Comment fonctionne la modulation du temps de travail ?

Maryam Toumirt
Mise à jour le 16 mai 2023

L’organisation du temps de travail des salariés est un enjeu pour les employeurs car elle doit répondre aux besoins évolutifs de l'entreprise.

En principe, la durée de travail est étalée sur la semaine. Toutefois, il est possible d’y déroger grâce au dispositif de l’aménagement du temps de travail. Il s’agit d’un cadre juridique, permettant à l'employeur d’adapter le temps de travail des salariés aux besoins de l'entreprise. Cet aménagement du temps de travail peut prendre la forme d'une modulation du temps de travail.

Qu’est-ce que la modulation du temps de travail ? Comment la mettre en place dans l’entreprise ? La modulation du temps de travail pour un temps partiel est-elle possible ? PayFit vous explique.

Qu’est-ce que la modulation du temps de travail ?

La modulation du temps de travail est une organisation du travail qui permet de faire varier les durées hebdomadaires du travail sur tout ou partie de l’année

La mise en place de cette organisation du travail s'inscrit dans le cadre du dispositif de l’aménagement du temps de travail, qui permet à l’employeur d’adapter et de moduler le temps de travail des salariés aux besoins de l’entreprise. En pratique, la durée de travail hebdomadaire des salariés peut varier chaque semaine, en fonction de la charge de travail.

La modulation du temps de travail permet à l’employeur d’éviter de recourir : 

  • aux heures supplémentaires en période de forte activité et ; 

  • au chômage partiel en cas de baisse d’activité.

Comment mettre en place une modulation du temps de travail ? 

La mise en place d’une modulation du temps de travail des salariés doit s’effectuer dans le cadre du dispositif légal de l'aménagement du temps de travail

La modulation du temps de travail sur l’année ne peut être mise en place dans l’entreprise que par accord ou convention collective, d’entreprise ou à défaut de branche. L’accord ou la convention instaurant la modulation du temps de travail doit prévoir : 

  • la période de référence, qui ne peut excéder 1 an ou 3 ans si un accord de branche l'autorise ;

  • les conditions et délais de prévenance des changements de durée ou d'horaires de travail ;

  • les conditions de prise en compte, pour la rémunération des salariés, des absences ainsi que des arrivées et des départs en cours de période de référence.

💡 Bon à savoir : l'accord de modulation du temps de travail peut prévoir une limite annuelle inférieure à 1 607 heures pour le décompte des heures supplémentaires.

Dans le cas où la période de référence est inférieure ou égale à un an, l'accord de modulation peut prévoir une limite hebdomadaire, supérieure à 35 heures. Au-delà de cette limite, les heures de travail effectuées au cours d'une même semaine constituent des heures supplémentaires dont la rémunération est payée avec le salaire du mois considéré. 

La modulation du temps de travail pour un temps partiel est-elle possible ? La modulation du temps de travail sur l'année pour un salarié à temps partiel est possible, dès lors que le dispositif de l’aménagement du temps de travail est respecté. L’accord doit prévoir les modalités de communication et de modification de la répartition de la durée et des horaires de travail.

La modulation du temps de travail nécessite-t-elle l'accord du salarié ?

Pour appliquer la modulation du temps de travail, l’accord du salarié n’est pas nécessaire. En effet, la loi prévoit que la mise en place d'un aménagement du temps de travail par accord collectif ne constitue pas une modification du contrat de travail pour les salariés à temps complet.

Quelles sont les règles pour les congés payés dans le cadre d'une modulation du temps de travail? 

Les modalités d'acquisition des droits aux congés payés sont prévues par l’accord instaurant la modulation du temps de travail des salariés. L’accord de modulation du temps de travail peut prévoir :

  • une période spécifique de référence pour l'acquisition des congés ;

  • un report des congés ouverts au titre de l'année de référence.

Envie de suivre les temps de travail sans faire d’erreurs ?
Pour aller plus loin..

Entreprise SAS : définition et caractéristiques

Lire l’article

Congé de naissance : conditions et régime

Lire l’article

Fonctionnement des BSPCE : tout comprendre

Lire l’article

BSPCE : quelles sont les règles ?

Lire l’article

Avantages et inconvénients des BSPCE : quels sont-ils ?

Lire l’article

Grille de salaire Syntec : obligations, montants et calculs

Lire l’article