Pourquoi et comment mettre en place une stratégie de mobilité interne ?

Inès Lazaar

Juriste Rédacteur en Droit social

Mise à jour le 22.07.2022

Pour veiller à l’évolution de carrière de vos salariés et à leur épanouissement professionnel, il peut être intéressant de mettre en place un processus de mobilité interne dans l’entreprise. 

La mobilité interne fait référence à tout changement de poste ou toute évolution qui peut avoir lieu pour un salarié. Ce processus est une source de motivation et de fidélisation pour vos salariés. 

Quelle est la définition de la mobilité interne ? Quels sont ses avantages pour l’employeur et le salarié ? Comment favoriser la mobilité interne ? PayFit vous explique.

Sommaire

Mobilité interne : quelle définition ? 

La mobilité interne correspond au changement de poste ou à l’évolution de fonction des salariés au sein d’une entreprise. Elle peut être :

  • verticale : évolution de poste, le salarié obtient une promotion et des responsabilités plus importantes ;

  • horizontale : changement de poste par un poste équivalent au sein d’un même service ou d’un service différent, en conservant le même statut. 

La mobilité interne pourra être demandée par le salarié lors de son entretien annuel d’évaluation ou de son entretien professionnel, c’est ce que l’on appelle la mobilité volontaire. La mobilité demandée par le manager est appelée mobilité interne pilotée

Lorsque la mobilité est basée sur un site différent, on appelle cela une mobilité géographique. La mobilité géographique peut être prévue dans le contrat de travail initial grâce à une clause de mobilité

Le processus de mobilité interne repose sur les mêmes étapes que le recrutement externe. Une fois que les salariés auront postulé aux offres d’emploi interne, vous devrez procéder à un entretien. Grâce à notre plateforme PayFit, vous pouvez retrouver une trame d’entretien de mobilité interne adaptée au poste à pourvoir et à votre entreprise.

Mobilité interne : quels avantages ?

Les enjeux de la mobilité interne sont multiples puisqu’elle comporte à la fois des avantages pour l’entreprise mais aussi pour le salarié. 

Avantages de la mobilité interne pour l'entreprise

La mobilité interne permet à l’entreprise de réduire ses coûts de recrutement. En effet, la diffusion d’offres d’emploi en interne coûte indéniablement moins cher que la publication d’une annonce sur des sites d’emplois ou que le recours au cabinet de recrutement. Elle permet également d’économiser du temps sur le recrutement

Elle représente également un intérêt pour l’entreprise puisque embaucher un salarié en interne permet de réduire le temps d’intégration. Le salarié embauché grâce à une mobilité interne sera forcément opérationnel plus rapidement.  

De plus, la mobilité interne permet de développer les talents au sein de l’entreprise, de motiver ses salariés et de les fidéliser. Une bonne mise en place de la mobilité interne et de la gestion des carrières permet nécessairement un développement des savoirs-faire de l’entreprise. 

Enfin, elle représente un atout pour la marque employeur. Une politique de mobilité interne réussie aura un impact positif sur l’image de l’entreprise et permettra d’attirer de nouveaux talents. 

Avantages de la mobilité interne pour le salarié

Pour les salariés, la mobilité interne représente également des avantages puisqu’elle permet un changement ou une évolution de poste. Elle favorise l’évolution professionnelle tout en restant dans une entreprise dont les valeurs et les outils sont déjà connus par le salarié. 

De plus, elle permet aux salariés de développer leurs compétences, de se challenger et de poursuivre leurs ambitions professionnelles au sein d’une même entreprise. 

Comment favoriser la mobilité interne ? 

Instaurer une nouvelle politique dans l’entreprise

Pour mettre en place ou favoriser le processus de mobilité interne, il sera important de repenser la culture de votre entreprise pour donner envie aux salariés de postuler aux différents emplois. Ce changement permettra d’élargir la vision des salariés sur votre politique d’évolution professionnelle. 

Pour rappel, en tant qu’employeur, vous avez la responsabilité de veiller à l’évolution des compétences de vos salariés afin de garantir leur employabilité sur le marché du travail. La mobilité interne permet de répondre à cette obligation. 

De la même façon, si un salarié vous fait part de son envie d’évoluer professionnellement, il est important de pouvoir l’entendre et de pouvoir le suivre afin de répondre à son besoin. 

Mettre en place une stratégie GPEC

La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences (GPEC) est une méthode permettant aux entreprises d’appréhender les évolutions liées à l’environnement interne de l’entreprise. Elle est obligatoire dans les entreprises de plus de 300 salariés mais utile pour toutes les entreprises qui souhaitent favoriser leur mobilité interne. 

La stratégie pourra se baser notamment sur un plan de développement des compétences permettant de connaître les talents de votre entreprise. 

Impliquer les managers 

Les managers sont les premiers à connaître les membres de leur équipe, à connaître leurs forces et faiblesses. Par conséquent, ils sont les premiers à pouvoir repérer les profils pouvant faire l’objet d’une mobilité interne. 

Il est donc important de favoriser la relation entre les managers et les membres des ressources humaines

Formaliser la politique de mobilité interne

Afin d’informer les salariés de la nouvelle politique de mobilité interne, il est important de formaliser cela dans le but que les salariés détiennent toutes les informations nécessaires.

Cela peut se transcrire par le biais d’une charte de mobilité interne. Elle pourra contenir, par exemple : 

  • les conditions d’ouverture d’un poste en interne ;

  • les moyens mis à disposition pour consulter ses offres ;

  • le processus de candidature ;

  • les critères de sélection ;

  • etc.

Communiquer sur les postes 

Lorsque l’entreprise a un besoin de recrutement et qu’aucun profil n’a été préalablement repéré au sein de l’entreprise, l’entreprise devra communiquer l’offre d’emploi par le biais d’une annonce de mobilité interne

Afin que tous les salariés de l’entreprise soient informés, l’offre d’emploi pourra être diffusée sur un espace web de recrutement réservé uniquement à vos salariés. Il faudra également alerter vos salariés lorsqu’une nouvelle offre d’emploi est disponible notamment par liste d’envoi e-mail ou sur la messagerie interne de votre entreprise. 

Envie de gagner du temps sur la paie ?

Pour aller plus loin...

Comptabilisation de l'aide à l'embauche : comptes et traitements comptables

Période de référence des congés payés

Congé supplémentaire d'ancienneté

Congé de naissance : conditions et régime

Congé parental : définition et régime

Congé paternité : durée, formalités et indemnisation