Comment se déroule un entretien de forfait jour ?

Bouchra Ettaleb

Juriste Rédacteur en Droit social

Mise à jour le 22.07.2022

L’employeur qui met en place le forfait annuel en jours, plus couramment connu sous l’appellation de forfait jours, se doit d’assurer le suivi de la charge de travail du salarié et de vérifier la compatibilité de cette organisation avec sa vie personnelle.

L’accord collectif qui instaure le forfait jours dans l’entreprise doit organiser les modalités de ce suivi. Généralement, il est prévu qu’un entretien annuel de forfait jours sera organisé. Ce dispositif relève, avant tout, d’une obligation légale. 

Comment se déroule l’entretien de forfait jours ? PayFit vous explique. 

Sommaire

En quoi consiste l’entretien annuel de forfait jours ? 

La loi oblige l’employeur à organiser chaque année au minimum un entretien avec son salarié en convention de forfait en jours sur l’année. On parle, généralement, d’entretien annuel pour les cadres en forfait jours. 

En effet, les salariés pouvant bénéficier d’une convention de forfait jours sont :

  • les cadres disposant d'une autonomie dans l'organisation de leur emploi du temps et non soumis à un système de pointage des heures de travail (manuel, automatique ou informatique) ;

  • les salariés dont la durée du temps de travail ne peut pas être prédéterminée et qui disposent d'une autonomie dans l'organisation de leur emploi du temps.

Cet entretien annuel de forfait jour porte sur :

  • la charge de travail du salarié ;

  • l’organisation du travail dans l’entreprise ;

  • l’articulation entre la vie professionnelle et la vie personnelle et familiale ;

  • la rémunération du salarié. 

Il s’agit d’un entretien individuel de suivi. 

Important : le non-respect de cette obligation peut entraîner la nullité de la convention de forfait jours. Il faut donc être très vigilant à son application. 

Par ailleurs, l’employeur ne peut justifier s’être acquitté de cette obligation en prouvant la tenue d’un autre entretien (entretien professionnel, annuel, etc.).

Comment se déroule l’entretien de forfait jours ? 

L’objectif de l’entretien annuel de forfait jours est d’assurer le suivi de la charge de travail du salarié et de vérifier la compatibilité de cette organisation avec sa vie personnelle.

Ainsi, si vous êtes amenés à devoir réaliser un entretien de forfait  jour, voici quelques astuces qui pourraient vous être utiles : 

  • respecter la fréquence des entretiens ;

  • inviter le salarié en avance (une semaine avant, par exemple) ; 

  • se préparer par écrit ;

  • respecter la chronologie des questions ;

  • remplir le plan d’actions (si des difficultés ressortent de la part du salarié) ;

  • mettre à jour ses données personnelles ;

  • faire valider le compte-rendu par le collaborateur.

Il est important de rappeler que les salariés concernés par le dispositif de la convention de forfait jour disposent d’une large autonomie dans l’exercice de leurs fonctions. 

Ainsi, il est essentiel de prendre connaissance des remarques mentionnées par ces derniers afin de chasser toute ambiguïté sur une possible difficulté de leur part à assumer leurs responsabilités professionnelles. 

Quel modèle pour un entretien de forfait jours ? 

Pour rappel, l’entretien de forfait jours est à la fois un bilan tourné vers le passé et la situation engendrée par la mise en œuvre du forfait jours, incluant l’impact de ce forfait sur la vie professionnelle et personnelle du salarié. 

Il n’existe pas d’exemple type d’entretien annuel pour les cadres en forfait jours. L’essentiel est de pouvoir faire ressortir les éléments essentiels pour le suivi du salarié. 

Nous vous proposons quelques questions types que vous pourriez intégrer dans votre préparation d’entretien forfait jours

Quelle aide concrète votre manager devrait-il vous apporter pour être plus efficace ?
Quelles seraient vos attentes pour mieux concilier votre performance professionnelle et votre équilibre personnel ?
Votre charge de travail semble-t-elle cohérente avec votre temps de travail ?
L’organisation est-elle adaptée à cette charge de travail ?
Votre rémunération valorise-t-elle le travail que vous fournissez ?
Votre amplitude journalière habituelle (incluant les temps de pause) de travail est : supérieure à 8h, entre 8h et 10h, supérieure à 10h ?
Les temps de repos quotidiens et/ou hebdomadaires sont-ils honorés ?
Si l’organisation le permettait, qu’envisageriez-vous de faire évoluer ?

La liste de questions possibles est non exhaustive. L’essentiel étant d’assurer le contrôle des éléments essentiels précités. 

Vous pourrez également trouver bon nombre de trames pour l’organisation de vos entretiens professionnels obligatoires sur internet dont vous pourrez vous inspirer. 

Enfin, nous tenons à vous rappeler que l’entretien de forfait jours est obligatoire. Toutefois, il ne suffit pas à satisfaire, pour l’employeur, son obligation de protection de la santé et sécurité des salariés. Parallèlement, il doit donc assurer un réel contrôle qui prend la forme : 

  • d’un document (mensuel) faisant apparaître les journées et demis journées travaillées, ainsi que la position et la qualification des jours de repos ;

  • d’un suivi régulier de l’organisation et de la charge de travail. 

Envie de gagner du temps sur la paie ?

Pour aller plus loin...

Comptabilisation de l'aide à l'embauche : comptes et traitements comptables

Période de référence des congés payés

Congé supplémentaire d'ancienneté

Congé de naissance : conditions et régime

Congé parental : définition et régime

Congé paternité : durée, formalités et indemnisation