Quel est le montant du SMIC horaire ?

Inès Lazaar
Juriste Rédacteur en Droit social
Mise à jour le 5.01.2023

Le paiement du salaire dans une entreprise est un moment important. L’employeur fixe les rémunérations mais doit obligatoirement respecter le minimum légal, appelé SMIC. 

Le montant du SMIC horaire en 2023 correspond au salaire minimum légal que le salarié doit percevoir. Il est revalorisé chaque année en fonction de l’indice des prix à la consommation

Qu’est-ce que le SMIC ? Quel est le montant du SMIC horaire net et brut ? Quelles sont les sommes prises en compte dans le calcul du SMIC horaire ?  PayFit vous explique.

Sommaire

Qu’est-ce que le SMIC ?

Le salaire minimum interprofessionnel de croissance (SMIC) correspond au salaire horaire minimum légal que le salarié doit obligatoirement percevoir. 

Il s’applique à tous les salariés de plus de 18 ans quelle que soit la forme de leur rémunération, c'est-à-dire au temps, au rendement, à la tâche, etc. 

Si l’employeur ne respecte pas ce montant minimum, il peut être condamné à une amende d’un montant de 1 500€

Une convention collective ou un accord collectif peut prévoir un salaire minimum conventionnel supérieur au SMIC. Si tel est le cas, l’employeur doit obligatoirement s’y conformer.

💡 Bon à savoir : le SMIC ne concerne pas les VRP qui ne sont pas soumis à des horaires de travail.

Quel est le montant du SMIC horaire net et brut ? 

Le montant du SMIC horaire fait l’objet d’une revalorisation chaque année au 1er janvier. Le montant du SMIC horaire a ainsi connu une revalorisation de 1,8% au 1er janvier 2023, et s'élève désormais à 11,27€ brut, soit 8,92 € net.

Quelles sont les sommes prises en compte dans le calcul du SMIC horaire ? 

Lors d’une augmentation du SMIC, l’employeur a pour obligation de vérifier que tous les salariés sont rémunérés à hauteur du minimum légal ou conventionnel en vigueur

Pour vérifier si le salaire versé est au moins égal au SMIC, seules certaines sommes sont prises en compte : 

  • le salaire de base ;

  • les avantages en nature ;

  • les primes liées à la productivité. 

En revanche, d’autres sommes ne sont pas prises en compte dans le calcul : 

  • les remboursements de frais comme la prime de transport ;

  • les majorations pour heures supplémentaires ;

  • la prime de participation et d’intéressement ;

  • la prime d’ancienneté et d'assiduité ;

  • la prime de vacances ou de fin d’années. 

Envie de gagner du temps sur la paie ?

Pour aller plus loin...

Les formalités d’embauche

Lire l’article

Convocation à l’entretien préalable de licenciement : les règles

Lire l’article

Obligations de l’employeur en cas de démission d’un salarié

Lire l’article

Licenciement pour faute : quelles sont les règles ?

Lire l’article

Objectifs professionnels : comment les définir

Lire l’article

Les éléments clés du règlement intérieur d'une entreprise

Lire l’article