Comment fonctionnent les congés anticipés ?

hero image

Inès Lazaar

Juriste Rédacteur en Droit social

Mise à jour le 5.08.2022

Tous les salariés de l’entreprise ont droit chaque année à des jours de congés payés (CP) à la charge de l’employeur. Leur durée varie en fonction des droits acquis par les salariés. 

Les salariés peuvent demander à bénéficier d’un CP anticipé lorsqu’ils ont déjà acquis un certain nombre de congés payés. 

Qu’est-ce qu’un congé anticipé ? Comment faire une demande de congés anticipés ? Est-il possible de prendre un congé anticipé la première année ? PayFit vous explique. 

Sommaire

Qu’est-ce qu’un congé anticipé ? 

Un congé anticipé, également appelé congé par anticipation, est un congé payé que le salarié prend avant la fin de la période d’acquisition. 

Pour rappel, le calcul des congés payés se fait sur une période de référence d’acquisition allant généralement du 1er juin de l’année précédente au 31 mai de l’année en cours. A la fin de cette période de référence, le salarié a acquis ses jours de congés payés

Si le salarié demande à prendre ses congés payés en cours d’acquisition au titre d’une période de référence pendant la période de référence alors on parle de congés payés anticipés

Attention : un salarié ne peut pas prendre des jours de congés qu’il n’a pas encore acquis. 

Par exemple, si un salarié a acquis 5 jours ouvrables de congés au début de la période de référence, il pourra, avec l'accord de l’employeur, prendre ses jours pour vacances anticipées tout de suite.

Comment faire une demande de congés anticipés ? 

La demande de congés payés par anticipation n’est pas un droit pour le salarié puisque, par principe, le salarié doit attendre la fin de la période de référence pour prendre ses congés. 

Par conséquent, la demande de congés payés par anticipation doit être obligatoirement acceptée par l’employeur qui peut également refuser. 

L’employeur peut refuser une demande de congé anticipé. Toutefois, ce refus doit nécessairement être justifié par l’activité de l’entreprise ou l’ordre des départs en congés fixés dans l’entreprise. Ce refus ne peut en aucun cas être motivé par le fait que le congé soit pris par anticipation. 

Si l’employeur accepte la prise de congés payés par anticipation, il est recommandé de formaliser cet accord par écrit et de mentionner le jour et les dates de congés

La prise de congés payés par anticipation ne peut être imposée par l’employeur. Auquel cas, le salarié pourra demander une indemnité en contrepartie. Le salarié devra formaliser son accord par écrit. 

Est-il possible de prendre un congé anticipé la première année ? 

Prendre des congés payés est un droit pour chaque salarié. Depuis 2017, les salariés qui viennent d’être embauchés ont désormais la possibilité de prendre des jours de congés payés acquis chaque mois et ce dès leur embauche. Par exemple, un salarié en poste depuis 2 mois a acquis 5 jours ouvrables de congés. Il pourra donc prendre 5 jours de congés avec l’accord de son employeur avant la période de prise de congés payés. 

Envie de limiter les allers-retours liés aux absences ?

Pour aller plus loin...

Tour d’horizon des augmentations de salaire 2022

Lire l’article

Augmentation de salaire : quelles obligations ?

Lire l’article

CUI-CIE : quels changements ?

Lire l’article

Fixation des salaires : définition et modalités de fixation

Lire l’article

Contrat de professionnalisation : quel salaire ?

Lire l’article

Grille de salaire : définition et construction

Lire l’article