L’employeur doit-il proposer la mutuelle d’entreprise à un salarié en CDD ?

Seheno Randriamanantena
Mise à jour le 05 mai 2023

En tant qu’employeur, il est nécessaire de comprendre les problématiques liées à la mutuelle d’entreprise.

Il existe certaines particularités, notamment en ce qui concerne la mutuelle d’entreprise en cas de CDD.

Votre salarié en CDD doit-il bénéficier de la mutuelle d’entreprise ? Quels sont les cas de dispense ? Quelles sont les garanties apportées par la mutuelle dans le cadre d’un CDD ? Que devient la mutuelle à la fin du CDD ? PayFit vous éclaire.

Qu’est-ce qu’une mutuelle d’entreprise ?

La sécurité sociale ne prend pas systématiquement en charge la totalité des frais de santé des salariés.

C’est pourquoi, depuis 2016, l’employeur est contraint de participer au financement de ces frais en proposant obligatoirement une mutuelle d’entreprise

Est-il obligatoire d’avoir une mutuelle d’entreprise en cas de CDD ?

En principe, lorsque l’employeur propose la mutuelle d’entreprise à ses salariés, ces derniers ne peuvent pas refuser d’y adhérer puisqu’ils doivent obligatoirement être couverts par une mutuelle.

Que ce soit notamment pour les salariés sous contrat à durée indéterminée (CDI), ou sous contrat à durée déterminée (CDD), la mutuelle d’entreprise est donc obligatoire.

💡 Bon à savoir : à ce titre, lors de son embauche, le salarié reçoit et remplit une attestation qui prouve cette adhésion.

Dans quels cas peut-il y avoir une dispense d’adhésion à la mutuelle obligatoire pour les CDD ?

Il existe des cas de dispense à la mutuelle d’entreprise obligatoire

Les salariés ayant un contrat à durée déterminée peuvent-ils bénéficier d’une telle dispense ?

Oui, les salariés sous CDD peuvent demander à ne pas adhérer à la mutuelle d’entreprise, sous certaines conditions. La dispense dépend de la durée du CDD.

CDD jusqu'à 3 mois

La dispense d’adhésion à la mutuelle obligatoire en cas de CDD jusqu’à 3 mois s’organise comme ceci.

Condition liée à la couverture collectiveDemande de dispense
La couverture collective est obligatoire pour une durée d’au moins 3 moisÀ l’initiative du salarié, par écrit
Le salarié ne dispose pas d’une couverture collective mais justifie d'une couverture complémentaire santé individuelleÀ l’initiative du salarié, au moment de l’embauche ou de la mise en place de la mutuelle d’entreprise + Fourniture du justificatif de souscription à une complémentaire santé individuelle

CDD de 3 mois à 1 an

La dispense d’adhésion à la mutuelle obligatoire en cas de CDD entre 3 mois et 1 an est conditionnée à ce que l'acte qui a mis en place la mutuelle d'entreprise prévoit la possibilité de ne pas y adhérer, et il faut que le salarié fasse une demande par écrit.

CDD d’1 an et plus

Enfin, pour le salarié ayant un CDD d’1 an et plus, il faut que l'acte qui a mis en place la mutuelle d'entreprise prévoit la possibilité de ne pas y adhérer, et il faut que le salarié fasse une demande par écrit, et qu'il fournisse un justificatif de souscription à une autre mutuelle.

Quelles sont les garanties apportées par l’employeur grâce à la mutuelle, pour les CDD ?

Dans le cadre d’un CDD, la mutuelle obligatoire d’entreprise comprend un panier de soins minimum comme pour tous les autres salariés. 

Dès son affiliation à la mutuelle, le salarié en CDD peut alors bénéficier des garanties comme définies dans le tableau suivant.

💡 Bon à savoir : le taux de participation de l’employeur à la mutuelle est de 50 % au minimum. Il peut aller au-delà.

Tableau des garanties minimales pour une mutuelle d'entreprise obligatoire

Type de garantiesMontant minimal pris en charge par la mutuelle d’entreprise obligatoire
Ticket modérateur (consultations, actes etc.)Intégralité
Forfait journalier hospitalier en cas d’hospitalisationIntégralité
Frais dentaires (prothèses et orthodontie)125 % du tarif conventionnel
Frais d’optiques par période de 2 ans100 € en cas de correction simple et 150 € (voire 200 €) pour une correction complexe

Que devient la mutuelle d’entreprise en fin de CDD ?

En tant qu’employeur, vous pouvez vous demander si le salarié peut continuer à bénéficier de la mutuelle employeur, si son CDD prend fin

Le salarié peut, sous certaines conditions, continuer à bénéficier des garanties apportées par la mutuelle obligatoire en cas de CDD arrivé à terme.

Conditions à remplir

L’employeur doit vérifier que les conditions suivantes sont toutes remplies :

  • adhésion du salarié à la mutuelle obligatoire d’entreprise durant son CDD ;

  • ouverture d’une prise en charge par l’assurance-chômage à la fin du CDD ;

  • rupture du CDD non liée à une faute lourde.

Durée de continuité de la prise en charge

La mutuelle d’entreprise continuera à être garantie au salarié dont le CDD a pris fin, tout au long de la période d’indemnisation du chômage.

Dans la limite de la durée du dernier contrat de travailJusqu’à la reprise d’un nouvel emploiPour une durée maximale de 12 mois
Exemple : si le contrat a duré 4 mois, le maintien de la mutuelle d’entreprise durera aussi 4 moisExemple : si le salarié qui a bénéficié d’un CDD de 4 mois, retrouve un emploi après 2 mois de chômage, les garanties cessent dès cet instantExemple : si le contrat a duré 16 mois, la durée du maintien de la mutuelle d’entreprise sera limitée à 12 mois même si la durée de l’indemnisation du chômage est de 18 mois
Envie de gagner du temps sur la paie ?
Pour aller plus loin..

Ecriture comptable : fondamentaux et pratiques

Lire l’article

Indicateurs de performance : mesures et interprétations

Lire l’article

Rendez-vous de liaison : modalités et conseils

Lire l’article

Attestation de salaire pour accident de travail : tout savoir

Lire l’article

Top 5 des meilleurs comptes pro en ligne en 2024

Lire l’article

SIRH : définition et avantages

Lire l’article