Comprendre la grille de salaires Syntec

hero image

Cristina Sanchez

Juriste Rédacteur en Droit Social @PayFit

Mise à jour le 31.07.2022

En principe, l'employeur est libre de fixer la rémunération de ses salariés, dans le respect des montants minimums fixés par la loi.

Dans certains secteurs, en plus de respecter les minimums légaux, la convention collective fixe également des montants que les employeurs doivent respecter. C'est le cas de la convention des bureaux d'études, communément appelée convention collective Syntec, qui prévoit une grille de salaires minimaux.

Cette grille est réévaluée et mise à jour périodiquement, de sorte que les employeurs sous convention Syntec doivent adapter la rémunération des salariés pour s'assurer du respect des minimums fixés. 

Quelles sont les spécificités de la grille de salaires de la convention collective Syntec ? Êtes-vous concerné par cette grille salariale ? Comment lire et calculer la rémunération de vos salariés à partir de la grille de salaires de la convention Syntec ? PayFit fait le point.

Sommaire

Qu'est ce que la grille de salaires Syntec ?

Une convention collective peut prévoir des règles spécifiques pour un secteur d'activité en matière de rémunération, avec des montants plus adaptés aux particularités et au fonctionnement du secteur. 

C'est le cas de la convention collective Syntec, qui fixe une grille de salaires minimums en fonction de la classification des salariés. Cette grille figure dans une annexe de la convention collective. Les montants sont habituellement revus généralement tous les deux ans par les représentants des syndicats employeurs et salariés. 

Concrètement, la grille de salaires Syntec n'a pas été réévaluée depuis 3 ans, de sorte que les montants applicables en 2022 sont ceux issus de l'Avenant n° 45 du 31 octobre 2019 relatif aux salaires minima hiérarchiques de la convention collective Syntec. La grille de salaires de 2019 est donc toujours d'actualité. 

Bon à savoir

Tous les salariés soumis à la convention Syntec ne sont pas forcément soumis à la grille de salaires Syntec. En contrat de professionnalisation, par exemple, le salarié ne percevra qu'un pourcentage du salaire minimum conventionnel que fixe la grille.

Comment est organisée la grille de salaires Syntec ?

Beaucoup de métiers et d'emplois différents sont regroupés sous la convention collective Syntec. La grille de salaires doit tenir compte de cette divergence de responsabilités et de tâches des salariés. 

La rémunération minimale conventionnelle d'un salarié dépend donc de son coefficient et de sa position, qui sont des critères établis par la classification Syntec

Ces données figurent obligatoirement dans le contrat de travail de chacun des salariés, ainsi que leur catégorie d'emploi, ce qui va permettre de déterminer la grille de salaires Syntec qui leur est applicable. 

En effet, il existe deux grilles de salaires, en fonction du classement des salariés dans :

Les deux grilles de salaires fixent des montants bruts mensuels en-dessous desquels l'employeur ne peut pas aller. Logiquement, plus la classification du salarié est importante, plus les montants minimaux sont élevés.

Bon à savoir

Comme la classification et la position du salarié, le code IDCC Syntec 1486 devra figurer dans le bulletin de paie de chacun des salariés de l'entreprise. 

Comment lire chacune des grilles de salaires Syntec ? 

Dans la convention collective Syntec, la grille de salaires tient compte du type de poste, des responsabilités et de la qualification des salariés. 

Toutefois, il est important de distinguer la grille de salaires (cadre ou ETAM) applicable à chaque salarié. En effet, les méthodes de calculs des minimums conventionnels à partir de ces grilles sont différentes. Les salaires bruts minima des cadres sont plus élevés que ceux des ETAM.

Certaines caractéristiques sont communes aux deux grilles, comme la division en fonction de :

  • la position : le rôle du salarié dans l'entreprise, généralement en fonction de son ancienneté et de son expérience ;

  • le coefficient de salaire : rattaché à la qualification du salarié, c'est un indicateur hiérarchique qui sert à faire varier la rémunération.

Pour rappel, l'annexe contenant la grille de salaires Syntec 2019 a été étendue et est donc toujours applicable en 2022 pour certaines entreprises.

En revanche, un nouvel avenant en date du 31 mars 2022 fixe une nouvelle grille des salaires, seulement applicable pour les entreprises adhérentes à une organisation syndicale signataire de l'avenant.

Les montants qui y sont prévus qui sont inférieurs au SMIC devront être revalorisés afin de respecter le salaire minimum légal.

Si vous ne savez pas quelle convention collective choisir, prenez le temps de lire notre article sur le sujet - Comment savoir quelle est la convention collective applicable à mon entreprise ?

Grille de salaires Syntec des ETAM

La grille de salaires Syntec des ETAM comprend 3 positions auxquelles correspondent 3 bases fixes de salaire. Chacune des positions est à son tour divisée en 3 sous-catégories. Il existe donc dans cette grille 9 coefficients hiérarchiques différents.

Les salaires minimums mensuels bruts des salariés de la catégorie ETAM s'obtiennent  à partir de ces données selon la formule suivante :

Base fixe + (Valeur du point ETAM × Coefficient de la position)

  • En prenant compte cette formule spécifique à la convention Syntec, la grille de salaires issu de l'avenant de 2019 des ETAM se présente comme suit :

Position ETAMCoefficient ETAMValeur du point ETAMBase fixe ETAMSalaires minimaux ETAM
1.12303,11843,501 558,80 €
1.22403,10843,501 587,50 €
1.32503,10843,501 618,50 €
2.12753,03850,501 683,75 €
2.23103,02850,501 786,70 €
2.33553,02850,501 922,60 €
3.14003,01855,802 059,80 €
3.24503,01855,802 210,30 €
3.35003,00855,802 355,80 €
  • En prenant compte cette formule spécifique à la convention Syntec, la grille de salaires issu de l'avenant de 2022 des ETAM se présente comme suit :

Position ETAMCoefficient ETAMValeur du point ETAMBase fixe ETAMSalaires minimaux ETAM
1.12303,441843,501 635 €
1.22403,331843,501 643 €
1.32503,262843,501 659 €
2.12753,183850,501 726 €
2.23103,162850,501 831 €
2.33553,156850,501 971 €
3.14003,138855,802 111 €
3.24503,133855,802 266 €
3.35003,118855,802 415 €

Exemple

Ainsi, un salarié ETAM de position 2.1 sur la grille Syntec aura un salaire minimum de 850,50 + (3,183 x 275) =1 726 € bruts par mois.

Grille de salaires des cadres en Syntec

Dans la convention Syntec, la grille de salaires des cadres compte également 3 positions et 9 coefficients hiérarchiques différents. Toutefois, contrairement à la grille ETAM, la position 1 n'est pas divisée en 3 sous catégories et la position 2.1 est dédoublée pour prendre en compte l'âge des salariés (elle attribue un coefficient différent au plus et au moins de 26 ans).

Les salaires minima mensuels bruts des salariés de la catégorie cadres s'obtiennent à partir de la formule suivante :

Coefficient de la position × Valeur du point Cadre

  • En tenant compte de la formule, la grille de salaires Syntec de l'avenant de 2019 des cadres se présente comme suit :

Position des cadresCoefficient des cadresValeur du point des cadresSalaires minimaux des cadresSalaires minimaux ETAM
1.19520,881 983,60 €1 558,80 €
1.210020,882 088,00 €1 587,50 €
2.110520,822 186,10 €1 618,50 €
2.111520,822 394,30 €1 683,75 €
2.213020,822 706,60 €1 786,70 €
2.315020,823 123,00 €1 922,60 €
3.117020,533 490,10 €2 059,80 €
3.221020,534 311,30 €2 210,30 €
3.327020,535 543,10 €2 355,80 €

En tenant compte de la formule, la grille de salaires Syntec de l'avenant de 2022 des cadres se présente comme suit :

Position des cadresCoefficient des cadresValeur du point des cadresSalaires minimaux des cadres
1.19521,402 033 €
1.210021,402 140 €
2.110521,3422 241 €
2.111521,3392 454 €
2.213021,3382 774 €
2.315021,3403 201 €
3.117021,0413 577 €
3.221021,0424 419 €
3.327021,0445 681 €

Attention, la grille de salaires Syntec comprend des montants de salaire minimum brut. Pour obtenir les montants nets à payer, il faut déduire les charges sociales (cotisations patronales, CSG-CRDS).

Bon à savoir

Si vous souhaitez améliorer la gestion de la paie dans votre entreprise, il existe des logiciels qui vous permettent de générer automatiquement vos fiches de paie en conformité avec les minima sociaux imposés par la grille de salaires Syntec.

Envie de gagner du temps sur la paie ?

Pour aller plus loin..

Les aides financières versées à l’employeur dans un CUI

Lire l’article

Aide forfaitaire à l’employeur : définition, bénéficiaires et conditions

Lire l’article

Augmentation annuelle de salaire : quelles sont les règles ?

Lire l’article

CUI-CAE : quels changements ?

Lire l’article

Aide aux emplois francs : régime et conditions

Lire l’article

Aides à l'embauche des jeunes : dispositif et évolutions

Lire l’article