Quelles sont les différences entre mutuelle et prévoyance ?

Amira Boughaba

Juriste Rédacteur en Droit Social @PayFit

Mise à jour le 11.05.2022

En France, l’Assurance maladie rembourse seulement une partie des frais de santé des assurés. 

L’adhésion à une mutuelle permet de couvrir les frais de santé qui sont à la charge des assurés tandis que la prévoyance permet une protection supplémentaire contre les accidents de la vie. 

Comment définir mutuelle et prévoyance ? Quelles sont les différences entre mutuelle et prévoyance ? PayFit vous explique.

Sommaire

Mutuelle et prévoyance : définition

La mutuelle ou la complémentaire santé a pour objectif de prendre en charge la partie des frais qui n’est pas remboursée par la sécurité sociale.

L’employeur a l’obligation de proposer à tous ses salariés une mutuelle, y compris pour les apprentis. Toutefois, les salariés ne sont pas obligés de souscrire à celle-ci et peuvent adhérer à une autre mutuelle.

La prévoyance est une couverture maladie qui offre une protection contre les aléas de la vie. En effet, la prévoyance prend en charge la maladie, l’invalidité-dépendance, le décès, l’accident du travail ou la maladie professionnelle.

Bon à savoir

Le contrat de mutuelle est en principe obligatoire pour les salariés sauf pour les cas de dispense à la mutuelle obligatoire de l’entreprise (mutuelle du conjoint par exemple).

Mutuelle et prévoyance : quelles sont les différences ?

La mutuelle et la prévoyance sont deux notions qui se ressemblent, mais qui sont différentes. 

La couverture des risques 

La principale différence entre prévoyance santé et mutuelle est la prise en charge des couvertures des risques.

De manière générale, la mutuelle d'entreprise couvre l’ensemble des frais de santé des assurés comme par exemple : 

  • les consultations et soins médicaux ; 

  • les frais d’hospitalisation ; 

  • les médicaments sur ordonnance ; 

  • les soins et prothèses dentaires ;

  • les soins optiques et ophtalmologiques.

En fonction du niveau de couverture de la mutuelle, la prise en charge de ces frais peut être complète ou partielle. 

La prévoyance est une protection sociale complémentaire qui s’ajoute à celle du régime obligatoire en octroyant une aide financière pour faire face et préserver la famille du salarié. 

La prévoyance prend en charge les risques qui peuvent affecter la vie d’un assuré.  notamment en cas :

  • en cas d’arrêt de travail lié à une incapacité : des indemnités journalières peuvent être versées pour compenser la perte de salaire ;

  • en cas d’invalidité : une rente peut être octroyée pour maintenir un revenu ;

  • en cas de dépendance liée à l’âge : une rente à vie ou un capital peuvent être octroyés ; 

  • en cas de décès : un capital ou une rente peut être versée au conjoint ou aux enfants du salarié.

La participation de l’employeur

L’autre différence entre mutuelle et prévoyance en entreprise est le caractère obligatoire ou facultatif de l’assurance.

En principe, la mutuelle est obligatoire en entreprise alors que la prévoyance est facultative.

Cependant, la prévoyance peut être obligatoire lorsqu’elle est prévue par une convention collective applicable ou un accord de branche. La prévoyance décès est également obligatoire pour les entreprises qui emploient des cadres.

Bon à savoir

En principe, la participation de l’employeur à la mutuelle doit au moins être égale à 50 % de la cotisation.

Tableau récapitulatif des différences entre mutuelle et prévoyance

MutuellePrévoyance
Participation employeurObligatoire en entreprisePrincipe : facultative ; Obligatoire : pour les cadres ; si la convention collective applicable ou l’accord de branche le prévoit
Garanties couvertesconsultations et soins médicaux ; frais d’hospitalisation ; médicaments sur ordonnance ; soins et prothèses dentaires ; soins optiques et ophtalmologiquesmaladie ; maternité ; invalidité ; dépendance ; décès ; accident du travail ; maladie professionnelle

Envie de gagner du temps sur la paie ?

Pour aller plus loin..

Comptabilisation de l'aide à l'embauche : comptes et traitements comptables

Période de référence des congés payés

Congé supplémentaire d'ancienneté

Congé de naissance : conditions et régime

Congé parental : définition et régime

Congé paternité : durée, formalités et indemnisation