Comment fonctionne le congé PACS ?

Maureen Boixière
Mise à jour le 09 août 2023

Tout salarié bénéficie de congés payés en contrepartie de l’exécution de son travail. Cependant, il existe également des congés spéciaux accordés aux salariés lors de la réalisation de certains événements. 

C’est le cas du congé pour PACS, qui est octroyé au salarié lors de la conclusion d’un PACS. Le bénéfice de ce congé est encadré par le Code du travail mais la convention collective peut prévoir des règles plus avantageuses pour le salarié. 

Qu’est-ce qu’un congé PACS ? Comment bénéficier du congé PACS ? Quelles sont les modalités de prise du congé PACS ? PayFit vous explique. 

Quels salariés peuvent bénéficier d’un congé pour PACS ? 

Le congé exceptionnel pour PACS est accordé à tout salarié lors de la conclusion d’un pacte civil de solidarité. Le salarié en bénéficie quel que soit son type de contrat de travail et la durée de travail mensuelle (CDI, CDD, temps plein, temps partiel, etc.). 

Ce congé lui est octroyé pour la conclusion de son propre PACS. En effet, le Code du travail ne prévoit pas de jour de congé PACS pour les parents. 

Aucune condition d’ancienneté n’est requise pour bénéficier du congé PACS. 

💡 Bon à savoir : le salarié ne bénéficie pas en principe du congé mariage et du congé PACS s'il est dans la même entreprise lors de la réalisation des 2 évènements.

Un salarié peut donc cumuler congé PACS et congé mariage s’il remplit les conditions d’octroi des deux. 

Exemple : un salarié conclut un PACS, et dans la même période son enfant se marie. Il bénéficie donc de 4 jours de congé PACS pour lui et d’un jour de congé mariage pour le mariage de son enfant. 

Quelle est la durée du congé pour PACS ? 

La durée du congé PACS est en principe de 4 jours. L’employeur est donc dans l’obligation d’accorder au minimum 4 journées de congé PACS au salarié. 

Toutefois, lorsqu’un accord ou une convention collective prévoit l’octroi d’un congé plus favorable au salarié, l’employeur doit faire bénéficier au salarié du congé PACS selon les modalités prévues par la convention collective. 

Comment peut être pris le congé pour PACS ?

Lorsque le salarié justifie de la conclusion d’un PACS, l’employeur ne peut pas refuser le congé PACS au salarié. Il doit obligatoirement lui accorder, dans une période autour de la conclusion du PACS (pas nécessairement le jour même). 

Le salarié doit demander son congé PACS dans un délai raisonnable avant de le prendre. Il peut également demander à son employeur de prendre des congés payés en complément du congé PACS puisque les deux sont cumulables

Les 4 jours du congé PACS peuvent être pris de manière consécutive ou non par le salarié. 

Comment le congé pour PACS est-il rémunéré ?

Le salarié ne subit pas de perte de rémunération pendant son congé PACS puisqu’il s’agit d’un congé pris en charge par l’employeur comme un congé payé. Ainsi, le salarié est rémunéré comme s’il avait travaillé. 

Envie de gagner du temps sur la paie ?
Pour aller plus loin...

En 2024, je réponds (ENFIN) à toutes mes questions sur les impôts

Lire l’article

Statut de la SCI : tout savoir

Lire l’article

Statut de la SASU : tout savoir

Lire l’article

Mise en place des tickets-restaurant : comment faire ?

Lire l’article

Tickets-restaurant pour les salariés : obligation de l'employeur ?

Lire l’article

Statut juridique de la SARL : tout savoir

Lire l’article