Mener un entretien d’embauche : les astuces à maîtriser

hero image

Mina Donny

Juriste Rédacteur en Droit Social @PayFit

Mise à jour le 22.12.2021

Lorsque l’activité de votre entreprise bat son plein, vous devez généralement recruter de nouvelles personnes

Pour cela, il vous faut suivre une méthode de recrutement propre à votre entreprise, à vos habitudes et à votre activité. 

Selon votre processus de recrutement, vous serez amenés à rechercher des profils adéquats, les contacter, publier des offres et surtout sélectionner les candidats. La sélection des candidats s’opère majoritairement au travers d’entretiens d’embauche

Ainsi, si vous venez de transmettre la convocation à l’entretien d’embauche à votre candidat, vous devez maintenant mener l’entretien d’embauche

Étape délicate et déterminante, l’entretien d’embauche mérite une attention particulière ainsi qu’une préparation réfléchie. PayFit vous dévoile ses secrets pour bien mener un entretien d’embauche

Sommaire

Pourquoi faire un entretien d’embauche ? 

L’entretien d’embauche est généralement la première rencontre (physique ou virtuelle) avec le candidat. 

L’enjeu pour le recruteur est double : 

  • évaluer le candidat

  • séduire le candidat

Normalement, à ce stade, vous avez déjà une idée de la personne que vous avez ciblée. En effet, vous avez généralement étudié son CV et lu sa lettre de motivation

Vous connaissez donc la formation du candidat, ses expériences professionnelles ainsi que les raisons de sa candidature. 

Toutefois, vous n’avez qu’un aperçu écrit de la personne. Vous ne savez pas comment la personne s’exprime oralement dans un cadre spontané et professionnel. Vous ne connaissez pas sa manière de se comporter ou  de se tenir. Vous ignorez également sa sincérité, ses traits de caractère et ses rapports aux autres. 

Ainsi, l’entretien d’embauche va vous permettre de : 

  • s'assurer que le candidat est aligné sur les missions inscrites dans la fiche de poste ;

  • vérifier tous les éléments que le candidat a avancé dans son CV et dans sa lettre de motivation ; 

  • l’entendre argumenter et défendre sa candidature ; 

  • écouter les bénéfices qu’il peut apporter à votre entreprise ; 

  • discerner certains de ses traits de caractère ; 

  • défier le candidat en lui posant des questions ;

  • s’assurer qu’il dispose des qualités et compétences professionnelles nécessaires au poste ; 

  • tester la résistance au stress du candidat ; 

  • vérifier sa tenue et sa présentation, notamment si le poste nécessite une apparence particulièrement soignée ; 

  • etc. 

En bref, l’entretien d’embauche est l’occasion immanquable de vérifier que le candidat répond bien aux exigences de votre annonce de recrutement, à la fois humainement et professionnellement. 

Vous avez désormais conscience de l’importance de cette étape de recrutement. Il est temps pour vous de découvrir comment mener un entretien d’embauche en tant qu’employeur

Comment mener un entretien d’embauche ? 

Remarques générales 

Il existe plusieurs manières de mener un entretien d’embauche

Il faut vraiment avoir à l’esprit qu’il n’y a pas de meilleure façon de faire. L’entretien d’embauche dépend énormément du poste, de l’activité de l’entreprise, du style de l’entreprise, de l’employeur, etc. 

Il faut procéder de la manière la plus cohérente pour vous et votre entreprise. En effet, vous devez retenir que le recrutement dans sa globalité, et donc l’entretien d’embauche, est un moyen d’imprimer et de manifester sa marque employeur

En effet, par le style que vous choisissez, par le ton que vous employez, vous êtes le reflet des valeurs de l’entreprise ainsi que de son état d’esprit. 

Par exemple, chez PayFit, une startup avec une vision relativement moderne du monde du travail et des relations de travail, la dernière étape du recrutement est appelée le “BBQ Test”. Il s’agit d’un entretien très informel où le candidat partage un café avec plusieurs salariés de l’entreprise et discute de tout et de rien. L’idée est de rencontrer le candidat dans un autre contexte, plus détendu, et de vérifier si le courant passe bien avec un échantillon de salariés choisis au hasard dans l’entreprise. 

Par ce type d’étapes de recrutement, PayFit partage implicitement ses valeurs, son état d’esprit et sa conception du travail et jauge celle de ses candidats. 

Autre exemple : en choisissant de tutoyer le candidat, vous rompez avec le code traditionnel du vouvoiement et cela peut être une manière de mettre à l’aise la personne en supprimant la barrière solennelle de l’entretien.

A vous de trouver votre manière d’exprimer votre marque employeur lors de vos recrutements et notamment, lors de l’entretien d’embauche. 

Étapes d’un entretien d’embauche classique

Même s’il existe de multiples façons de mener un entretien d’embauche, nous pouvons tout de même vous donner une trame d’entretien, étape par étape. 

Par exemple, il est tout à fait possible de suivre les étapes suivantes : 

  • étape 1 : saluer le candidat, le mettre à l’aise et l’installer ; 

  • étape 2 : vous présenter ;

  • étape 3 : demander au candidat de se présenter ; 

  • étape 4 : lui présenter le poste, les missions et l’entreprise ; 

  • étape 5 : lui demander les raisons de son attrait pour le poste ; 

  • étape 6 : lui demander de parler de sa précédente expérience professionnelle et de ce qu’il en a tiré / appris ; 

  • étape 7 : lui demander en quoi il pense être la bonne personne pour le poste ; 

  • étape 8 : aborder des aspects plus personnels de la personne (ses activités en dehors du travail, ses qualités, ses défauts, etc) ; 

  • étape 9 : demander au candidat s’il a des questions et répondre à toutes ses questions ; 

  • étape 10 : conclure, expliquer les prochaines étapes du processus et donner une date de retour au candidat. 

Il est bien entendu possible d’ajouter de nombreuses étapes ou d’inverser leur ordre. 

Lorsque vous menez un entretien d’embauche, les questions émanent majoritairement de vous. Alors, profitez-en pour demander tout ce qui vous semble nécessaire pour apprendre à connaître le talent que vous aimeriez compter parmi l’effectif de l’entreprise

Voici un exemple de questions que vous pouvez poser au candidat

  • pourquoi voulez-vous intégrer notre entreprise ? 

  • pourquoi voulez-vous ce poste ? 

  • quelles compétences pourriez-vous apporter dans ce poste ? 

  • pouvez-vous me parler d’un projet que vous avez mené, en lien avec ce poste ?

  • connaissez-vous les valeurs de l’entreprise ? 

  • quels sont vos principaux défauts ? 

  • pouvez-vous me parler de votre dernière expérience professionnelle ? 

  • quels sont vos centres d’intérêt en dehors de votre vie professionnelle ? 

  • etc. 

Bon à savoir

Tout au long de l'entretien, pensez à prendre des notes ! Cela vous permettra de rédiger un compte-rendu d’entretien d’embauche. Cette synthèse est particulièrement utile pour conserver une trace des points importants évoqués au cours de l'entrevue, elle permet également de simplifier la mise en commun des retours des différentes personnes impliquées dans le recrutement du candidat.

Quelle est la durée optimale pour bien mener un entretien d’embauche ? 

Il n’y a pas de durée normale, ni optimale d’entretien d’embauche. 

Cela dépend considérablement de la complexité du poste, du nombre de sujets à aborder, de l’étendue des responsabilités qu’aura le futur salarié, etc. 

Toutefois, il est courant qu’un entretien dure entre 30 minutes et 1 heure

Quelles suites donner à l’entretien d’embauche ? 

Maintenant que vous savez comment faire passer un entretien d’embauche, vous vous décidez à mettre en application nos recommandations et vous rencontrez votre premier candidat. 

L’entretien se termine. Vous devez en tirer des conclusions et prendre une décision vis-à-vis du candidat.

En général, deux issues potentielles se dessinent : 

  • vous êtes convaincu et vous souhaitez embaucher le candidat : vous pouvez alors lui envoyer une promesse d’embauche pour manifester votre engagement ; 

  • vous ne voulez pas embaucher ce candidat, pour diverses raisons : vous devez alors le prévenir, en lui envoyant par exemple un mail de refus de candidature

Avant de prendre toute décision hâtive, réfléchissez bien et posez vous les bonnes questions : 

  • le candidat sera-t-il compétent pour ce poste ? 

  • le candidat colle-t-il avec les valeurs et l’état d’esprit de l’entreprise ? 

  • le candidat est-il une personne fiable, rigoureuse et agile ? 

  • etc. 

Si vous ne donnez pas de suite favorable à la candidature, vous devrez donc poursuivre vos recrutements jusqu’à trouver la personne idéale. 

En revanche, si vous décidez d’embaucher le candidat et qu’il accepte, vous pourrez alors procéder à l’intégration du candidat dans l’entreprise et réaliser les formalités d’embauche nécessaires.

Envie de gagner du temps sur la paie ?

Pour aller plus loin..

Feuille de temps : encadrement et élaboration

Modalités de l’exonération des heures supplémentaires

Pointeuse de temps de travail : dispositif et mise en place

Quotité de travail : définition, calcul et déclaration

Planning RH : définition et mise en place

Documents RH : gestion, conservation et dématérialisation