Besoin d'aide dans vos projets ? Nos RH et nos juristes vous guident dans notre newsletter mensuelle.

Méthode pour réussir le calcul du salaire d’un mois incomplet

Édité le

Le bulletin de paie est un document qui doit nécessairement être établi dès lors que l’entrepreneur a des salariés. 

Le bulletin de paie d’un salarié n’est pas toujours le même d’un mois à l’autre et varie en raison des éléments variables de paie. En effet, il doit être adapté en fonction des absences du salarié, des jours de congés, des heures supplémentaires, etc.

C’est notamment le cas lors d’une absence pour entrée ou sortie : le bulletin de salaire en est impacté et doit être ajusté car le salarié ne travaille pas durant tout le mois. 

Il s’agit de la première fois que vous faites face au versement du salaire d’un mois incomplet et vous ne savez pas comment procéder à son calcul ? Vous souhaitez connaître les cas où l’on peut être amené à réaliser le calcul du salaire d’un mois incomplet ? PayFit vous éclaire.

Sommaire

  • Est-il possible d’effectuer le calcul du salaire d’un mois incomplet ? 
  • Dans quels cas peut-on être amené à effectuer le calcul du salaire d’un mois incomplet ? 
  • Comment calculer un salaire pour un mois incomplet ?
  • Etape 1 : calculer le salaire brut 
  • Etape 2 : calculer le salaire net 
  • Etape 3 : calculer le prélèvement à la source
  • Etape 4 : présenter le résultat du calcul dans la fiche de paie

Est-il possible d’effectuer le calcul du salaire d’un mois incomplet ? 

Le calcul du premier mois de salaire incomplet est une étape qui peut susciter quelques questions de la part de l’employeur. 

Il est bien entendu possible de rémunérer un salarié pour une partie du mois uniquement, dans l’hypothèse où il n’a pas travaillé le mois complet. 

Cela implique de le rémunérer à la hauteur du temps de travail fourni et donc d’établir un bulletin de paie adapté. 

Il faudra donc procéder au calcul du salaire du mois incomplet, de manière à ce que le salaire reflète le nombre de jours travaillés.

Dans quels cas peut-on être amené à effectuer le calcul du salaire d’un mois incomplet ? 

Il arrive régulièrement qu’un salarié rejoigne ou quitte l’entreprise en cours de mois. En conséquence, il n’effectue pas le mois entier dans l’entreprise. 

Le salarié peut aussi faire grève. Dans ce cas, il n’est pas rémunéré pour les jours où il a usé de son droit de grève. 

Or, en France, il est d’usage de calculer le salaire mensuellement et de procéder au paiement du salaire tous les mois. 

Ainsi, dans un tel cas de figure, l’employeur devra verser un salaire au prorata du nombre de jours du mois travaillés dans l’entreprise par le salarié. Il s’agit du salaire d’un mois incomplet

Il sera obligé d’adapter en conséquence la fiche de paie du salarié et de procéder au calcul du salaire pour le mois incomplet

💡 Bon à savoir : en cas de jours de congés, le salarié est payé (sauf s’il s’agit de congés sans solde). Il faut donc établir une fiche de paie avec congés payés prenant en compte le mois entier et verser le salaire en conséquence. 

Modèle de fiche de paie avec congés payés (Excel)

Modèle de fiche de paie avec congés payés (Excel)

Comment calculer un salaire pour un mois incomplet ?

Il s’agit de la question cruciale que se pose l’employeur lorsque son salarié n’a pas travaillé durant le mois entier. 

En effet, il faut soudainement élaborer une fiche de paie différente des autres mois classiques. 

Comment concrètement procéder au calcul du salaire du mois incomplet ? 

Etape 1 : calculer le salaire brut 

La première étape consiste à calculer le salaire brut

  • Déterminer le nombre d’heures travaillées au cours du mois par rapport à l’horaire mensuel habituel ; 
  • Calculer le salaire brut en fonction du nombre d’heures déterminées. 

Etape 2 : calculer le salaire net 

Une fois le salaire brut obtenu pour le mois incomplet, vous devez trouver le salaire net. C’est la deuxième étape

Pour cela, il faut déterminer le montant des cotisations sociales et les retrancher au salaire brut. 

A ce stade, il est nécessaire de savoir que : 

  • Certaines charges sociales se calculent à partir du salaire brut
  • D’autres charges sociales se calculent à partir du plafond mensuel de la sécurité sociale : il s’agit notamment d’une partie de la cotisation d’assurance vieillesse, de la cotisation Fnal pour les entreprises de moins de 50 salariés, de la contribution d’assurance chômage et de la cotisation de retraite complémentaire. 

💡 Bon à savoir : le plafond mensuel de la sécurité sociale est un montant en euros servant de base de calcul de certaines cotisations sociales. Il s’élève à 3428 €/mois, soit 41 136 €/an en 2021.

Ainsi, il faut effectuer deux types de calculs différents

  • Pour les charges se calculant à partir du salaire brut, il suffit d’appliquer le taux de chacune des charges au montant en euros du salaire brut ; 
  • Pour les charges se calculant à partir du plafond mensuel de la sécurité sociale, il faut d’abord proratiser ce plafond au nombre de jours travaillés dans le mois puis appliquer le taux de la cotisation sociale au plafond. 

Une fois que vous avez obtenu les montants de cotisations sociales en euros à payer, il faut les retrancher au salaire brut. 

Après toutes ces étapes, vous obtiendrez le salaire net avant impôt du mois incomplet

Etape 3 : calculer le prélèvement à la source

Ensuite, depuis la mise en place du prélèvement à la source, il faut calculer les impôts que va payer le salarié. Pour faire simple (n’hésitez pas à lire notre article sur le prélèvement à la source pour avoir des informations plus précises), il faut appliquer au salaire brut le taux d’imposition communiqué par l’administration fiscale à l’entreprise et retrancher le montant obtenu au salaire brut. 

A l’issue de cette étape, vous obtenez le salaire net après impôt

Ainsi, le calcul du salaire d’un mois incomplet n’est pas si difficile ! 

💡 Bon à savoir : dans le cas où le salarié est au forfait jour, le calcul du salaire d’un mois incomplet au forfait jour n’est pas plus compliqué. En effet, pour obtenir le montant de salaire brut, il suffit de compter le nombre de jours travaillés. Le reste du calcul ne change pas. 

Etape 4 : présenter le résultat du calcul dans la fiche de paie

Enfin, la dernière étape du calcul du salaire du mois incomplet est une étape de forme : il s’agit de le présenter dans la fiche de paie. 

En cas d’entrée ou de sortie en cours de mois, votre fiche de paie devra être présentée ainsi :

  • La première ligne du tableau indique le salaire de base
  • La deuxième ligne s’intitule “Entrée / sortie en cours de mois” : cette ligne sert à déduire les jours d’absence du salaire de base. Ainsi, il faudra indiquer le montant à déduire. 
  • Le reste de la fiche de paie ne change pas : il faut dérouler toutes les cotisations sociales, les frais de transport et autres avantages, en indiquant les montants correspondants. 

Pour vous simplifier la tâche dans le calcul du salaire d’un mois incomplet, vous pouvez recourir à un logiciel de paie, outil qui générera automatiquement vos fiches de paie, en fonction des informations que vous intégrez et en fonction de la convention collective de votre entreprise. 

Pour cela, n’hésitez pas à découvrir le produit PayFit ! 

Envie de gagner du temps sur la paie ?

Mina Donny

Juriste Rédacteur en Droit Social @PayFit

Pyramide des âges en entreprise : construction et interprétation

Apprenez à construire, utiliser et décrypter la pyramide des âges d’entreprise pour améliorer la stratégie RH de votre entreprise !

Calculer le salaire moyen de votre entreprise

Découvrez comment calculer le salaire moyen de votre entreprise afin de savoir comment vous vous positionnez par rapport au salaire moyen français.

Fiche d’entreprise de la médecine du travail : utilité et contenu

Comprenez l’utilité de la fiche d’entreprise de la médecine du travail pour la bonne gestion des risques professionnels dans l’entreprise.

Besoin d’aide dans vos projets ? Nos RH et nos juristes vous guident dans notre newsletter mensuelle.