Qu’est-ce qu’une fourchette salariale ?

Maureen Boixière
Mise à jour le 19 octobre 2023

Lorsque l’entreprise est à la recherche d’un nouveau salarié pour pourvoir à un poste disponible, elle doit déterminer une fourchette salariale pour aider dans la fixation du salaire du salarié.  

La détermination d’une fourchette de salaire est très utile, que ce soit pendant le processus de recrutement ou pour les augmentations des salariés. 

Quelle est l’utilité d’une fourchette de rémunération ? Comment déterminer une échelle salariale ? Quelles sont les fourchettes de salaires en France ? PayFit vous explique.

À quoi correspond une fourchette salariale ? 

Une fourchette salariale correspond à deux valeurs : un minimum et un maximum. Ces valeurs encadrent donc le montant d’un salaire pour un poste défini. 

Exemple : pour le poste X, la fourchette de rémunération est : 35 000 à 40 000 € par an. 

Cette fourchette de salaire peut être considérée comme un budget ou même comme un repère des salaires pour un poste donné. 

À quoi sert une fourchette salariale ? 

La fourchette de salaire est utile à l’employeur comme au candidat. En effet, pour l’employeur elle sert de repère pour connaître quel est le budget approximatif pour un poste : 

  • le salaire minimum à ce poste : soit parce que la convention collective ne permet pas d’aller en dessous, soit parce que c’est la pratique de l’entreprise ou pour s’aligner avec le marché ; 

  • le salaire maximum à ce poste : salaire au-dessus duquel l’employeur ne peut aller (il risque notamment de ne pas respecter le principe “à travail égal, salaire égal” ou de dépasser le budget). 

Lorsqu’un salarié se présente à un entretien d’embauche, il indique une ses prétentions salariales du salarié. 

La plupart des candidats à l’embauche n’indiquent pas leurs prétentions salariales sous forme de fourchette mais donnent un montant précis. Toutefois, l’entreprise a quant à elle sa propre fourchette de salaire pour le poste et peut ainsi voir si le montant demandé par le salarié entre dans la fourchette

Lorsqu’un salarié évoque ses prétentions salariales lors d’un entretien, le fait que l’employeur ait une fourchette de salaire lui permet de négocier ce montant avec le candidat. Si l’employeur n’a pas de fourchette, il lui est difficile de connaître jusqu’à quel montant il peut aller. 

Avec une fourchette, l’employeur peut négocier en restant dans la tranche de salaire définie au préalable. Ainsi la détermination d’une fourchette salariale permet de faciliter les négociations lors du processus de recrutement d’un salarié.

Comment déterminer une fourchette salariale ?

Pour déterminer une fourchette salariale l’employeur doit prendre en compte : 

  • le budget de l’entreprise pour ce poste (coût d’un salarié, charges patronales, éventuelles primes, etc.) ; 

  • les salaires pour le même poste sur le marché du travail

  • l’offre et la demande ;

  • la grille de salaire (souvent se trouvant dans la convention collective) ; 

  • les diplômes ou compétences nécessaires pour le poste ; 

  • la complexité et le niveau de responsabilité pour le poste. 

Envie de gagner du temps sur la paie ?
Pour aller plus loin...

Démission silencieuse : définition et tendance

Lire l’article

Calcul des congés payés : obligations et méthodes

Lire l’article

Congés payés non pris : obligations et indemnisation

Lire l’article

Présomption de démission : définition et procédure

Lire l’article

Congés exceptionnels sous Syntec : tout savoir

Lire l’article

Ecriture comptable : fondamentaux et pratiques

Lire l’article