Fiche de paie et salaire de base : comment assurer une transparence ?

Anaïs Robin
Mise à jour le 30 janvier 2024

Comprendre le salaire de base, négocié à l'embauche, est essentiel pour une administration équitable. Sa transparence sur la fiche de paie renforce la confiance envers l'employeur et le processus de gestion salariale, contribuant à des relations saines et à un environnement de travail positif.

Qu’est-ce que le salaire de base ? Comment le calculer ? Où apparaît le salaire de base sur la fiche de paie ? Comment optimiser sa structure ? Payfit vous explique.

Salaire de base : définition

Le salaire de base, également appelé salaire mensuel de base (SMB), correspond au salaire avant déduction des cotisations sociales et avant versement des prestations sociales. Il ne comprend pas non plus les primes (sauf exceptions) et les rémunérations liées aux heures supplémentaires ou complémentaires.

⚠️Attention : le salaire de base et le salaire brut sont deux notions différentes. Contrairement au salaire de base, le salaire brut englobe les avantages sociaux, indemnités et primes éventuelles liées au travail.

Fiche de paie et salaire de base : explication

Le salaire de base constitue le montant initial de la rémunération d'un employé. Il s'agit du socle sur lequel se construit le modèle de rémunération. Lorsqu'on examine une fiche de paie, le salaire de base est identifié comme le montant initial, avant toute déduction de cotisations sociales et avant le versement des prestations sociales. 

Généralement, le montant du salaire de base apparaît sur la première ligne de la fiche de paie d'un salarié.

Le bulletin de salaire reflète la manière dont le salaire de base s'articule avec d'autres composantes pour former le salaire brut, offrant une vision détaillée de la structure financière de la rémunération d'un employé.

La base du montant du salaire sur la fiche de paie 

Le calcul du salaire de base figurant sur la fiche de paie s’effectue en trois étapes : 

  • identifier le taux horaire brut du contrat ;

  • déterminer le nombre d'heures mensuelles sur une base de 35 heures par semaine (équivalant à 151,67 heures par mois en moyenne) ; 

  • multiplier le taux horaire brut par le nombre d'heures mensuelles pour obtenir le salaire de base mensuel.

Comment optimiser la structure du salaire de base ? 

Pour optimiser la structure du salaire de base, plusieurs aspects doivent être pris en compte.

  • garantir la conformité légale et fiscale : avant d'apporter des modifications à la structure du salaire de base, il est impératif de s'assurer de sa conformité avec les lois du travail et les réglementations fiscales en vigueur. Les responsables RH et les employeurs doivent rester informés des mises à jour législatives pour éviter tout risque de non-conformité ;

  • assurer un équilibre entre le salaire fixe et les avantages variables : trouver le juste équilibre entre un salaire fixe attractif et des avantages variables (bonus, commissions) en proposant des fourchettes salariales, peut motiver les employés à performer et à s’investir pleinement dans leur activité ;

  • favoriser une communication transparente : une communication ouverte sur la structure du salaire de base contribue à la satisfaction des employés. Les entreprises doivent expliquer clairement les composantes du salaire, les critères de performance et les possibilités d'avancement pour garantir une transparence des salaires ;

  • permettre l’optimisation fiscale pour les employés : les responsables RH et employeurs peuvent collaborer avec des experts fiscaux pour trouver des solutions qui minimisent la charge fiscale des employés, tout en respectant les règles en vigueur.

Envie de gagner du temps sur la paie ?
Pour aller plus loin...

Démission silencieuse : définition et tendance

Lire l’article

Calcul des congés payés : obligations et méthodes

Lire l’article

Congés payés non pris : obligations et indemnisation

Lire l’article

Présomption de démission : définition et procédure

Lire l’article

Congés exceptionnels sous Syntec : tout savoir

Lire l’article

Ecriture comptable : fondamentaux et pratiques

Lire l’article