; 
  • les congés pour les enfants malades ou autres évènements familiaux. 

Concrètement, le taux d’absentéisme se calcule comme suit : 

(nombre de jours d’absences / nombre de jours théoriquement travaillés sur une période déterminée) x 100

Exemple

Une entreprise a 15 salariés, et elle dénombre 10 jours d’absence sur le mois d’octobre 2021 qui contient 21 jours travaillés. 

Les salariés travaillent 7 heures par jour. 

Total des heures d’absences : 10 jours d’absences X 7 heures de travail par jour = 70 heures d’absence sur le mois d’octobre 2021. 

Total des heures théoriquement travaillées dans le mois : 21 jours (octobre 2021) X 7 heures par jour X 15 salariés = 2205 heures de travail sur le mois d’octobre 2021. 

Taux d’absentéisme : (70 / 2205) x 100 = 3,17% 

Le calcul et l’analyse du taux d’absentéisme au travail sont de véritables révélateurs de l’épanouissement de vos salariés au sein de votre entreprise. 

En effet, plus le taux est bas, mieux c’est pour l’entreprise. Toutefois, il y a des périodes où le taux d’absentéisme est plus élevé comme en hiver avec les différents virus qui circulent. 

💡Bon à savoir : selon une étude réalisée par la Société Ayming, le taux d’absentéisme moyen en France était de 5,11% en 2019

Comment gérer l’absentéisme au travail ? 

Pour gérer l’absentéisme au travail au mieux pour votre entreprise, il vous est recommandé d’établir une analyse précise des données dont vous disposez. 

Vous pouvez alors vous aider d’un registre des absences afin d’analyser les causes, les répétitions et la durée des absences de vos salariés sur une période déterminée. 

Vous pouvez également discuter de cet absentéisme avec vos salariés afin de comprendre leur ressenti et comment le gérer au mieux. 

Cette analyse vous permet de : 

  • constater le type d’absentéisme au travail dominant contre lequel vous devez lutter en priorité ;
  • prendre des décisions et d’ouvrir éventuellement des discussions pour trouver des solutions pérennes. 

Vous pouvez également vous servir d’un logiciel RH pour gérer l’absentéisme dans votre entreprise et ainsi obtenir des rapports sur l’absence de vos salariés.

Guide de la gestion RH

Guide de la gestion RH

Comment diminuer l’absentéisme au travail ? 

Dans une entreprise, le type et les pratiques de management des équipes ont un impact direct sur l’absentéisme.

Pour diminuer l’absentéisme au travail, les solutions peuvent être variées :

  • la mise en place d’un plan d’action : lorsqu’un de vos salariés s’absente pour une période un peu longue, il vous est recommandé d’organiser un entretien de retour, une visite médicale suivie de contre-visites médicales si nécessaire. 
  • l’écoute du personnel : vous devez toujours rester à l’écoute de vos salariés afin de maintenir ou d’améliorer les conditions de travail au sein de votre entreprise. En effet, le fait de proposer aux salariés de discuter avec le service RH peut permettre de trouver une solution efficace.
  • la motivation des salariés : vous pouvez prévoir une prime d’assiduité afin d’encourager vos salariés à venir travailler, et aussi leur proposer des plans d’évolution attractifs pour qu’ils restent concentrés sur leurs objectifs. 
  • le rappel à l’ordre pour les absences non justifiées : si vous devez faire face à des absences dites de confort, vous devez impérativement rester ferme. Dans ce cas, la contre-visite médicale peut s’avérer être une véritable arme de dissuasion. 

Pour résumer, la diminution du taux d’absentéisme au travail dépend partiellement de l’employeur

En effet, vous devez impérativement veiller à l’épanouissement professionnel de vos salariés ainsi qu’à leurs conditions de travail pour les accompagner au mieux. Cela vous permettra de diminuer l’absentéisme au travail et ainsi d’éviter ainsi un trop fort turnover.

Envie de gagner du temps sur la paie ?

PayFit

Clémence Alix

Juriste Rédacteur en Droit Social @PayFit

Pyramide des âges en entreprise : construction et interprétation

Apprenez à construire, utiliser et décrypter la pyramide des âges d’entreprise pour améliorer la stratégie RH de votre entreprise !

Calculer le salaire moyen de votre entreprise

Découvrez comment calculer le salaire moyen de votre entreprise afin de savoir comment vous vous positionnez par rapport au salaire moyen français.

Fiche d’entreprise de la médecine du travail : utilité et contenu

Comprenez l’utilité de la fiche d’entreprise de la médecine du travail pour la bonne gestion des risques professionnels dans l’entreprise.

Besoin d’aide dans vos projets ? Nos RH et nos juristes vous guident dans notre newsletter mensuelle.