Comment veiller à un bon climat social dans votre entreprise ? 

Clémence Alix
Mise à jour le 20 avril 2023

Dans une époque où le bien-être au travail prend tout son sens, le climat social en entreprise est un indicateur RH important pour l’employeur. 

Le climat social en entreprise peut se définir comme le degré de satisfaction des salariés. 

En tant qu’employeur, vous avez remarqué que le climat social au sein de votre entreprise n’est pas idéal, et vous souhaitez le mesurer afin de l’améliorer ? PayFit vous éclaire.

Qu’est-ce que le climat social dans une entreprise ?

La définition du climat social dans une entreprise désigne l'indicateur qui permet d’évaluer la santé humaine et sociale de vos salariés. Le climat social est un baromètre qui permet d’établir un diagnostic de l’état de la relation entre les salariés et leur travail, et de mesurer la vie sociale dans l’entreprise

Autrement dit, ce dernier permet à l'employeur de connaître les ressentis des salariés et des équipes dirigeantes par rapport à l'environnement de travail et aux conditions de travail.

Il appartient à l'employeur de veiller à ce que le climat social de votre entreprise soit tempéré afin de conserver un environnement de travail sain et efficace, tout en prenant en compte la santé morale de vos salariés. 

Quels sont les indicateurs sociaux pour évaluer le climat social de votre entreprise ? 

Le climat social un indicateur important pour l'entreprise. Afin d’établir un diagnostic, l'employeur dispose de la possibilité d'utiliser différents indicateurs du climat social, notamment : 

  • l’eNPS (employee Net Promoter Score) : qui correspond à la moyenne des réponses des salariés à la question suivante : “Recommanderiez-vous votre entreprise comme une entreprise où il fait bon de travailler ?” ;

  • l’ancienneté moyenne des salariés dans l'entreprise : qui permet de mesurer l'engagement des salariés

  • l’évolution professionnelle de vos salariés à travers le taux de promotions et d’augmentations ;

  • le management global dans votre entreprise ; 

  • l’absentéisme au travail : la fréquence et la durée des absences de vos salariés sur une période déterminée ; 

  • le turnover de votre personnel: qui est un indicateur de renouvellement de l’effectif de l’entreprise sur une année ; 

  • le nombre de réclamations internes et externes.

Au-delà de tous ces indicateurs, la communication avec les salariés constitue l'un des meilleurs moyens de procéder à l’évaluation du climat social dans votre entreprise. Cette dernière peut notamment porter sur :

  • les conditions de travail au sein de l’entreprise ; 

  • le management global dans votre entreprise ; 

  • la santé financière de votre entreprise ; 

  • la conjoncture économique extérieure ; 

  • l’avenir et l’évolution des salariés au sein de votre entreprise.

Pourquoi est-ce important de s’intéresser au climat social de son entreprise ? 

Aujourd’hui, le climat social dans l’entreprise est au cœur de la préoccupation des employeurs. Le bien-être au travail qui est un état d’esprit qui se caractérise par un sentiment de satisfaction et d’épanouissement personnel des salariés dans le cadre de la vie professionnelle, a un véritable impact sur le climat social dans l’entreprise. 

Le sentiment de bien-être au travail permet notamment d'éviter un taux de rotation du personnel trop élevé, et a un impact positif sur :

  • la productivité des salariés : un bon climat social favorise nécessairement l’engagement des collaborateurs et les incite à donner le meilleur d’eux-mêmes ; 

  • l’attractivité de l'entreprise : les salariés heureux au sein d'une entreprise véhiculent une image positive de l'entreprise à l'extérieur, ce qui renforce l'image de marque et permet d'attirer de nouveaux talents ; 

  • la confiance des salariés : la bienveillance envers les équipes permet de gagner la confiance des salariés et créer un environnement sain. 

  • la création d’un cercle vertueux : un cercle vertueux au travail joue un rôle non-négligeable sur la qualité de vie au travail des salariés et assure une meilleure rentabilité.

Comment améliorer le climat social en entreprise ? 

Alors qu’un bon climat social permet de fidéliser ses collaborateurs, un climat social qui se détériore s’accompagne généralement d’une augmentation de l’absentéisme et du turnover ce qui engendre des difficultés fonctionnelles.

Pour améliorer le climat social de votre entreprise plusieurs paramètres peuvent être ajustés. Il est notamment possible de : 

  • réinstaurer un climat de confiance et de respect entre les salariés, à travers une meilleure communication au sein de l’entreprise entre les salariés mais également avec leurs supérieurs hiérarchiques ; 

  • améliorer les conditions de travail des salariés, cela peut être un allègement de la charge de travail si celle-ci s’avère trop importante, une meilleure répartition du travail entre les salariés ou en encore le recrutement de nouveaux collaborateurs ; 

  • mettre en place de rémunérations plus adaptées et plus attractives pour vos collaborateurs afin de les encourager à donner le meilleur d’eux-mêmes ;

  • instaurer une plus grande reconnaissance au travail ;

  • offrir de meilleures perspectives d’évolution pour motiver les collaborateurs à atteindre leurs objectifs ;

  • dynamiser les relations sociales au sein de votre entreprise. L’organisation d'événements peut être un bon moyen pour une meilleure cohésion des équipes.

Envie de gagner du temps sur la paie ?
Pour aller plus loin..

Statut de la SASU : tout savoir

Lire l’article

Mise en place des tickets-restaurant : comment faire ?

Lire l’article

Tickets-restaurant pour les salariés : obligation de l'employeur ?

Lire l’article

Statut juridique de la SARL : tout savoir

Lire l’article

Jeune entreprise innovante : cadre et dispositif

Lire l’article

Posez 25 jours de congés, partez 58 jours !

Lire l’article