Comment fonctionne l’aide à l’embauche d’un chômeur ?

Clémence Alix
Mise à jour le 30 mai 2023

En France, il existe un certain nombre de dispositifs d’aide à l’embauche afin de permettre aux entreprises de recruter plus facilement.

Il existe notamment une aide à l’embauche d’un chômeur

L’aide à l’embauche d’un chômeur permet à l’employeur de bénéficier soit de subventions à l’embauche, soit d’exonérations de certaines cotisations sociales ou encore d’aides à la formation. 

Comme les autres aides à l’embauche, l’aide à l’embauche d’un chômeur a pour objectif premier de diminuer les coûts d’embauche et/ou de formation pour l’employeur. 

Qu’est-ce que l’aide à l’embauche d’un chômeur ? Quelles sont les différentes aides à l’embauche d’un chômeur ? Quels sont les avantages pour l’employeur ?  PayFit vous explique.

Qu’est-ce que l’aide à l’embauche d’un chômeur ? 

L’aide à l’embauche d’un chômeur permet à l’employeur de percevoir différents types d’aide lorsqu’il embauche un demandeur d’emploi et a pour objectif principal de lui permettre de diminuer ses coûts d’embauche et/ou de formation. 

Toutefois, pour réellement comprendre l’aide à l’embauche d’un chômeur, il faut savoir qu’elle se décompose en différents dispositifs en fonction du demandeur d’emploi embauché

En effet, l’aide à l’embauche d’un chômeur diffère selon que le demandeur d’emploi a plus de 45 ans, c’est-à-dire l’aide à l’embauche d’un chômeur senior ou qu’il a moins de 26 ans

L’aide pour l’employeur qui embauche un chômeur peut différer donc en fonction de plusieurs critères, notamment de l'âge. 

Depuis 2018, un dispositif de Parcours emploi compétences a été mis en place regroupant ainsi plusieurs contrats aidés tels que le contrat PEC.

Quelles sont les aides à formation en cas d'embauche d'un chômeur ?

Cette aide à l’embauche d’un chômeur ne diffère pas en fonction de l’âge du demandeur d’emploi ou de sa durée de chômage. Il existe plusieurs types d'aides telles que l'AFPR ou encore la POEI.

En effet, l’employeur, qui s’engage à embaucher un demandeur d’emploi et dont une formation est nécessaire pour assurer les missions au sein de l’entreprise, peut bénéficier d’une aide à la formation financée par Pôle Emploi

Préparation opérationnelle à l'emploi individuelle (POEI)

L’employeur peut bénéficier de la POEI si le contrat de travail est l’un des suivants : 

  • contrat à durée indéterminée (CDI) ;

  • CDD d'au moins 12 mois ;

  • contrat de professionnalisation ou d'apprentissage d'au moins de 12 mois. 

Le montant de cette aide à l’embauche d’un chômeur est limité à 5 € net par heure de formation réalisée en interne dans l’entreprise et de 8 € net par heure si la formation est réalisée par un organisme extérieur. 

Action de formation préalable au recrutement (AFPR)

L'employeur peut demander l'AFPR s'il s'engage à embaucher le demandeur d'emploi après la formation. Le contrat de travail doit être l'un des suivants :

  • contrat à durée déterminée (CDD) de 6 à 12 mois maximum ;

  • intérim pendant au moins 6 mois au cours des 9 mois suivant la formation ;

  • contrat de professionnalisation de moins de 12 mois.

Le montant de cette aide à l’embauche d’un chômeur est limité à 5 € net par heure de formation réalisée en interne dans l’entreprise et de 8 € net par heure si la formation est réalisée par un organisme extérieur. 

Quelles sont les aides à l'embauche conditionnées à l'âge ?

Le marché du travail français considère qu’un chômeur senior est une personne qui recherche un emploi et qui est âgé de plus de 45 ans. 

Aide à l’embauche pour un chômeur de 45 ans et plus en contrat de professionnalisation

Le principal objectif de l’aide à l’embauche pour un chômeur est de faciliter l’accès à l’emploi des demandeurs d’emploi de plus de 45 ans, en permettant notamment aux entreprises grâce à cette aide de les former afin d’acquérir de nouvelles compétences. 

L’Etat a mis en place une aide à l’embauche senior notamment à travers le contrat de professionnalisation. 

En effet, les entreprises qui recrutent un senior bénéficient d’une aide lorsqu’elles embauchent un demandeur d’emploi de plus de 45 ans avec un contrat de professionnalisation

Ce contrat permet aux chômeurs seniors d’acquérir une nouvelle qualification professionnelle grâce à des formations.

Pour l’employeur, cette aide à l’embauche a plusieurs avantages : 

  • le versement en deux échéances d’une aide de l’Etat plafonnée à 2 000 € ;

  • la réduction générale des cotisations patronales ;

  • le non paiement de l’indemnité de fin de contrat, si le contrat de professionnalisation est à durée déterminée ; 

  • le financement des formations par les opérateurs de compétences (OPCO). 

Pour plus de renseignements sur ce contrat de professionnalisation, n’hésitez à consulter notre article sur l’aide à l’embauche d'un senior.

Aide à l’embauche d’un chômeur de moins de 26 ans

Il n’existe pas spécifiquement d’aide à l’embauche pour un chômeur de moins de 26 ans.

Toutefois, il existait une aide à l’embauche pour les moins de 26 ans

En effet, pour répondre à la crise sanitaire liée à la pandémie mondiale, l’Etat avait mis en place, dans le cadre du plan “1 jeune 1 solution”, une aide d’un montant pouvant aller jusqu’à 4 000 € lors de l’embauche d’un jeune de moins de 26 ans. 

Pour plus de renseignements sur cette aide à l’embauche d’un jeune, n’hésitez à consulter notre article sur l’aide à l’embauche pour les moins de 26 ans. 

⚠️ Attention : cette aide à l’embauche des jeunes est arrivée à échéance le 31 mai 2021. L'employeur ne peut donc plus en faire la demande.

Envie de gagner du temps sur la paie ?
Pour aller plus loin..

Statut de la SASU : tout savoir

Lire l’article

Mise en place des tickets-restaurant : comment faire ?

Lire l’article

Tickets-restaurant pour les salariés : obligation de l'employeur ?

Lire l’article

Statut juridique de la SARL : tout savoir

Lire l’article

Jeune entreprise innovante : cadre et dispositif

Lire l’article

Posez 25 jours de congés, partez 58 jours !

Lire l’article