payfit logo

Comment fonctionne le don sur salaire dans une entreprise ?

Clémence Alix
Mise à jour le 24 juillet 2023

En France, un don désigne la volonté d’une personne de transmettre un bien ou une somme d’argent à une cause, comme par exemple à une association. 

Pour aider les salariés à faire un petit geste chaque mois et à soutenir la cause de leur choix, il est possible pour l’employeur de mettre en place le don sur salaire au sein de son entreprise. 

Le salarié est libre de s’engager et de verser le montant de son choix ainsi que la durée pendant laquelle ce don sera versé. 

Vous souhaitez offrir à vos salariés la possibilité de soutenir une association avec un don mensuel et automatique. PayFit vous explique comment le mettre en place.

Qu’est-ce qu’un don sur salaire ? 

Le don sur salaire, qui peut prendre la forme d’un micro don sur salaire ou d’un arrondi sur salaire, est la possibilité offerte aux salariés de verser quelques centimes voire quelques euros à une association chaque mois. 

La spécificité de ce don est qu’il consiste à prélever directement sur le salaire du salarié la somme qu’il souhaite verser à l’association. L’employeur prélève alors directement cette somme au moment du paiement du salaire :

  • le micro don sur salaire consiste à faciliter l’engagement solidaire des salariés en leur permettant de verser une petite somme de leur salaire à une association. 

Exemple : un salarié par le biais de son entreprise décide de verser tous les mois 5 € de son salaire net à une association. 

  • l'arrondi sur salaire consiste à arrondir son salaire à un chiffre rond et reverser la différence à une association. 

Exemple : un salarié perçoit une rémunération nette comprenant des centimes et décide d’arrondir à l’euro supérieur ou à X € supérieur. 

💡 Bon à savoir : l'employeur doit préciser aux salariés que le don sur salaire n'est pas une obligatoire, mais constitue seulement une option.

Comment mettre en place le don sur salaire dans une entreprise ? 

Pour le bien être des salariés dans l’entreprise et favoriser la cohésion sociale, le CSE ou l’employeur peuvent réfléchir à différentes initiatives. L'employeur qui souhaite offrir la possibilité à ses salariés de faire un don sur salaire, doit suivre différentes étapes pour mettre en place une telle démarche : 

  • s’informer sur l'opinion des salariés concernant la mise en place d'une démarche d’engagement social. L’employeur peut ainsi mettre en place des sondages, des questionnaires, des réunions ou encore des groupes de paroles pour recueillir l’avis et prioriser les besoins de ses salariés ; 

  • contacter et choisir une plateforme de dons pour concrétiser ce projet ; 

  • activer en paie l’option don sur salaire pour l’ensemble des salariés de l’entreprise : 

  • recueillir auprès des salariés leurs avis sur les associations qu’ils souhaiteraient soutenir. Il existe un large panel d’associations ayant des domaines d’actions particulièrement variés envers lesquelles le don peut être mis en place (associations pour la santé, la préservation de l’environnement, le soutien international, la solidarité, les droits humains et civils) ;

  • choisir les associations en fonction du vote des salariés. Une fois la liste des associations finalisée, le salarié pourra choisir de faire un don à l’une des associations de cette sélection ; 

  • promouvoir le lancement du don sur salaire afin d’encourager les salariés à y participer. 

Quels sont les avantages pour l’employeur de proposer le don sur salaire ? 

La mise en place du don sur salaire par une entreprise offre plusieurs avantages pour l’employeur puisque ça lui permet : 

  • renforcer les valeurs de l’entreprise et l'engagement des collaborateurs

  • confirmer la volonté des salariés de s’engager dans une démarche de Responsabilité sociale des entreprises (RSE) ; 

  • améliorer la marque employeur de l’entreprise ; 

  • créer un fort esprit d’équipe et ainsi d’améliorer le fonctionnement de l’entreprise.

En parallèle des avantages liés à la cohésion sociale de l’entreprise, le don sur salaire présente des avantages financiers pour les salariés dès lors que chaque don est déductible des impôts. Cette réduction d’impôt varie de 66 % à 75 % en fonction de l’association choisie. 

Envie de gagner du temps sur la paie ?
Pour aller plus loin…

Démission pour création d'entreprise : conditions et conseils

Lire l’article

Abandon de poste et chômage : droit et procédures

Lire l’article

Être salarié de son entreprise : règles à connaître

Lire l’article

SASU : tout comprendre sur les avantages et les inconvénients

Lire l’article

Aide à l'embauche d'un apprenti en 2024

Lire l’article

Aide à l’embauche pour les TPE : suppression et alternatives

Lire l’article