Quel est le prix d’un logiciel de paie en 2023 ?

Seheno Randriamanantena
Mise à jour le 05 janvier 2024

En tant qu’employeur, il est intéressant de se renseigner sur l'automatisation de la gestion de la paie, notamment grâce à l’utilisation d’un logiciel de paie.

En effet, si vous optez pour cet outil, vous pourrez gagner du temps dans l’élaboration de vos fiches de paie, dans la transmission des déclarations sociales, dans la gestion des congés et absences, etc.

En ce qui concerne les logiciels de fiche de paie en 2024, le prix peut être fixé en fonction de différents critères.  

Qu’est-ce qu’un logiciel de paie ? Combien coûte un logiciel en 2024 ? Comment est fixé le coût d’un logiciel de paie en 2024 ? PayFit vous explique.

Qu’est-ce qu’un logiciel de paie ?

Un logiciel de paie se définit comme un outil informatique permettant de gérer la paie d’une entreprise de manière automatisée.

Choisir un logiciel de paie, c’est faire le choix de la simplicité et de l’efficacité. 

Par définition, le logiciel de paie porte principalement sur le processus de paie mais il peut aussi intégrer un module SIRH (Système d’information Ressources Humaines), un dispositif de signature électronique ou encore un accompagnement juridique.

Combien coûte un logiciel de paie en 2024 ?

En 2024, vous pourrez trouver des logiciels de gestion de paie gratuits

Ce qui les distingue des logiciels de paie payants, ce sont les fonctionnalités. En effet, elles sont limitées.

Concernant les logiciels de paie payants, il en existe deux types : 

  • l’offre standard qui comprend l’élaboration de fiches de paie, le suivi du temps de travail, etc. Le montant correspond alors au prix standard d’un logiciel de paie.

  • l’offre avancé : qui comprend en plus, l’intégration d’un logiciel SIRH, etc. Le coût de cette offre recouvre le prix du logiciel standard auquel s’ajoute le prix de l’option.

💡 Bon à savoir : pour une offre sur mesure, vous avez la possibilité de demander un devis.

Comment est fixé le coût d’un logiciel de paie en 2024 ?

Sur le marché, vous pouvez trouver plusieurs offres de logiciel de paie, à différents prix. Découvrez comment ils sont fixés.

Fixation du prix en fonction des fonctionnalités

Les tarifs sont généralement définis à partir des fonctionnalités du logiciel de paie que vous choisissez. En effet, il en existe plusieurs.

Fonctionnalités d’un logiciel de paieFonctionnalités communes indispensables à tous les logiciels de paieFonctionnalités facultatives
Édition automatisée des bulletins de paie
Dématérialisation des bulletins de paie
Veille juridique permanente sur la paie
Export des données et tableaux de synthèse
Sécurité
Automatisation des déclarations sociales
Génération de contrat de travail
Gestion des notes de frais
Gestion des congés
Gestion du temps de travail
Gestion comptable
Gestion de la performance des salariés

Ainsi, le prix des logiciels de paie peut varier en fonction des différentes fonctionnalités auxquelles vous souhaitez souscrire.

Fixation du prix en fonction du service 

Le coût de ces logiciels peut aussi prendre en compte :

  • une offre de conseils en droit social, en ressources humaines, etc. ;

  • un accompagnement spécialisé délivré par des experts en fiche de paie ;

  • une mise à disposition de différentes ressources comme un modèle de bulletins de paie, fiches pratiques, etc.).

Fixation du prix en fonction de la taille de l’entreprise

Il est possible que la fixation du prix d’un logiciel de paie puisse dépendre de l’effectif de l’entreprise.

En effet, pour certains fournisseurs, plus il y a de salariés et donc de bulletins de paie, plus vous serez en mesure de rationaliser vos coûts.

Envie de gagner du temps sur la paie ?
Pour aller plus loin...

Démission silencieuse : définition et tendance

Lire l’article

Calcul des congés payés : obligations et méthodes

Lire l’article

Congés payés non pris : obligations et indemnisation

Lire l’article

Présomption de démission : définition et procédure

Lire l’article

Congés exceptionnels sous Syntec : tout savoir

Lire l’article

Ecriture comptable : fondamentaux et pratiques

Lire l’article