Quel est le processus pour recruter un intérimaire ?

Maureen Boixière
Mise à jour le 27 septembre 2023

Le processus de recrutement peut être long et coûteux pour les entreprises. 

Recruter un intérimaire peut être une alternative intéressante pour l’employeur, toutefois, cela ne peut pas se faire dans tous les cas. En effet, l’employeur doit respecter certaines règles relatives au recours à l’intérim. 

Quand recruter un intérimaire ? Quel est le délai pour embaucher un intérimaire ? Peut-on recruter un intérimaire en CDD ? PayFit vous répond.

Pourquoi recruter un intérimaire ? 

Embaucher un intérimaire peut être une solution pratique pour une entreprise lorsqu’elle a un besoin ponctuel, voire urgent. En effet, recruter un salarié peut être un processus long et coûteux pour une entreprise. 

Le fait de passer par une agence d’intérim pour trouver des travailleurs disponibles rapidement et sans avoir à leur faire passer les différentes étapes du recrutement mis en place dans l’entreprise est donc un gain de temps et d’argent pour l’entreprise.  

C’est en effet l’agence d’intérim qui se charge de trouver des personnes disponibles pour travailler, leur fait passer des entretiens d’embauche et les affecte à différentes missions dans des entreprises qui en ont besoin

Dans quels cas peut-on recruter un intérimaire ?

Même si recruter un intérimaire peut paraître la bonne solution car plus rapide et moins coûteuse, l’employeur ne peut toutefois pas y recourir dans tous les cas

En effet, par principe, l’employeur doit embaucher des salariés en CDI. Le recours à des emplois temporaires ne peut se faire que dans des cas précis. Comme pour l’emploi de salariés en CDD, l’employeur doit respecter les cas de recours au contrat de travail temporaire (intérimaire). Il n’existe pas beaucoup de différences entre CDD et CTT puisque les motifs de recours sont presque les mêmes. 

Lorsque l’employeur est dans l’un des cas de recours au contrat de travail temporaire, il peut recruter un intérimaire. 

Ainsi le recrutement d’un intérimaire doit répondre à un besoin ponctuel et temporaire de l’entreprise tel que : 

  • le remplacement d'un salarié pour absence, passage provisoire à temps partiel, suspension de son contrat de travail, départ définitif précédant la suppression de son poste de travail, attente de l'entrée en service effective du salarié recruté par CDI ;

  • l'accroissement temporaire de l'activité de l'entreprise ;

  • l'emploi à caractère saisonnier dont les tâches sont appelées à se répéter chaque année selon une périodicité à peu près fixe.

Quelles sont les étapes pour recruter un intérimaire ?

Vérifier que l’employeur est dans l’un des cas de recours au CTT

Avant de recruter un intérimaire, l’employeur doit donc s’assurer qu’il entre dans l’un des cas de recours au contrat de travail intérimaire. Ces motifs de recours sont similaires aux motifs de recours au CDD à l’exception du recrutement d'ingénieurs et de cadres en vue de la réalisation d'un objet défini. 

S’il est en effet dans l’un de ces cas, il peut passer à l’étape suivante du recrutement d’un intérimaire. 

Se rapprocher d’une entreprise de travail temporaire

L’employeur doit alors choisir une agence d’intérim, également appelée agence de travail temporaire. Certaines de ces agences sont spécialisées dans certains domaines (BTP, juridique, etc.) d’autres sont plus généralistes. 

L’employeur a un large choix car il existe de nombreuses entreprises de travail temporaire partout en France. 

Il est possible que l'entreprise de travail temporaire embauche en CDI des intérimaires pour qu'ils réalisent les missions.

Conclure un contrat de mise à disposition

Il est nécessaire que l’employeur signe un contrat de mise à disposition avec l’entreprise de travail temporaire. L’employeur n’a pas de contrat avec l’intérimaire puisqu’il y a un contrat entre lui (entreprise utilisatrice) et l’agence d’intérim et un autre contrat entre l'agence d’intérim et l’intérimaire. 

Le contrat entre l’employeur et l’agence d’intérim est un contrat commercial autorisant l’entreprise de travail temporaire à proposer des intérimaires puis à les faire travailler dans l’entreprise utilisatrice. Ce contrat pose les droits et obligations des deux entreprises

Donner la fiche de poste

Une fois l’agence choisie et le contrat signé, l'employeur lui fournit la fiche de poste préalablement établie. Cette fiche retrace les missions qui seront confiées à l’intérimaire, ainsi que les compétences que l’employeur souhaite retrouver chez le candidat. 

L’entreprise de travail temporaire se met alors à chercher un potentiel intérimaire qui serait compétent, intéressé et disponible pour la mission.

Négocier les éléments du contrat de mission de l’intérimaire

Les deux entreprises doivent déterminer tous les éléments du contrat de mission de l’intérimaire telle que la rémunération. En effet, même si c’est l’entreprise de travail temporaire qui verse le salaire à l’intérimaire et lui fournit son bulletin de paie, l’entreprise utilisatrice verse tout de même le salaire à l’entreprise de travail temporaire. 

Ainsi, ces éléments doivent être définis par écrit pour matérialiser l’accord

⚠️  Attention : le salaire de l’intérimaire ne peut pas être inférieur à celui que perçoit un salarié de l’entreprise pour le même poste. 

Choisir l’intérimaire

Même si en principe l’employeur peut refuser les intérimaires proposés ou leur faire passer un entretien avant de valider le choix auprès de l’agence d’intérim, beaucoup d'entreprises font confiance à l’agence et ne rencontrent les intérimaires sélectionnés pour l’entreprise que le jour de leur arrivée. 

Une fois le choix de l’employeur validé, l’entreprise de travail temporaire conclu un contrat de mission avec l’intérimaire pour qu’il puisse venir travailler dans l’entreprise utilisatrice. 

💡 Bon à savoir : même s’il ne s’agit pas d’un salarié de l’entreprise, il est important d’accueillir l’intérimaire de la meilleure façon et de lui faire un onboarding complet pour qu’il se sente intégré à l’équipe.

Envie de gagner du temps sur la paie ?
Pour aller plus loin...

Bulletin de paie : on vous dit tout, même ce qui fâche

Lire l’article

Entreprise SAS : définition et caractéristiques

Lire l’article

Congé de naissance : conditions et régime

Lire l’article

Fonctionnement des BSPCE : tout comprendre

Lire l’article

BSPCE : quelles sont les règles ?

Lire l’article

Avantages et inconvénients des BSPCE : quels sont-ils ?

Lire l’article