Comment calculer le coût d'un salarié ?

Emmanuelle Marion
Mise à jour le 05 janvier 2024

La gestion de la paie d’une entreprise, nécessite pour l’employeur d’avoir une idée du coût d’un salarié. Le calcul du coût d’un salarié permet à l’employeur d’estimer le montant des charges sociales correspondant à l’embauche, et ce que cela représente pour l’entreprise.

Il est indispensable pour l’employeur de distinguer le salaire brut, le super-brut ou encore le salaire net. En effet, le calcul du coût d’un salarié ne correspond pas au salaire inscrit sur le bulletin de paie de ce dernier. 

Pourquoi calculer le coût d’un salarié pour un employeur ? Combien coûte un salarié ? Comment calculer le coût d’un salarié pour une entreprise ? Comment réduire le coût total d’un salarié ? PayFit vous explique.

Pourquoi calculer le coût d’un salarié ? 

Le calcul du coût d’un salarié pour un employeur qui souhaite procéder à une nouvelle embauche, est un moyen d’estimer les coûts du recrutement d’un salarié pour l’entreprise. L’employeur doit notamment prévoir : 

  • la rémunération du salarié versée en contrepartie de son travail qui fait l’objet d’un encadrement par la loi et la convention collective applicable à l’entreprise ;

  • les charges sociales

  • les autres frais liés à l’embauche d’un salarié. 

💡 Bon à savoir : depuis le 1er janvier 2024, le montant du SMIC horaire qui correspond au minimum légal qu’un salarié doit percevoir est de 11,65 €. Ce montant correspond à un salaire de 1 766,92 € brut par mois pour un salarié en 35 heures par semaine.

Lorsque la convention collective applicable à l’entreprise prévoit un salaire minimum conventionnel supérieur au montant du SMIC, l’employeur est tenu de s’y référer. 

En fonction de la situation de l’entreprise, l’employeur peut prétendre à un allègement des cotisations sociales employeurs

Quels sont les éléments à prendre en compte pour le calcul du coût d’un salarié pour une entreprise ? 

Pour calculer le coût d’un salarié, l’employeur doit prendre en compte : 

  • les éléments de rémunération : le salaire brut versé mensuellement ou annuellement au salarié, et les bonus liés à une atteinte d’objectifs individuels et collectifs ; 

  • les charges sociales ou cotisations sociales : les charges sociales salariales qui correspondent en moyenne à 22 % du salaire brut, et les charges patronales à la charge de l’employeur dont le montant varie entre 22 % et 42 % du salaire brut.

💡 Bon à savoir : les primes qui correspondent à des sommes versées exceptionnellement au salarié ne sont pas prises en compte dans le calcul du coût d’un salarié

Comment calculer le coût global d’un salarié ? 

Pour procéder au calcul du coût global d’un salarié, il est nécessaire de faire la distinction entre : 

  • le salaire net

  • le salaire brut ;  

  • le salaire super-brut.

Salaire net 

Le salaire net correspond au salaire que le salarié perçoit véritablement une fois toutes les cotisations sociales versées. 

Salaire net = salaire brut - cotisations sociales salariales 

Le montant après calcul du salaire net, déduit de toutes les charges sociales, est inférieur au salaire brut. Toutefois, les charges sociales salariales et patronales sont importantes puisqu'elles permettent d’assurer une sécurité financière au salarié, en cas de maladie, d’accident du travail ou de chômage. Une partie de ces cotisations visent également à financer la retraite, ou encore la formation du salarié. 

Salaire brut 

Le salaire brut d’un salarié correspond à la somme versée au salarié après déduction des cotisations sociales patronales qui sont payées par l’employeur.

Salaire brut = salaire net + cotisations sociales salariales

💡 Bon à savoir : la détermination du salaire brut applicable au salarié doit se faire à l’aide du coefficient de salaire. L’employeur a l’obligation de verser au salarié la rémunération la plus favorable entre le SMIC et le salaire minimum conventionnel.

Salaire super-brut 

Le salaire super-brut également appelé salaire chargé correspond au coût global d’un salarié pour une entreprise. Il correspond au salaire d’un salarié additionné aux cotisations sociales salariales et patronales. 

Salaire super-brut = salaire net + cotisations sociales salariales + cotisations sociales patronales

Le calcul du salaire chargé ou salaire super-brut est égal au coût réel d’un salarié.  Ce dernier permet à l’employeur d’estimer le budget pour recruter de nouveaux collaborateurs. 

calcul du coût d'un salarié

💡 Bon à savoir : si vous souhaitez estimer le calcul du coût d’un salarié pour l’entreprise afin d’anticiper ces frais, PayFit vous propose d’accéder gratuitement à notre simulateur de calcul du coût d’un salarié

Comment réduire le calcul du coût d’un salarié ? 

Le calcul du coût d’un salarié ne peut pas faire l’objet d’une grande modulation, le salaire brut minimum étant fixé par la loi ou la convention collective, et les charges sociales salariales et patronales par la loi. 

Ainsi, le coût d'un salarié au SMIC diffère du coût d’un salarié soumis au salaire minimum conventionnel prévu par la convention collective. 

Toutefois, l’État a mis en place des dispositifs d’aide à l’embauche afin d’encourager et de faciliter l’embauche des salariés par les entreprises. L’employeur peut également prétendre à un allègement des cotisations sociales employeurs, ou à une exonération des cotisations sociales employeurs en fonction de la situation de l'entreprise. 

💡 Bon à savoir : si vous souhaitez être en conformité avec la loi concernant la fiche de paie de votre salarié, n’hésitez pas à lire notre article à ce sujet.

Envie de gagner du temps sur la paie ?
Pour aller plus loin...

SASU : tout comprendre sur les avantages et les inconvénients

Lire l’article

Être salarié de son entreprise : règles à connaître

Lire l’article

Aide à l'embauche d'un apprenti en 2024

Lire l’article

Aide à l’embauche pour les TPE : suppression et alternatives

Lire l’article

Aide à la première embauche : définition et alternative

Lire l’article

Bulletin de salaire simplifié en 2024 : les éléments essentiels

Lire l’article