Charges salariales : définition, taux et calcul

hero image

Mina Donny

Juriste Rédacteur en Droit Social @PayFit

Mise à jour le 27.10.2021

Les cotisations sociales (autrement appelées charges sociales) sont des sommes versées par les salariés et les employeurs aux organismes de sécurité sociale afin de financer la protection sociale en France

Les cotisations sociales se découpent de la façon suivante : 

  • Les charges salariales (ou cotisations salariales) ; 

  • Les charges patronales (ou cotisations patronales). 

Qu’est-ce que les charges salariales ? Comment les calculer ? Qui est en charge du versement des charges salariales ? Le bulletin de paie doit-il indiquer les charges salariales ? PayFit lève le doute sur ces questions. 

Sommaire

Comment définir les charges salariales ? 

Les charges salariales sont les cotisations sociales payées par le salarié

Elles sont prélevées sur le salaire brut du salarié

Une fois que les charges salariales (ainsi que les impôts et les autres charges) sont déduites du salaire brut du salarié, ce dernier reçoit son salaire net

Bon à savoir

Quant à elles, les charges patronales sont financées par les employeurs. 

L’objectif des charges salariales est de financer la couverture sociale des individus en cas d’accident, de maladie, de vieillesse, de chômage… 

Quelles sont les différentes charges salariales ? 

Les charges salariales (ou contributions employeurs) sont les suivantes : 

  • L’assurance vieillesse ;

  • La contribution sociale généralisée (CSG) déductible et non déductible ; 

  • La contribution au remboursement de la dette sociale (CRDS) ; 

  • L’Apec : il s’agit de la charge salariale des cadres pour la retraite complémentaire ;

  • La cotisation salariale maladie supplémentaire uniquement dans les départements du Bas-Rhin, Haut-Rhin et Moselle. 

Toutes les autres cotisations sociales sont des charges patronales : elles sont donc payées par l’employeur. 

Comment calculer les charges salariales ? 

Il est important pour l’employeur et le salarié de comprendre le calcul des charges salariales

Tout d’abord, la base de calcul des charges salariales correspond aux revenus d’activités du salarié. 

 

En d’autres termes, cela signifie que les charges salariales sont prélevées uniquement sur les revenus d’activités. Les autres revenus ne sont pas pris en compte au moment du calcul. 

 

Plus précisément, il s’agit des rémunérations suivantes

  • Le salaire brut ; 

  • Les primes et indemnités ; 

  • Les prestations sociales complémentaires ;

  • Les revenus de remplacement en cas d'arrêt maladie, de maternité ou d’accident de travail ; 

  • Les prestations familiales ; 

  • Les avantages en espèces fournis par le comité d'entreprise ;

  • Les avantages en nature.

Bon à savoir

Il faut savoir que l’on calcule également les charges salariales sur les heures supplémentaires et complémentaires. En effet, ces heures sont intégrées dans le salaire brut. 

Ensuite, il faut appliquer un taux à la base de calcul pour obtenir le montant en euros de chaque charge. 

Ce taux est un pourcentage pour chaque charge salariale

Les taux des charges salariales en 2021 sont les suivants : 

  • Assurance vieillesse déplafonnée : 0,4% ; 

  • Assurance vieillesse plafonnée : 6,9% ; 

  • CSG non déductible  : 2,4% ; 

  • CSG déductible : 6,8% ;

  • CRDS : 0,5% ;

  • Cotisation salariale maladie supplémentaire dans les départements du Bas-Rhin, Haut-Rhin et Moselle : 1,5% ; 

  • Apec : 0,024%. 

Pour vous aider à estimer les charges sociales, et notamment les charges salariales, vous pouvez utiliser cet estimateur

Pour vous simplifier l’élaboration des fiches de paie, vous pouvez également télécharger au format Excel notre modèle de fiche de paie

Qui se charge du paiement des charges salariales ? 

L’employeur a un rôle important dans le paiement des charges salariales

En effet, même si c’est le salarié qui les paie, c’est en revanche l’employeur qui se charge de verser les charges salariales aux organismes concernés : 

  • A l’Urssaf si le salarié relève du régime général de sécurité sociale ; 

  • A la mutualité sociale agricole (MSA) si le salarié relève du régime de protection sociale agricole.

Pour procéder au paiement, l’employeur doit d’abord déclarer les montants des salaires bruts ainsi que les montants des cotisations sociales (dont les charges salariales) tous les mois via la déclaration sociale nominative (DSN). 

Le paiement s’effectue ensuite mensuellement par voie dématérialisée

Faut-il indiquer les charges salariales sur un bulletin de paie ? 

L’établissement d’un bulletin de paie est une étape obligatoire pour l’employeur dès lors qu’un salarié reçoit un salaire. Il doit impérativement veiller à respecter les mentions obligatoires du bulletin de paie lors de son élaboration. 

Parmi ces mentions figurent les cotisations sociales et notamment les charges salariales. 

En effet, s’agissant de sommes prélevées sur le salaire du salarié, il est normal que ce dernier puisse en avoir connaissance par écrit et savoir les montants de charges salariales qu’il paie. 

Ainsi, les charges salariales doivent bien être indiquées sur le bulletin de paie

Pour mieux visualiser un bulletin de paie comportant la mention des charges salariales, voici un exemple de fiche de paie PayFit

Par ailleurs, pour vous simplifier la vie dans le calcul des charges salariales et patronales et dans l’élaboration des fiches de paie de vos salariés, n’hésitez pas à découvrir le produit PayFit, un logiciel de paie en ligne, clair et efficace ! 

Envie de gagner du temps sur la paie ?

Pour aller plus loin..

Feuille de temps : encadrement et élaboration

Modalités de l’exonération des heures supplémentaires

Pointeuse de temps de travail : dispositif et mise en place

Quotité de travail : définition, calcul et déclaration

Planning RH : définition et mise en place

Documents RH : gestion, conservation et dématérialisation