Pourquoi mettre en place des congés illimités en entreprise ?

Maureen Boixière
Mise à jour le 13 juin 2023

Par principe, tout salarié a droit à 5 semaines de congés payés par an. Toutefois, certains accords collectifs octroient plus de congés que le minimum légal. D’autres vont jusqu’à prévoir des congés illimités

Ce mode d’organisation du travail peut contribuer à la qualité de vie au travail des salariés puisque ces derniers sont plus investis dans leurs missions afin de réaliser les meilleures performances possibles. 

En quoi consistent les congés illimités ? Comment instaurer une politique de congés illimités en entreprise ? Réelle efficacité ou mauvaise idée ? PayFit vous éclaire. 

Qu’est-ce que la politique de congés illimités ?

La politique de congés illimités en entreprise consiste à autoriser les salariés à prendre autant de congés qu’ils souhaitent sous conditions. 

La réalisation des objectifs professionnels fixés par l’employeur au salarié lui permet l’octroi de cet avantage, peu importe donc le temps passé en entreprise à effectuer son travail. 

Quels sont les avantages et inconvénients des congés illimités ? 

Avantages

Pour l’entreprise comme pour les salariés, la mise en place des congés illimités a de nombreux avantages, tels que : 

  • contribuer au bonheur au travail : le salarié se sent bien au travail puisqu’il sait qu’en cas de besoin, il peut prendre un congé ; 

  • diminuer l'absentéisme et le turnover : lorsqu'un salarié se sent coincé dans son travail et ne se voit jamais octroyé de congé ou d’absence autorisée lorsqu’il en a besoin, il quitte l’entreprise ou s’absente sans motif ; 

  • réduire le stress au travail : le salarié n’est pas stressé par l’ordre de prise de congés payés ou par une période difficile dans l’année puisqu’il peut prendre un repos à tout moment ; 

  • prévenir les risques psychosociaux : le salarié qui ne se sent pas bien peut décider de prendre un congé plutôt que de faire un burn out en devant obligatoirement rester au travail ; 

  • minimiser les coûts liés au recrutement et à la formation : le turnover coûte cher à l’employeur puisqu’il doit embaucher et former les nouveaux salariés ; 

  • améliorer les performances de l’entreprise : le salarié travaille mieux puisqu’il sait pourquoi il travaille et peut s’octroyer un congé en cas de besoin ; 

  • optimiser le climat social en entreprise : lorsque tous les salariés se sentent bien, le climat social en entreprise est meilleur ; 

  • valoriser les salariés : la réalisation de meilleures performances est récompensée par un congé illimité. 

Lorsque le congé illimité est bien mis en place en entreprise, cela permet à l’employeur d’avoir des équipes engagées et des performances à la hausse.

Inconvénients

L’introduction des congés illimités peut avoir quelques inconvénients si cela n’a pas bien été organisé et que les règles fixées au départ ne sont pas claires pour tous les salariés. Les congés illimités peuvent entraîner un trop grand absentéisme des salariés au même moment (fêtes de fin d’année notamment) et perturber le bon fonctionnement de l’entreprise

Le tout est de bien comprendre que les congés illimités ne sont pas mis en place pour que tous les salariés partent en même temps lors des évènements mais pour que ceux qui en ont réellement besoin puissent les prendre au moment opportun. Il peut arriver des moments dans la vie ou la productivité d’un salarié est en baisse et où la prise d’un congé peut être nécessaire : 

  • problèmes personnels ; 

  • arrivée d’un enfant ; 

  • fatigue ; 

  • décès dans l’entourage ; 

  • baisse de créativité.

Comment mettre en place les congés illimités ?

La mise en place des congés illimités en entreprise doit faire l’objet d’une décision mûrement réfléchie puisqu’il faut être sûr que cela peut fonctionner pour le type d’entreprise en question. 

Pour instaurer une politique de congés illimités, il faut que : 

  • tous les salariés soient traités de manière égalitaire

  • la continuité du travail soit assurée

  • le salarié bénéficie dans tous les cas de ses 5 semaines de congés payés par an et de la prise d’au moins 12 jours consécutifs pendant la période légale de prise des congés (1er mai au 31 octobre).

Pour mettre en place les congés illimités, l’employeur peut le faire par un accord collectif dans le respect des dispositions prévues par le Code du travail. L’employeur doit également s’assurer que les règles soient claires pour tous les salariés. Il peut débriefer avec chacun lors d’un entretien pour aborder les performances à réaliser pour se voir octroyer les congés illimités. 

Envie de gagner du temps sur la paie ?
Pour aller plus loin...

Démission silencieuse : définition et tendance

Lire l’article

Calcul des congés payés : obligations et méthodes

Lire l’article

Congés payés non pris : obligations et indemnisation

Lire l’article

Présomption de démission : définition et procédure

Lire l’article

Congés exceptionnels sous Syntec : tout savoir

Lire l’article

Ecriture comptable : fondamentaux et pratiques

Lire l’article