Comment calculer la déduction entrée-sortie sur une fiche de paie ?

hero image

Amira Boughaba

Juriste Rédacteur en Droit Social @PayFit

Mise à jour le 17.03.2022

Tous les mois, l’employeur doit établir une fiche de paie détaillant la rémunération du salarié et la lui transmettre. 

Le montant de la rémunération du salarié dépend du temps de travail effectué dans l’entreprise. Ainsi, en cas d’entrée ou de sortie en cours de mois, la paie du salarié ne sera pas la même que s’il avait travaillé un mois complet. 

Qu’est-ce que la déduction entrée-sortie sur une fiche de paie ? À quoi sert la déduction entrée-sortie sur une fiche de paie ? Comment calculer la déduction entrée-sortie sur une fiche de paie ?

Sommaire

Qu’est-ce que la déduction entrée-sortie sur une fiche de paie ?

Lorsque le contrat de travail d’un salarié débute ou se termine en cours de mois, cela a un impact sur le montant du salaire. 

Ainsi, le calcul du salaire d’un mois incomplet ne sera pas le même que celui d’un mois complet.

Pour calculer la rémunération, l’employeur doit déduire du salaire de base le nombre d’heures non travaillées par le salarié. 

On parle de “déduction entrée-sortie” ou encore de “retenue entrée-sortie” sur le bulletin paie.

À quoi sert la déduction entrée-sortie sur une fiche de paie ? 

La déduction entrée-sortie sur une fiche de paie permet de déterminer le montant de la rémunération du salarié.

En effet, la période travaillée par le salarié a un impact sur le montant du salaire et des cotisations sociales.

La déduction entrée-sortie sur la fiche de paie a pour conséquence l’application d’un plafond de sécurité sociale réduit prenant en compte uniquement les heures de travail effectuées.

Il s’agit d’ajuster la paie du salarié en fonction du nombre d’heures travaillées pour pouvoir déterminer l’entrée-sortie sur la fiche de paie.

Bon à savoir

Bien indiquer sur le bulletin de paie les absences pour entrée ou sortie du salarié vous permet de ne pas commettre d’erreur sur la fiche de paie.

Quelles sont les modalités de calcul de la déduction entrée-sortie sur une fiche de paie ? 

Pour déterminer le montant du salaire avec une déduction pour entrée-sortie, l’employeur doit faire un calcul sur la fiche de paie.

Étape n°1 : calculer le salaire brut

L’employeur doit tout d’abord calculer le salaire brut selon deux critères : 

  • déterminer le nombre d’heures travaillées au cours du mois ;

  • calculer le salaire brut en fonction du nombre d’heures déterminées.

Étape n°2 : calculer le salaire net

L’employeur doit ensuite calculer le salaire net en déterminant le montant des cotisations sociales.

Étape n°3 : calculer le prélèvement à la source

Enfin, l’employeur doit calculer le prélèvement à la source sur la fiche de paie.

Pour cela, l’employeur doit appliquer au salaire brut le taux d’imposition communiqué par l’administration fiscale et retrancher le montant obtenu au salaire brut.

Étape n°4 : appliquer formule déduction entrée sortie sur la fiche de paie

Le calcul sur une fiche de paie de la déduction entrée-sortie du salarié s’effectue selon la formule suivante :

plafond mensuel x (nombre de jours de la période d’emploi / nombre de jours calendaires du mois)

Exemple de calcul pour une entrée en cours de mois : 

Si vous embauchez un salarié le 20 mars 2022, le plafond du mois de mars doit être réduit pour prendre en compte le temps de présence dans l’entreprise comme suit :

plafond mensuel x (12 jours / 31 jours)

Comment inscrire la déduction entrée-sortie sur la fiche de paie ?

L'employeur doit faire apparaître sur la fiche de paie les absences pour entrée et sortie du salarié afin d'être transparent sur le calcul de l'absence en paie.

Le calcul de la déduction entrée-sortie doit apparaître clairement comme ci-dessous : 

  • la première ligne de la fiche de paie doit indiquer le “Salaire de base” ;

  • la deuxième ligne “Entrée / sortie en cours de mois“ permet de déduire sur le bulletin de paie les absences pour entrée et sortie du salarié ;

  • les autres lignes restent inchangées : les cotisations sociales ainsi que les avantages du salarié doivent apparaître.

Bon à savoir

Pour ne pas commettre d’erreur de calcul, vous pouvez recourir à notre calculateur du salaire brut en net.

Envie de gagner du temps sur la paie ?

Pour aller plus loin..

Les aides financières versées à l’employeur dans un CUI

Lire l’article

Aide forfaitaire à l’employeur : définition, bénéficiaires et conditions

Lire l’article

Augmentation annuelle de salaire : quelles sont les règles ?

Lire l’article

CUI-CAE : quels changements ?

Lire l’article

Aide aux emplois francs : régime et conditions

Lire l’article

Aides à l'embauche des jeunes : dispositif et évolutions

Lire l’article