Quels avantages salariaux accorder en entreprise ?

Maureen Boixière
Juriste Rédacteur en Droit Social @PayFit
Mise à jour le 20.06.2023

Dispositif essentiel facilitant l’attrait des salariés pour une entreprise, la mise en place et l’octroi d’avantages salariaux contribue à la qualité de vie au travail des salariés. 

Il existe divers avantages salariaux en entreprise, dont certains sont facultatifs, et d’autres obligatoires. 

Quels sont les avantages salariaux en entreprise ? Comment mettre en place des avantages pour les salariés en entreprise ? Quels sont les coûts des avantages salariaux en entreprise ? PayFit vous répond. 

Sommaire

Qu’est-ce que sont les avantages salariaux en entreprise ? 

Les avantages salariaux en entreprise sont des avantages octroyés aux salariés par l’entreprise qui peuvent être de différentes natures. Il peut s’agir :

  • du remboursement transport ; 

  • de tickets-restaurants

  • de l’intéressement ou de la participation ; 

  • d’un plan d’épargne ; 

  • d’une voiture de fonction ; 

  • du remboursement des frais d’essence ; 

  • d’un accès à une salle de sport ; 

  • d’un compte épargne temps

  • d’une réduction à des voyages ou des services ; 

  • de primes. 

Certains de ces bénéfices sont obligatoires dès lors qu’ils sont prévus par la loi. Toutefois, il convient plus de parler d’avantages salariaux en entreprise lorsque ces derniers sont facultatifs

Lorsqu’un avantage pour les salariés est facultatif, il peut donc être mis en place par l’employeur lorsqu’il le souhaite, notamment pour contribuer au bonheur au travail des salariés. 

Pourquoi mettre en place des avantages salariaux en entreprise ? 

La mise en place d’avantages salariaux en entreprise est importante pour les salariés puisqu’elle permet de contribuer au bien-être au travail. En effet, les salariés sont heureux et épanouis puisqu’ils évoluent au sein d’une entreprise qui reconnaît leurs efforts par l’octroi de différents avantages. 

Les salariés se sentent valorisés, ce qui améliore le climat social en entreprise, et permet la réalisation des objectifs de manière plus efficace. Les avantages sont donc autant pour les salariés que pour l’employeur, qui voit son entreprise accomplir de meilleures performances. 

De plus, l’employeur bénéficie de réductions fiscales et/ou sociales lorsqu’il met en place certains avantages salariaux en entreprise. 

Quels avantages salariaux mettre en place en entreprise ? 

Avantages salariaux obligatoires en entreprise 

Il existe différents avantages salariaux en entreprise qui doivent obligatoirement être mis en place par l’employeur tel que : 

  • les congés payés : l’employeur a l’obligation d’octroyer 2,5 jours de congés payés par an à chaque salarié ; 

  • la mutuelle d’entreprise : l’employeur doit fournir une mutuelle avec un panier de soins minimal à tous les salariés et doit prendre en charge au moins la moitié de la cotisation ; 

  • la prévoyance pour les cadres : également prise en charge à 50 % au moins par l’employeur ; 

  • le remboursement transport : pour les abonnements payés en vue de se rendre sur le lieu de travail ; 

  • la participation : obligatoire dans les entreprises dont les effectifs sont d'au moins 50 salariés depuis 5 ans ; 

  • les frais professionnels : tous les frais engagés par les salariés dans le cadre de leur activité professionnelle sont remboursés par l’employeur. 

Avantages salariaux facultatifs en entreprise

L’employeur peut également mettre en place des avantages salariaux facultatif au bénéfice des salariés, comme : 

  • le compte épargne temps : dispositif d’épargne salariale qui permet aux salariés d’affecter certains droits tels que la 5ème semaine de congés payés, la contrepartie des heures supplémentaires, les primes, etc.) ; 

  • les tickets-restaurants : la participation de l’employeur doit être d’au moins 50 % du prix des titres restaurants ; 

  • les primes : le bénéfice de primes doit s’accompagner de règles précises concernant les montants et les conditions d’octroi ; 

  • la réduction sur des voyages ou activités : le CSE peut proposer des voyages à prix réduits ou des réductions sur des activités (parcs d’attractions, cinéma, théâtre) ;

  • l’intéressement : permet aux salariés de bénéficier d’une prime d’intéressement liée aux résultats de l’entreprise ; 

  • les chèques vacances, Noël, rentrée scolaire, sport, fête des parents : également octroyés par le CSE dans le cadre des activités sociales et culturelles ; 

  • la voiture de fonction : l’employeur peut accorder cet avantage en nature à certains salariés ; 

  • le remboursement frais d’essence : peut être mis en place lorsque les salariés habitent dans une zone sans transports en commun ou travaillent à des horaires incompatibles avec la prise des transports en commun ;

  • le forfait mobilités durables : mis en place pour privilégier le recours à des moyens de transport plus propres par les salariés ; 

  • la fourniture de matériel : il peut s’agir notamment de matériel informatique ; 

  • les BSPCE : permettant aux salariés d’acheter des titres de la société à prix réduit. 

Envie de gagner du temps sur la paie ?

Pour aller plus loin...

Critères d’ordre de licenciement économique : quelles sont les règles ?

Lire l’article

Procédure de licenciement économique : toutes les étapes

Lire l’article

Calcul de l’indemnité de licenciement économique : tout savoir !

Lire l’article

Salaire pendant l'arrêt maladie : quelles sont les règles ?

Lire l’article

Lien de subordination : définition et applications

Lire l’article

Télétravail et tickets-restaurant : quelles sont les règles ?

Lire l’article