Comprendre l’aide à la première embauche

Mina Donny
Juriste Rédacteur en Droit Social @PayFit
Mise à jour le 19.09.2021

Avec le développement de l’entreprise, il peut devenir nécessaire d’embaucher un premier salarié

Outre le fait de devoir respecter un certain nombre de formalités de première embauche, la première embauche n’est pas forcément évidente financièrement. De nombreux entrepreneurs se demandent s’ils pourraient bénéficier d’une aide pour leur première embauche

En effet, il existe un mécanisme afin de faciliter le recrutement et favoriser l’emploi : l’aide à la première embauche. Cependant, tous les futurs employeurs ne peuvent pas bénéficier de cette aide. En effet, elle est octroyée à certaines conditions

Vous cherchez à embaucher et vous vous demandez si vous pouvez bénéficier de l’aide à la première embauche ? PayFit vous explique. 

Sommaire

Qu’est-ce que l’aide à la première embauche ? 

L’objectif de l’aide à la première embauche est de faciliter le recrutement du premier salarié dans les très petites entreprises (TPE). 

Le montant de l’aide s’élève à 4 000 euros maximum sur une période de deux ans

L’aide est versée à la fin de chaque trimestre, à hauteur de 500 euros maximum. 

L’aide à la première embauche : les conditions pour en bénéficier 

L’aide à la première embauche est soumise à des conditions relatives notamment au type de structures et de contrats de travail concernés. 

Qui peut en bénéficier ? 

L’aide à la première embauche est réservée aux très petites entreprises (TPE) et aux petites et moyennes entreprises (PME) qui embauchent leur premier salarié, quel que soit leur statut juridique ou leur régime social. 

Bon à savoir

Les particuliers employeurs et les TPE appartenant à un groupe ne peuvent pas bénéficier de cette aide. 

Quels types de contrat de travail sont concernés par cette aide ? 

L’aide à la première embauche pour les TPE/PME ne peut être actionnée que si l’entreprise embauche son premier salarié : 

  • En CDI ; 

  • ou en CDD de plus de 6 mois ; 

  • ou en contrat de professionnalisation de plus de 6 mois. 

Attention : l’aide s’applique aux contrats ayant débuté entre le 9 juin 2015 et le 31 décembre 2016

Bon à savoir

L'aide ne peut être versée que pendant la durée d’exécution du contrat. Ainsi, si le contrat de travail est un CDD de 9 mois, l’entreprise ne peut recevoir que 500 euros maximum tous les trois mois, soit au maximum 3 fois 500 euros. 

Comment bénéficier de l’aide à la première embauche ? 

Dans quel délai l’aide à la première embauche peut-elle être demandée ? 

L’employeur peut faire une demande d’aide à la première embauche dans le délai de 6 mois suivant l’arrivée effective du salarié dans l’entreprise

Quelles formalités remplir pour activer cette aide ? 

Le formulaire d’aide à la première embauche doit être adressé à l’agence de service et de paiement (ASP) dont dépend l’entreprise. 

Il faut impérativement joindre à la demande une copie du contrat de travail du salarié faisant l’objet de l’aide. 

Est-il possible de cumuler plusieurs aides à l’embauche ? 

Il n’est pas possible de cumuler l’aide à la première embauche avec d’autres aides de l’Etat à l'insertion, à l’accès ou au retour à l’emploi. 

Quelles sont les alternatives de l’aide à la première embauche ? 

Étant donné que l’aide à la première embauche n’était effective que pour les contrats ayant débuté entre le 9 juin 2015 et le 31 décembre 2016, vous n’avez plus la possibilité d'en bénéficier aujourd’hui

Toutefois, il existe d'autres aides à l'embauche pouvant pallier l’absence d’aide à la première embauche : 

  • Aide à l’embauche des demandeurs d’emploi (contrat unique d’insertion notamment) ;

  • Réduction de charges patronales (réduction Fillon) ; 

  • Aide liée à l’égalité hommes-femmes ; 

  • Aide à l’embauche des travailleurs handicapés ;

  • Aide pour l’embauche en alternance, en apprentissage (contrat d’apprentissage) ;

  • Contrat d’apprentissage ; 

  • Aide pour l’embauche dans les zones en difficulté ; 

  • Aide pour l’emploi des jeunes : mise en place par le gouvernement dans le cadre de la crise contre le Covid-19 (plan 1jeune1solution). 

Bon à savoir

Ces aides ne concernent pas uniquement la première embauche. Elles peuvent être sollicitées à l’embauche de n’importe quel salarié, sous réserve que les conditions pour obtenir l’aide soient réunies. 

Envie de gagner du temps sur la paie ?

Pour aller plus loin..

Les formalités d’embauche

Lire l’article

Convocation à l’entretien préalable de licenciement : les règles

Lire l’article

Obligations de l’employeur en cas de démission d’un salarié

Lire l’article

Licenciement pour faute : quelles sont les règles ?

Lire l’article

Objectifs professionnels : comment les définir

Lire l’article

Les éléments clés du règlement intérieur d'une entreprise

Lire l’article