En quoi consiste l'aide à l'embauche d'un sénior ?

Clémence Alix
Mise à jour le 30 mai 2023

En France, il existe divers dispositifs d’aide à l’embauche pour soutenir l’embauche des salariés dans les entreprises, notamment l’aide à l’embauche d’un senior

L’aide à l’embauche pour les seniors est utile car, même si le cadre légal est aujourd’hui moins incitatif, l’emploi des seniors continue d’être une priorité pour les pouvoirs publics. 

Actuellement, il existe plusieurs aides à l’embauche pour les seniors qui permettent à l’employeur de bénéficier d’une aide financière pour l’embauche d’un senior. 

Quelles sont les différentes aides à l’embauche d’un senior ? Quelles sont les conditions pour pouvoir bénéficier des aides à l’embauche d’un senior ? Quelles sont les procédures à suivre et quels sont les délais à respecter ? PayFit vous explique.

Qu’est-ce qu’une aide à l’embauche senior ? 

Afin de simplifier l’embauche et de soutenir le recrutement des seniors, les entreprises peuvent percevoir une aide pour l’embauche d’un senior

L’aide à l’embauche d’un senior est accordée aux entreprises qui embauchent des demandeurs d’emploi de plus de 45 ans en contrat de professionnalisation ou des seniors de plus de 57 ans en CDD

Aide à l’embauche des plus de 45 ans en contrat de professionnalisation

Les entreprises qui embauchent un demandeur d’emploi de plus de 45 ans en contrat de professionnalisation peuvent bénéficier d’une aide de l’Etat. Un contrat de professionnalisation permet notamment aux seniors d’acquérir une nouvelle qualification professionnelle via des actions de formations. 

Toutefois, les entreprises doivent répondre à certaines conditions pour pouvoir en bénéficier et également suivre une procédure spécifique. 

Quelles sont les conditions pour obtenir l'aide à l’embauche d’un senior ? 

Une entreprise peut bénéficier de cette aide uniquement si elle répond à l’ensemble des conditions suivantes : 

  • le demandeur d’emploi doit avoir 45 ans ou plus à la date du début du contrat ; 

  • le contrat de travail doit prendre la forme d'un contrat de professionnalisation ;

  • aucun licenciement économique ne doit avoir eu lieu sur le poste pourvu dans les 6 derniers mois précédant l’embauche du salarié senior ; 

  • le senior embauché ne doit pas avoir été dans les effectifs de l’entreprise au cours des 6 derniers mois précédant le début du contrat

  • l’employeur doit être à jour de ses cotisations et contributions de sécurité sociale et d’assurance chômage. 

Quelle est la procédure à respecter ?

Pour obtenir cette aide, l’employeur doit adresser cette demande d’aide à l’embauche d’un senior à Pôle Emploi dans les 3 mois qui suivent la date de début du contrat. 

Lors de cette demande, l’entreprise doit fournir une copie du contrat de professionnalisation. 

Quel est le montant de l’aide et les modalités de versement ?

L’aide à l’embauche d’un senior via le contrat de professionnalisation permet à l’entreprise d’obtenir une aide financière de 2 000 €

Cette aide sera versée en 2 fois : 

  • à l’issue du 3ème mois du contrat de professionnalisation (à compter de la date d’exécution de ce dernier) ; 

  • au 10ème mois (à compter de la date d’exécution du contrat de professionnalisation). 

💡 Bon à savoir : l’employeur doit impérativement transmettre à Pôle Emploi, dans les 3 mois suivants chaque échéance, une déclaration attestant que le contrat de professionnalisation est toujours en cours au moment du versement. 

Quels sont les avantages pour l’employeur ?

En plus du versement de ces 2 000 €, l’employeur qui embauche un salarié senior bénéficie de : 

  • la réduction générale des cotisations patronales (maladie, maternité, invalidité, décès, vieillesse, allocations familiales, assurance chômage, etc.) ; 

  • le non paiement de l’indemnité de fin de contrat lorsque le contrat de professionnalisation est à durée déterminée ; 

  • le financement des actions de formation par les opérateurs de compétences (OPCO). 

Aide à l’embauche pour les seniors de 57 ans et plus 

Certaines entreprises embauchent des seniors de 57 ans et plus en CDD. Le CDD senior a pour but de faciliter leur emploi et de permettre d’acquérir des droits supplémentaires en vue de la liquidation de leur retraite. L'État prévoit une aide à l'embauche pour le recrutement d'un senior de plus de 57 ans et plus en CDD.

Quelles sont les conditions d’aide à l’embauche senior de 57 ans et plus ?

L’entreprise qui souhaite bénéficier de l'aide à l'embauche pour un CDD senior doit s’assurer que le demandeur d’emploi respecte deux conditions

  • âgé de plus de 57 ans

  • inscrit depuis plus de 3 mois à Pôle emploi ou bénéficie d’un contrat de sécurisation professionnelle (CSP) après un licenciement économique. 

Quelle est la procédure pour le CDD senior ?

Le CDD senior doit obéir aux règles d’un CDD classique, c'est-à-dire que ce dernier doit nécessairement être écrit et comporter les mentions obligatoires du CDD. Le CDD senior obéit également aux règles classique du CDD concernant la forme et le contenu du contrat, les droits du salarié ou encore sur les conditions de rupture du contrat. 

⚠️ Attention : le non-respect des règles sur la forme et le contenu du CDD peut entraîner sa requalification en CDI. 

Quelle est la durée du CDD senior ?

La durée de ce CDD d’aide à l’embauche pour un senior est de 18 mois maximum. Ce contrat peut être renouvelé une fois dans la limite de 36 mois (durée du contrat initial comprise). 

Quel est l'avantage pour l’employeur ?

L’avantage principal de cette aide à l’embauche d’un senior est de profiter de l’expérience de ce dernier sans pour autant s’engager sur le long terme. 

Exemple : un employeur qui recrute un senior de 59 ans peut bénéficier de l'aide à l’embauche en s’engageant sur un laps de temps défini, tout en bénéficiant des connaissances précieuses d’un salarié en fin de carrière. 

Envie de gagner du temps sur la paie ?
Pour aller plus loin..

Définition de la SASU : les clés pour bien comprendre

Lire l’article

Bulletin de salaire rectificatif : les démarches

Lire l’article

Bulletin de paie : on vous dit tout, même ce qui fâche

Lire l’article

Créer une micro-entreprise : tout ce que vous devez savoir

Lire l’article

Prêts création d'entreprise : les aides et financements à connaître

Lire l’article

Entreprise SAS : définition et caractéristiques

Lire l’article