En quoi consiste le coefficient Syntec ?

Cristina Sanchez
Mise à jour le 04 janvier 2024

Les conventions collectives nationales recouvrent beaucoup de secteurs d'activités différents. C'est particulièrement le cas de la convention collective Syntec.

C'est pourquoi, cette convention prévoit une classification des emplois qui rattache chaque salarié à un statut ou une catégorie à l'aide d'un coefficient, souvent appelé coefficient hiérarchique ou coefficient de salaire

Ce coefficient détermine plusieurs éléments clés de la vie professionnelle du salarié et c'est pourquoi l'employeur doit comprendre la grille de classification Syntec.

Qu'est ce qu’un coefficient hiérarchique en Syntec ? À quoi sert le coefficient Syntec ? Quelle est la relation entre la position et le coefficient en Syntec ? PayFit vous explique.

Qu'est ce que le coefficient de la convention Syntec ?

Dans la convention collective Syntec, un coefficient est attribué à tous les salariés, en fonction de la classification des emplois. Ce tableau comprend les catégories d'emplois recouvertes par la convention, et attribue des niveaux différents aux salariés en fonction de :

  • leur degré d'autonomie dans leur travail ;

  • les responsabilités qui leurs sont confiées ;

  • leur formation ou l'expérience professionnelle qu’ils ont acquis avec l'ancienneté.

Le classification Syntec d'un salarié prend la forme de deux chiffres : “X.X”, car elle est organisée autour de 2 grandes notions : la position et la fonction occupées.

Un coefficient est donc attribué à chaque combinaison “Position.Fonction”, qui sert à déterminer la grille de salaire Syntec, c'est-à-dire le salaire minimum correspondant à chaque poste dans l'entreprise. Le coefficient Syntec est donc un indicateur hiérarchique qui sert à faire évoluer le salaire.

Par ailleurs, coefficient de la convention collective Syntec aide l'employeur à :

  • identifier le poste exact d'un salarié (ou du moins son niveau de responsabilité et ses tâches) ;

  • adapter le profil professionnel du salarié à un poste donné ;

  • établir une hiérarchie entre les emplois ;

  • permettre de faire évoluer les salariés hiérarchiquement.

Qui fixe le coefficient sous Syntec ?

C'est l'employeur qui fixe la classification du salarié et en conséquence le coefficient Syntec correspondant. Toutefois, ce coefficient est négociable avant la signature du contrat de travail et au cours de l'exécution de celui-ci. 

Logiquement, l'évolution de la carrière d’un salarié peut entraîner une modification de son coefficient Syntec et du poste occupé. La modification du coefficient par l’employeur doit faire l'objet d'un avenant au contrat de travail

💡 Bon à savoir : dans l'hypothèse d’une modification ou révision de la classification des emplois par les signataires de la convention Syntec, un coefficient nouveau peut être directement opposable au salarié sans besoin d'avenant.

Quels sont les types de coefficients dans la convention collective Syntec ? 

Sous Syntec, le coefficient de salaire dépend de la catégorie du salarié. On distingue dans un premier temps entre deux grandes catégories

Ces catégories sont déclinées en plusieurs positions et à chaque position de la classification Syntec correspond un coefficient différent.

Coefficient Syntec ETAM

En Syntec, le coefficient des ETAM dépend dans un premier temps de leur position. Les ETAM peuvent être classés dans une des trois positions suivantes :

  • position 1, fonctions d'exécution : réaliser des opérations programmées, sans autonomie réelle ;

  • position 2, fonctions d'études ou de préparation : concrétiser, développer et mettre en oeuvre d’un programme de travail dans une relative autonomie ;

  • position 3, fonctions de conception ou de gestion élargies : déterminer les composantes d'un problème complexe, en rendre compte et élaborer et coordonner un programme cadre pour sa réalisation en autonomie.

Tableau des coefficients des ETAM sous Syntec et salaires minimas pour 2024

Positions ETAMCoefficient Syntec ETAMValeur du point ETAMBase fixe ETAMSalaires minimaux des ETAM
1.12303,441 €843,501 635 € *
1.22403,331 €843,501 643 € *
1.32503,262 €843,501 659 € *
2.12753,183 €850,501 726 € *
2.23103,162 €850,501 831 €
2.33553,156 €850,501 971 €
3.14003,138 €855,802 111 €
3.24503,133 €855,802 266 €
3.35003,118 €855,802 415 €

* Du fait de la revalorisation du SMIC au 1er janvier 2024, ces salariés devront se voir appliquer le minimum légal qui est supérieur au minimum conventionnel ainsi défini. Le SMIC mensuel brut au 1er janvier 2024 est de 1 766,92 €   

La grille de salaire mensuels bruts des salariés de la catégorie ETAM s'obtient  ainsi :

Base fixe + (Valeur du point ETAM × Coefficient de la position)

Coefficient Cadre Syntec 

Le coefficient des cadres va de 95 pour les collaborateurs débutants à 270, qui est le coefficient maximal pour les cadres supérieurs.

Cette grille de salaires minimums mensuels bruts s'obtient à partir de la formule suivante :

Coefficient de la position × Valeur du point Cadre

Tableau des coefficients des Cadres sous Syntec et salaires minimas pour 2024

Positions CadresCoefficient Syntec des CadresValeur du point des CadresSalaire minimaux des Cadres
1.1953,441 €2 033 €
1.21003,331 €2 140 €
2.1 (moins de 26 ans)1053,262 €2 241 €
2.1 (plus de 26 ans)1153,183 €2 454 €
2.21303,162 €2 774 €
2.31503,156 €3 201 €
3.11703,138 €3 577 €
3.22103,133 €4 419 €
3.32703,118 €5 681 €

Où doit figurer le coefficient Syntec de salaire ?

Le coefficient Syntec doit obligatoirement figurer systématiquement à deux endroits :

Le coefficient Syntec fait partie des mentions obligatoires sur le bulletin de paie. Son peut entraîner pour l'employeur une amende de 450 €. Le salarié pourra également solliciter des dommages et intérêts s'il parvient à démontrer que cette omission lui a causé un préjudice.

Le coefficient Syntec va définir le salaire minimum conventionnel auquel le salarié a droit. 

⚠️  Attention : si le salaire est inférieur au minimum fixé par la convention Syntec compte tenu de classification, l'employeur s'expose à des sanctions.

💡 Bon à savoir : il existe des logiciels de paie qui vous permettent d'émettre automatiquement des bulletins conformes à la convention Syntec.

Envie de gagner du temps sur la paie ?
Pour aller plus loin..

Démission silencieuse : définition et tendance

Lire l’article

Calcul des congés payés : obligations et méthodes

Lire l’article

Congés payés non pris : obligations et indemnisation

Lire l’article

Présomption de démission : définition et procédure

Lire l’article

Congés exceptionnels sous Syntec : tout savoir

Lire l’article

Ecriture comptable : fondamentaux et pratiques

Lire l’article