Qu'est -ce qu'un OPCO ? Zoom sur les opérateurs de compétences

Bouchra Ettaleb
Juriste Rédacteur en Droit social
Mise à jour le 1.08.2022

Depuis le 1er avril 2019, les 20 Organismes Paritaires Collecteurs Agréés (OPCA) ont été remplacés par les Opérateurs de Compétences (OPCO, dont la définition diffère). Cette réforme répond au besoin de simplifier et d'uniformiser le financement de la formation continue

Par ailleurs, la collecte de la contribution OPCO versée par les entreprises est collectée par les URSSAF depuis le 1er janvier 2022. 

Quelle est la définition d’un OPCO ? Combien d’OPCO existe-il ? Quel est le rôle des OPCO ? PayFit vous répond. 

Sommaire

Que veut dire OPCO ?

La définition de l’OPCO est simple. Un OPCO est un Opérateur de compétences agréé par l’Etat. Son objectif est d’accompagner les branches professionnelles et les entreprises dans leurs politiques de formation. 

De la définition d’un OPCO découle sa mission, à savoir accompagner les branches dans leurs certifications professionnelles et les entreprises (de moins de 50 salariés) à définir leurs besoins de formation.

En facilitant l'accès à des actions de formation, les OPCO permettent donc aux professionnels de faire face aux mutations technologiques, économiques et environnementales de leur secteur d'activité. Ils contribuent à l'évolution professionnelle des salariés par le biais de la formation continue.

Quelles sont les missions de l’OPCO ?

Les OPCO ont diverses missions dont les suivantes : 

  • assurer le financement des contrats d’apprentissage et de professionnalisation ;

  • apporter un appui technique aux branches professionnelles pour établir la GPEC ;

  • accompagner les branches professionnelles dans leur mission de certification ;

  • d’assurer un service de proximité au bénéfice notamment des TPE/PME pour leur permettre un meilleur accès à la formation professionnelle ;

  • accompagner ces entreprises dans la définition de leurs besoins en matière de formation professionnelle au regard, notamment, des mutations de leur secteur d’activité.

Que financent les OPCO ?

L'OPCO prend en charge :

  • les actions concourant au développement des compétences des entreprises de moins de 50 salariés ;

  • les contrats d'apprentissage et de professionnalisation ;

  • si un accord de branche le prévoit, pendant une durée maximale de 2 ans, les coûts de formation pour faire face à des graves difficultés économiques conjoncturelles ;

  • les formations des membres de la délégation du personnel du CSE et du référent, nécessaires à l’exercice de leurs missions en matière de santé, de sécurité et de conditions de travail (dans les entreprises de moins de 50 salariés).

Pour tout savoir sur la comptabilisation de l’OPCO, n’hésitez pas à consulter nos fiches pratiques dans la rubrique Finance et comptabilité. 

Combien d'OPCO existe t-il ? 

Il existe au total 11 OPCO couvrant l'ensemble des branches professionnelles existantes : 

  • Opco Commerce : vente, négoce, commerce de détail, commerce de gros, etc. ;

  • Atlas : assurances, banques, finances, etc. ;

  • OPCO Santé : hospitalisation, établissements médico-sociaux, etc. ;

  • AFDAS : presse, édition, cinéma, casino, musique, tourisme, télécommunication, etc. ;

  • Cohésion sociale : centres socio-culturels, animation, insertion, Pôle Emploi, régie de quartier, HLM, etc. ;

  • OPCOEP pour les entreprises de proximité (artisanat, professions libérales, etc. ;

  • AKTO (ou OPCO commerce de gros) pour les entreprises et salariés des services à forte intensité de main-d’œuvre, etc. ;

  • OCAPIAT : les entreprises et exploitations agricoles, les acteurs du territoire et les entreprises du secteur alimentaire, etc. ;

  • OPCO 2i : industrie, métallurgie, textile, etc. ;

  • Construction : bâtiment, travaux publics, etc. ;

  • Mobilité : ferroviaire, maritime, automobile, transport de voyageurs, tourisme, etc.

Comment trouver son OPCO ? 

Le regroupement des branches professionnelles autour d’un OPCO s’appuie sur les critères de cohérence des métiers et des compétences, de filières, de formation, de mobilité, etc.

Ainsi, près de 329 branches sont réparties dans les 11 OPCO.

Il existe aujourd’hui 3 principales méthodes pour connaître son OPCO :

  • votre entreprise est déjà adhérente à un OPCO et vous souhaitez le vérifier : vous utiliserez le site cfadock en entrant le SIRET de votre entreprise, votre OPCO sera alors affiché ;

  • votre entreprise n’est pas encore adhérente à un OPCO : vous utiliserez une table de correspondance pour trouver votre OPCO grâce à votre Identifiant de Convention Collective (IDCC). 

  • votre entreprise n’est pas encore adhérente à un OPCO et vous n’appliquez pas, ou pas encore, de convention collective : vous pouvez le trouver grâce à votre secteur d’activité et la liste des opérateurs de compétences.

Envie de gagner du temps sur la paie ?

Pour aller plus loin...

Les formalités d’embauche

Lire l’article

Convocation à l’entretien préalable de licenciement : les règles

Lire l’article

Obligations de l’employeur en cas de démission d’un salarié

Lire l’article

Licenciement pour faute : quelles sont les règles ?

Lire l’article

Objectifs professionnels : comment les définir

Lire l’article

Les éléments clés du règlement intérieur d'une entreprise

Lire l’article