Comment utiliser la grille de salaires du commerce de gros ?

Mina Donny
Mise à jour le 30 janvier 2024

En principe, l'employeur est libre de fixer la rémunération de ses salariés, à condition de respecter les montants minimums fixés par la loi. Toutefois, dans certains cas, la convention collective applicable à l’entreprise fixe également des montants minimum de rémunération que les employeurs doivent respecter. Cela se matérialise généralement par l’élaboration d’une grille de salaires. 

La grille de salaires est un outil, présenté sous la forme d’un tableau, permettant aux entreprises de suivre des niveaux minimums de rémunération des salariés. 

Il faut savoir que ces grilles de salaires sont régulièrement mises à jour. En tant qu’employeur, vous devez suivre les mises à jour afin de respecter en permanence les prescriptions de la convention collective. 

Ainsi, la convention collective du commerce de gros présente une grille de salaires pour le commerce de gros. 

Quelles sont les spécificités de la grille de salaires du commerce de gros ? Quelle est la grille de salaires du commerce de gros ? PayFit fait le point.

Qu’est-ce que la grille de salaires du commerce de gros ? 

Une convention collective peut prévoir des règles spécifiques pour un secteur d'activité en matière de rémunérations, avec des montants plus adaptés à son fonctionnement et à ses particularités.

C'est le cas de la convention collective du commerce de gros, qui fixe une grille de salaires minimums en fonction de la classification des salariés. 

En tant qu’employeur spécialisé dans le commerce de gros, il vous est indispensable de respecter les prescriptions de la convention collective du commerce de gros

De manière générale, vous devez respecter la convention collective applicable à votre entreprise. 

Ainsi, l’employeur est tenu d’appliquer la grille des salaires minimums prévue par sa convention collective.

Comment est organisée la grille de salaires du commerce de gros ? 

La grille de salaires du commerce de gros en vigueur actuellement est applicable depuis août 2023.

Voici les clés de lecture de la grille de salaires : 

  • les salaires sont calculés par rapport à des niveaux allant de 1 à 10 et des échelons allant de 1 à 3 (exemple : 1.3 = niveau 1, échelon 3) ; 

  • du niveau 1 échelon 1 au niveau 6 échelon 3, la grille des minima conventionnels s'apprécie mensuellement pour 151,67 heures ; 

  • du niveau 7 échelon 1 au niveau 10 échelon 2, la grille des minima conventionnels s'apprécie annuellement en comparant le montant total des salaires bruts perçus par le salarié pendant l'année avec le minimum conventionnel annuel correspondant à son niveau et échelon.

Dans la convention collective du commerce de gros, la grille de salaires est la suivante.

Niveaux et échelonsCoefficientSalaire minimum mensuel
1.11.0061 756,86 € *
1.21.0061 767,40 €
1.31.0061 778,00 €
2.11.0061 788,67 €
2.21.0061 799,40 €
2.31.0061 810,20 €
3.11.0061 821,06 €
3.21.0061 831,99 €
3.31.0061 842,98 €
4.11.0061 854,04 €
4.21.0061 865,16 €
4.3-1 876,35 €
5.11.03751 884,07 €
5.21.03751 954,73 €
5.31.03752 028,03 €
6.11.03752 114,08 €
6.21.03752 182,98 €
6.3-2 264,84 €
7.11.052 414,20 €
7.21.052 534,91 €
7.31.15732 661,66 €
8.11.13 080,34 €
8.21.13 388,37 €
8.31.13 727,21 €
9.11.14 099,93 €
9.21.154 509,92 €
10.11.25 186,41 €
10.2-6 223,69 €

* Du fait de la revalorisation du SMIC au 1er janvier 2024, ces salariés devront se voir appliquer le minimum légal qui est supérieur au minimum conventionnel ainsi défini. Le SMIC mensuel brut au 1er janvier 2024 est de 1 766,92 €. 

Comment savoir si vous êtes concernés par la grille de salaires du commerce de gros ? 

Pour cela, il faut vérifier si votre entreprise relève de la convention collective du commerce de gros. 

Comme dit précédemment, une entreprise doit respecter les dispositions de la convention collective qui lui est applicable. 

Pour connaître votre convention collective, il faut d’abord trouver son code IDCC (Identifiant Des Conventions Collectives) en effectuant une recherche à partir de l’activité principale de l’entreprise (code APE). Une fois que vous avez le code IDCC, vous détenez alors l’intitulé de la convention collective qui vous est applicable. Vous pourrez alors vérifier son contenu et jeter un œil à son éventuelle grille de salaires. 

💡 Bon à savoir : en cas de doute sur la convention collective qui s’applique, vous pouvez consulter vos bulletins de salaire. En effet, la convention collective fait partie des mentions obligatoires d’un bulletin de paie.

Ainsi, lorsque vous exercez dans le commerce de gros, vous devez savoir que l’IDCC du commerce de gros est le numéro 573. Grâce à ce numéro, vous pouvez retrouver facilement la convention collective. 

Si votre entreprise relève bien de la convention collective du commerce de gros, pas de doute : vous devez respecter la grille de salaires du commerce de gros

⚠️ Attention : il existe une convention collective générale du commerce de gros et des conventions collectives plus spécifiques relatives au commerce de gros

En fonction de votre activité principale, vous relèverez soit de la convention collective principale, soit d’une plus spécifique mais toujours en lien avec le commerce de gros.  

Par exemple, il existe la convention collective nationale du commerce de détail et de gros à prédominance alimentaire. Si vous êtes dans le champ de cette convention collective, vous devrez donc respecter la grille de salaires du commerce de détail et de gros à prédominance alimentaire.

Envie de gagner du temps sur la paie ?
Pour aller plus loin..

Démission silencieuse : définition et tendance

Lire l’article

Calcul des congés payés : obligations et méthodes

Lire l’article

Congés payés non pris : obligations et indemnisation

Lire l’article

Présomption de démission : définition et procédure

Lire l’article

Congés exceptionnels sous Syntec : tout savoir

Lire l’article

Ecriture comptable : fondamentaux et pratiques

Lire l’article