Comment fonctionnent les heures de délégation du CSE ?

Maryam Toumirt
Mise à jour le 02 mars 2023

Le comité social et économique (CSE) est l'instance de représentation du personnel dans l'entreprise qui doit obligatoirement être mise en place dans les entreprises de plus de 11 salariés.

Cette instance est composé de membres élus désignés par les salariés pour une durée de 4 ans. Pour exercer leurs mandats dans des conditions optimales, ces derniers disposent de plusieurs heures de délégation, également appelées “crédit d’heures”.

Qu’est-ce qu’une heure de délégation au CSE ? Comment déterminer le nombre d’heures de délégation ? Existe-t-il un délai de prévenance pour les heures de délégation au CSE ? PayFit vous explique.

CSE et heures de délégation : qui sont les bénéficiaires ?

Les heures de délégation concernent uniquement : 

  • les membres titulaires du comité social et économique (CSE) ;

  • les représentants syndicaux au CSE dans les entreprises d’au moins 501 salariés ;

  • les représentants syndicaux au CSE central d’entreprise d’au moins 501 salariés dont aucun des établissements distincts n’atteint ce seuil.

💡 Bon à savoir : les membres suppléants du CSE ne disposent pas d’heures de délégation, sauf si un accord le prévoit. Ils ne bénéficient des heures de délégation en cas de remplacement d’un titulaire, ou lorsqu'un membre titulaire procède à un transfert de ses heures de délégation.

Comment déterminer le nombre d’heures de délégation des membres du CSE ?

Chaque membre titulaire de la délégation du personnel du CSE dispose individuellement d’un crédit mensuel d’heures de délégation. Ce nombre d’heures de délégation ne peut être inférieur à :

  • 10 heures par mois pour chaque membre titulaire dans les entreprises comptant jusqu'à 49 salariés ;

  • 18 heures par mois dans les entreprises de 50 salariés et plus .

💡 Bon à savoir : le nombre d'heures de délégation peut être modifié à la hausse uniquement par le protocole préélectoral.

Le nombre d'heures de délégation des représentants précités est fixé par le Code du travail en fonction des effectifs de l'entreprise et du nombre de membres titulaires de la délégation.

Effectif de l'entrepriseNombre de titulairesNombre mensuel d'heures de délégationTotal heures de délégation
11 à 2411010
25 à 4921020
50 à 7441872
75 à 9951995
100 à 124621126
125 à 149721147
150 à 174821168
175 à 199921189
200 à 2491022220
250 à 2991122242
300 à 3991122242
400 à 4991222264
500 à 5991324312
600 à 6991424336
700 à 7991424336
800 à 8991524360

De combien d’heures de délégation le représentant syndical au CSE dispose-t-il ?

Représentant syndical au CSE

La loi prévoit que le CSE désigne obligatoirement un représentant syndical au CSE qui assiste aux réunion avec une voix consultative :

  • dans les entreprises de moins de 300 salariés : le délégué syndical est automatiquement le représentant syndical ;

  • dans les entreprises de moins de 300 salariés : chaque organisation syndicale représentative dans l'entreprise doit procéder à la désignation de son représentant syndical.

Toutefois, seuls les représentants syndicaux des entreprises dont l’effectif dépasse 501 salariés bénéficient d’un crédit d’heures de délégation d’au maximum 20 heures par mois, sauf en cas de circonstances exceptionnelles. 

Délégué syndical au CSE

Dans les entreprises de moins de 300 salariés, chaque délégué syndical dispose d'un volume d’heures de délégation pour l'exercice de ses fonctions. Ce temps est au moins égal à :

  • 12 heures par mois dans les entreprises de 50 à 150 salariés ;

  • 24 heures par mois dans les entreprises de 151 salariés et plus ;

Ces heures de délégation du délégué syndical peuvent être dépassées uniquement en cas de circonstances exceptionnelles.

Comment utiliser les heures de délégation ?

L’utilisation des heures de délégation pour le CSE est soumise à des règles spécifiques. Les membres titulaires du CSE ont la possibilité de reporter ou de mutualiser leurs heures.

Mutualisation des heures de délégation du CSE

Les membres titulaires du CSE ont la possibilité de répartir, chaque mois, entre eux et avec les membres suppléants leur crédit d'heures de délégation dont ils disposent. Toutefois, la répartition des heures ne peut pas conduire un membre à disposer dans le mois de plus d’une fois et demie le crédit d'heures d’un membre titulaire.

En cas de mutualisation, les membres titulaires du CSE sont tenus d’informer par écrit l'employeur du nombre d'heures réparties au titre de chaque mois. Le document doit obligatoirement indiquer :

  • l’identité des membres concernés ;

  • le nombre d'heures mutualisées pour chacun d'eux.

💡 Bon à savoir : cette information doit être effectuée au plus tard 8 jours avant la date prévue pour l’utilisation des heures de délégation.

Report des heures de délégation du CSE

Les heures de délégation des membres du CSE sont mensuelles, c’est-à-dire que chaque mois les membres disposent d'un solde précis d’heures de délégation. Pour les heures de délégation qui n’ont pas été prises au cours d’un mois, le Code du travail prévoit la possibilité de reporter ces heures sur le mois suivant, dans la limite de 12 mois.

💡 Bon à savoir : cette règle ne peut conduire un membre à disposer, dans le mois, de plus d'une fois et demi le crédit d'heures de délégation dont il bénéficie.

De la même manière que pour la mutualisation des heures, le membre titulaires du CSE ou le représentant syndical est tenu d’informer l'employeur au plus tard 8 jours avant la date prévue de leur utilisation.

Comment gérer le crédit d’heures en paie ? 

Les heures de délégation sont de plein droit considérées comme du temps de travail effectif, par conséquent ces heures sont payées normalement.

💡 Bon à savoir : l'employeur qui souhaite contester l'utilisation à titre professionnelle des heures de délégation doit saisir le juge judiciaire.

Les heures de délégation ne doivent pas figurer sur le bulletin de paie des membres du CSE. La nature et le montant de la rémunération de l'activité de représentation doivent figurer sur une fiche annexée au bulletin de paie qui a le même régime juridique que celui-ci. Cette fiche annexée qui peut être éditée en ayant recours à un logiciel spécialisé dans la gestion des heures de délégation, doit être réalisée par l’employeur et remise au salarié. 

Envie de gagner du temps sur la paie ?
Pour aller plus loin..

Statut de la SASU : tout savoir

Lire l’article

Mise en place des tickets-restaurant : comment faire ?

Lire l’article

Tickets-restaurant pour les salariés : obligation de l'employeur ?

Lire l’article

Statut juridique de la SARL : tout savoir

Lire l’article

Jeune entreprise innovante : cadre et dispositif

Lire l’article

Posez 25 jours de congés, partez 58 jours !

Lire l’article