Comment construire une grille de salaire ?

Inès Lazaar
Mise à jour le 25 janvier 2024

Le paiement du salaire est un moment important pour l’entreprise et les salariés. Le modèle de rémunération peut être un point essentiel pour un salarié qui souhaite intégrer une entreprise. 

La grille des salaires peut être une politique de rémunération efficace puisqu’elle permet une classification des salaires et par conséquent, éviter les discriminations salariales. 

Qu’est-ce qu’une grille de salaire ? Où trouver la grille des salaires ? Quels sont les avantages d’une grille de salaire dans l’entreprise ? Comment mettre en place la grille de salaire ? PayFit vous explique.

Qu’est-ce qu’une grille de salaire ? 

La grille de salaire est une grille de classification des salaires. Il s’agit d’un tableau fixant les rémunérations applicables aux salariés d’une entreprise. L’employeur a la possibilité d’établir sa propre grille, mais cette dernière ne peut pas prévoir des rémunérations inférieurs aux salaires minimums conventionnels.

La grille de salaire peut reposer sur différents critères comme : 

  • diplômes et niveau d’études ;

  • ancienneté dans l’entreprise ;

  • coefficient de salaire ;

  • catégorie professionnelle.

De plus, la grille des salaires devra être réévalué régulièrement en fonction : 

  • du coût de la vie ;

  • de l’évolution des métiers ;

  • du secteur d’activité ;

  • de la santé financière de l’entreprise. 

💡 Bon à savoir : les rémunérations prévues par la grille salariale ne peuvent également pas être inférieures au montant du SMIC en vigueur.

Où trouver la grille des salaires ? 

La grille des salaires établie au sein d’une entreprise peut être trouvée au sein de la convention collective applicable à l’entreprise, si celle-ci prévoit une grille des salaires. 

Dans le cas où l’employeur décide d’établir lui-même la grille de salaire, il devra la maintenir à disposition des salariés soit auprès du service des ressources humaines soit sur l’intranet de l’entreprise.

Quels sont les avantages d’une grille de salaire dans l’entreprise ? 

La mise en place d’une grille de salaire comporte un certain nombre d’avantages pour l’entreprise. Celle-ci permet de : 

  • prévenir les discriminations salariales ;

  • faciliter les négociations individuelles ;

  • mettre en avant sa transparence auprès des salariés sur le modèle de rémunération de l’entreprise. 

La grille des salaires permet également à un futur salarié de connaître la rémunération minimale et maximale à laquelle il pourra prétendre tout au long de son évolution professionnelle au sein de l’entreprise. 

L’utilisation de la grille de salaire facilite la gestion des ressources humaines et de la masse salariale

Comment mettre en place la grille de salaire?

Pour construire une grille de salaire en 2023, il est important de prendre en compte plusieurs aspects :

  • répertorier tous les postes de l’entreprise avec les classifications professionnelles en fonction de chaque métier ;

  • déterminer les coefficients et niveaux de salaire pour chaque poste ;

  • mentionner les classifications et coefficient de salaire ;

  • adapter et faire évoluer la grille de salaire en fonction des changements de l’entreprise. 

La grille de salaire peut également mentionner : 

  • le salaire brut ;

  • la classification professionnelle ;

  • les coefficients de salaire ;

  • les commissions liées aux objectifs ;

  • l’intéressement ;

  • la prime d’ancienneté ;

  • les avantages en nature.

En cas d'augmentation des salaires du fait de l'inflation, l'employeur doit appliquer le SMIC s'il est plus élevé que certains salaires dans la grille des salaires.

Envie de gagner du temps sur la paie ?
Pour aller plus loin...

Statut de la SASU : tout savoir

Lire l’article

Mise en place des tickets-restaurant : comment faire ?

Lire l’article

Tickets-restaurant pour les salariés : obligation de l'employeur ?

Lire l’article

Statut juridique de la SARL : tout savoir

Lire l’article

Jeune entreprise innovante : cadre et dispositif

Lire l’article

Posez 25 jours de congés, partez 58 jours !

Lire l’article