Le contrat de première embauche : tout savoir

hero image

Clémence Alix

Juriste Rédacteur en Droit Social @PayFit

Mise à jour le 22.09.2021

Le contrat de première embauche (CPE) était un contrat de travail à durée indéterminée, réservé aux jeunes de moins de 26 ans, avec une période d’essai de 2 ans. 

Pendant cette période l’employeur pouvait décider de rompre le contrat à tout moment sans aucune justification. 

Le CPE - Contrat de Première Embauche - a été supprimé en 2006 après de nombreuses contestations. 

Qu’est-ce qu’un contrat de première embauche ? Quelles étaient les spécificités de ce contrat  et pourquoi a-t-il été supprimé ? PayFit vous explique.

Sommaire

Qu’est-ce que le contrat de première embauche ? 

Le CPE était donc ouvert à tous les jeunes de moins de 26 ans qui étaient embauchés dans une entreprise de plus de 20 salariés. 

La spécificité de ce contrat de travail permettait à un jeune d’être embauché directement en contrat de travail à durée indéterminée. 

Ce contrat offrait à l’employeur plusieurs avantages : 

  • une période de consolidation de 2 ans maximum pour se séparer du salarié sans aucun motif. 

  • une exonération de cotisations patronales pendant 3 ans. 

Attention : il ne faut pas confondre le contrat de première embauche et la première embauche (embauche du premier salarié d’une entreprise). 

Quelles étaient les spécificités de ce contrat de première embauche ? 

Pour le salarié

Ce contrat d'embauche spécifique permettait aux jeunes salariés d’être engagés directement en CDI à la sortie de leurs études. 

Le CPE avait aussi deux autres avantages pour le salarié si l’employeur était à l’origine de la rupture : 

  • Indemnité de rupture dès que le salarié avait passé plus de 3 mois dans l'entreprise sauf en cas de faute grave.  

  • Allocation forfaitaire de 490 € par mois, versé par l’Etat, pendant 2 mois si l’employeur voulait rompre le contrat après 4 mois passés dans l’entreprise. 

Pour l’employeur

La période de consolidation de 2 ans permettait à l’employeur d’avoir un préavis particulier en cas de rupture du contrat : 

  • Aucun préavis si le contrat était conclu depuis moins d’un mois ; 

  • 15 jours si le salarié était présent entre 1 mois et 6 mois ; 

  • 1 mois si le contrat était conclu depuis plus de 6 mois. 

Le principal avantage pour l’employeur était qu’il n’avait pas l’obligation de fournir un motif de licenciement lorsqu’il souhaitait se séparer d’un salarié. 

Pourquoi le contrat de première embauche a-t-il été supprimé ? 

En 2006, à la suite d’un important mouvement de ce contrat de première embauche, le gouvernement a finalement décidé d’abroger le CPE. 

En effet, les nombreuses manifestations et la mobilisation syndicale ont bien réussi à faire renoncer le gouvernement à adopter un tel contrat de travail. 

Besoin d'un contrat de travail sur mesure ?

Pour aller plus loin..

Feuille de temps : encadrement et élaboration

Modalités de l’exonération des heures supplémentaires

Pointeuse de temps de travail : dispositif et mise en place

Quotité de travail : définition, calcul et déclaration

Planning RH : définition et mise en place

Documents RH : gestion, conservation et dématérialisation