Comment mettre en place le forfait mobilités durables dans son entreprise ?

Amira Boughaba
Mise à jour le 05 janvier 2024

Le forfait mobilités durables a été instauré par le décret du 9 mai 2020 afin d’encourager les salariés à recourir à des moyens de transport individuels et plus propres.

Le dispositif du forfait mobilités durables qui est un élément variable de paie, permet aux entreprises qui le souhaitent de participer aux frais de transport des salariés qui utilisent un moyen de transport différent des transports en commun.

Qu’est-ce que le forfait mobilités durables ? Quelles sont les conditions d’application du forfait mobilités durables ? Comment le mettre en place ? PayFit vous explique.

Qu’est-ce que le forfait mobilités durables ?

Le forfait mobilités durables a été mis en place pour privilégier le recours par les salariés, à des moyens de transport plus propres

Le recours au forfait mobilités durables n’est pas obligatoire pour les entreprises.  La prise en charge des frais liés aux déplacements domicile-travail par d’autres moyens que les transports en commun reste facultative.

La prise en charge financière par l’entreprise des frais de transports alternatifs dans le cadre du forfait mobilités durables prend la forme d’une allocation forfaitaire versée aux salariés.

💡 Bon à savoir : il est possible de cumuler le forfait mobilités durables avec la participation de l’employeur au remboursement de frais de transports liés à l'utilisation de l’abonnement de transports publics.

Quelles sont les conditions d’application du forfait mobilités durables ?

Conditions relatives aux salariés 

Le forfait mobilités durables s’adresse à plusieurs catégories de salariés :

  • les salariés en contrat à durée indéterminée (CDI) ou en contrat à durée déterminée (CDD)

  • les salariés en contrat de travail temporaire (intérim)

  • les apprentis ;

  • les stagiaires ;

  • les salariés qui travaillent à temps partiels ;

  • les salariés qui travaillent sur plusieurs lieux de travail

💡 Bon à savoir : l'employeur doit faire bénéficier du forfait mobilités durables à l’ensemble de ses salariés selon les mêmes modalités

Conditions relatives aux modes de transport 

Le dispositif de forfait mobilités durables s’applique à certains modes de transport tels que : 

  • les vélos (électriques ou mécaniques) ; 

  • les services de mobilité partagée (trottinettes, vélos, scooters en location ou en libre service) ;

  • les transports publics (autres que l’abonnement remboursé obligatoirement) ;

  • le recours au covoiturage (conducteur ou passager) ;

  • les engins de déplacement personnels en location ou en libre service (tels que les scooters ou trottinettes).

Forme du versement

La forme du versement du forfait mobilités durables diffère en fonction du mode de transport :

  • pour le forfait mobilités durables vélo : l’allocation peut prendre la forme soit d’une indemnité kilométrique soit d’une participation aux dépenses réelles telles que l’achat du vélo ou d’accessoires (éclairages, casques, antivol, etc.), la location ou encore les frais d’entretien et de réparation ;

  • pour le forfait mobilités durables des trottinettes ou des scooters : l'allocation peut prendre la forme d’une prise en charge des frais de location.

💡 Bon à savoir : pour pouvoir bénéficier de l’exonération des cotisations sociales relatives au forfait mobilités durables, le salarié doit être en mesure de transmettre un justificatif de paiement ou de réparation. Pour les indemnités kilométriques, une attestation sur l’honneur sera requise.

Comment mettre en place le forfait mobilités durables ? 

Modalités de mise en place du forfait mobilités durables 

La mise en place du forfait mobilités durable dans l’entreprise doit être prévue :

  • soit par accord d’entreprise, inter-entreprise ou accord de branche ;

  • soit, à défaut d’accord, par décision unilatérale de l’employeur après consultation du comité social et économique (CSE), s’il existe. 

Les modalités du forfait de mobilités durables qui portent sur les modes de calcul ou d’attribution aux salariés, sont prévues soit par l’accord collectif soit par la décision unilatérale de l’employeur. 

Montant du forfait mobilités durables et justificatifs de paiement

L’allocation forfaitaire versée par l’employeur est exonérée de cotisations sociales et de l’impôt sur le revenu dans la limite de 700 € par an et par salarié pour l'année 2024

L’employeur peut décider de rembourser les frais de transport du salarié au-delà de la limite de 700 €. Toutefois, la part remboursée supérieure à 700 € ne sera pas exonérée des cotisations sociales et sera soumise à l’impôt sur le revenu.

💡 Bon à savoir : l’employeur peut faire appel à des entreprises spécialisées (Swile, Betterway, etc.) pour la mise en place du forfait de mobilités durables, qui permettent une gestion plus rapide, simplifiée et dématérialisée du forfait mobilités durables.

Envie de gagner du temps sur la paie ?
Pour aller plus loin..

Démission silencieuse : définition et tendance

Lire l’article

Calcul des congés payés : obligations et méthodes

Lire l’article

Congés payés non pris : obligations et indemnisation

Lire l’article

Présomption de démission : définition et procédure

Lire l’article

Congés exceptionnels sous Syntec : tout savoir

Lire l’article

Ecriture comptable : fondamentaux et pratiques

Lire l’article