Comment calculer le coût d'un salarié dans votre entreprise ?

hero image

Emmanuelle Marion

Content Manager @PayFit

Mise à jour le 29.09.2022

Pour la gestion de la paie de votre entreprise, il est utile de connaître le coût d’un salarié. 

Pour ce faire, il faut avant revenir aux fondamentaux du salaire et de la rémunération pour bien comprendre le calcul du coût d’un salarié. 

En effet, pour le calcul du coût d’un salarié, il est indispensable de connaître les différences entre le salaire brut, le super-brut ou encore le net. 

En tant qu’employeur, vous vous demandez quel est le coût d’un salarié ? Comment calculer le coût global d'un salarié ? PayFit met gratuitement à votre disposition son simulateur de salaire super-brut, brut et net.

Somaire

Qu’est-ce qu’un salaire ? 

Commençons par le début. Si vous vous demandez aujourd'hui comment calculer le coût total d'un salarié, sachez qu'il est indispensable de connaître le coût de son salaire.

En effet, le salaire est la contrepartie nécessaire de la relation de travail. 

Dans le cadre d'un contrat de travail, il s'agit donc de la rémunération fournie aux salariés en rétribution de leurs services

Le salaire correspond donc au prix versé par l’employeur en contrepartie du travail fourni par le salarié dans l’entreprise. Toutefois, le salaire versé ne correspond pas au coût réel du salarié pour l’entreprise, il est donc intéressant de procéder au calcul du coût d’un salarié. 

Bon à savoir

Il faut avoir en tête que le coût d'un salarié au SMIC n'est pas le même que lorsque son salaire est plus élevé. Combien coûte un salarié au SMIC ? En 2022, le coût du SMIC pour un employeur est d'environ 1620€.

Quels sont les éléments à prendre en compte pour le calcul du coût d’un salarié ? 

La rémunération d’un salarié de votre entreprise se compose de différents éléments : le salaire de base, les primes, les bonus, les avantages en nature. Toutefois, pour le calcul du coût d’un salarié il faut y ajouter les cotisations sociales obligatoires. 

Les éléments de rémunération

Le salaire de base 

Le salaire de base est le salaire fixe brut que touche le salarié par mois ou par an. Il faut donc exclure de ce salaire tous les compléments de salaire (prime, avantages, etc.) 

Les primes

Elles sont versées à titre exceptionnel et n'impactent donc pas le calcul du coût global d'un salarié sur le long terme. On peut par exemple parler de la prime de pouvoir d'achat, défiscalisée et dé-socialisée (c'est-à-dire qu'il n'y aura pas de cotisations sociales sur cette prime uniquement), mise en place en fin d'année 2018 et qui est pérennisée cette année encore.

Les primes ne sont pas à prendre en compte dans le calcul du coût d’un salarié. 

Le bonus

Contrairement à la prime, le bonus est intrinsèquement lié à l'atteinte d'objectifs, qu'ils soient communs à l'entreprise ou individuels. Les cotisations sociales dont on a parlé s'appliquent sur les bonus.

Il faut donc prendre en compte le bonus dans le calcul du coût d’un salarié. 

N'hésitez pas à consulter notre modèle de rémunération pour aller plus loin. Il vous donnera les clés pour bâtir un modèle de rémunération juste et équitable pour garantir la paix entre vos salariés et le bonheur au sein de vos équipes.

Sur PayFit, nous vous proposons des exports complets pour connaître exactement le coût des salariés (salaire brut + charges patronales). Vous pouvez ainsi piloter efficacement votre activité. 

Les cotisations sociales obligatoires

Pour apprendre à savoir comment calculer le coût global d'un salarié pour l'employeur, il faut également s'intéresser aux cotisations sociales obligatoires. On les appelle aussi "charges sociales".

Il s'agit de l'ensemble des prélèvements retenus sur le revenu. Ces charges servent au financement de plusieurs prestations sociales, comme la retraite, l'assurance maladie... 

Elles servent également au financement de la formation professionnelle par exemple.

Il s'agit donc d'une fraction du salaire (brut ou super-brut) qui est prélevée par les organismes sociaux (aussi appelés caisses) afin d'être redistribuée selon un barème précis.

On doit faire la distinction entre deux types de cotisations sociales : 

  • Les cotisations sociales salariales : elles sont déduites du salaire brut et impactent donc la paie du salarié. Elles représentent à peu près 22% du salaire brut.

  • Les cotisations sociales patronales : généralement plus élevées que les cotisations sociales salariales (entre 25 % à 42 % du salaire brut), elles sont déduites du super-brut et viennent augmenter le coût total d'un salarié.

La méthode de calcul : tout dépend des différents pourcentages attribués à chacune de ces cotisations sociales. Le calcul des charges patronales ne se fait pas de la même façon que celui des charges salariales. Cela varie avec le temps et les différentes politiques en place.

Vous devez donc les prendre en compte pour connaître le calcul du coût d’un salarié. 

Bon à savoir

Il est important de noter également qu'avant sa prise de fonctions, il sera judicieux d'évaluer le cout de recrutement du salarié.

Comment calculer le coût global d’un salarié ? 

Comment calculer le salaire net de l’un de vos salariés ? 

Le salaire net, c'est celui que vos salariés connaissent le mieux car c'est la somme qu'ils touchent en fin de mois (hors déduction liée au prélèvement à la source de l'impôt).

 La méthode de calcul du salaire net = salaire brut - cotisations sociales salariales

Si le salaire net correspond à ce que perçoit le salarié, il est loin de correspondre au total versé par l'employeur. 

Attention : le coût réel d'un salarié va bien au-delà du salaire perçu par le salarié. Ce qui nous amène à la deuxième étape, le calcul du salaire brut.

Comment calculer le salaire brut d’un de vos salariés ? 

Le salaire brut correspond à l'intégralité des sommes perçues par le salarié au titre de son contrat de travail, avant toute déduction de cotisations obligatoires. C'est généralement le salaire brut que l'on évoque en entretien, à la phase de négociation.

Ce salaire brut peut être annuel (c'est généralement ce qui arrive le plus souvent) ou mensuel.

 Les méthodes de calcul du salaire brut : 

  • Méthode 1 : salaire brut = salaire net + cotisations sociales salariales 

  • Méthode 2 : salaire brut = salaire super-brut - charges patronales

Comment calculer le salaire super-brut ? 

On en parle un peu moins en paie, parce qu'il n'a pas beaucoup de valeurs aux yeux du salarié et n'apporte pas grand chose dans le processus de négociation de salaire par exemple. 

Il s'agit de la somme du salaire net et des cotisations sociales (salariales et patronales) payées en contrepartie du travail effectué par le salarié.

Le salaire super-brut - également appelé salaire chargé ou encore salaire brut chargé - est par contre très intéressant pour l'employeur afin de savoir combien coûte un salarié au global. Lorsqu'on parle du coût d'un salaire chargé, on parle donc du coût global du salarié pour l'employeur.

La méthode de calcul du salaire super-brut = salaire net + cotisations sociales salariales + cotisations sociales patronales.

Le calcul du salaire chargé est donc le calcul le plus intéressant pour vous, car il vous permet de connaître le montant exact dépensé pour un salarié

Bon à savoir

Le salaire net, le salaire brut et le salaire chargé apparaissent tous sur la fiche de paie du salarié. Il est donc possible de voir exactement combien coûte un employé sur une fiche de paie, quel que soit son salaire.

Pour résumer : le salaire super brut permet donc de procéder au calcul du coût d’un salarié. 

calcul du coût d'un salarié

Quel est l’intérêt de connaître le coût d’un salarié ? 

Avant l’embauche d’un salarié, il est intéressant pour l’employeur de procéder au calcul du coût d’un salarié car cet indicateur RH permet d’avoir une idée du budget prévisionnel à allouer au futur salarié. 

Par ailleurs, lorsque vous souhaitez proposer une promotion à un salarié ou une augmentation de salaire, le simulateur de calcul du coût d’un salarié vous permet également de connaître en temps réel cette dépense pour votre entreprise. 

N’hésitez plus à consulter notre simulateur de calcul du coût d’un salarié, il peut s’avérer être un réel allié pour votre entreprise. 

Envie de gagner du temps sur la paie ?

Pour aller plus loin...

Tour d’horizon des augmentations de salaire 2022

Lire l’article

Augmentation de salaire : quelles obligations ?

Lire l’article

CUI-CIE : quels changements ?

Lire l’article

Fixation des salaires : définition et modalités de fixation

Lire l’article

Contrat de professionnalisation : quel salaire ?

Lire l’article

Grille de salaire : définition et construction

Lire l’article