Découvrez Instant RH, le podcast RH entre inspiration et émotion. Écoutez dès maintenant les premiers épisodes !

Convention collective de la coiffure : ce qu’il faut absolument connaître

Édité le

Une convention collective est un accord signé par les organisations syndicales représentatives des salariés et les organisations ou groupements d'employeurs, dont l’objectif est d’adapter le droit du travail à un secteur d’activité en tenant compte de ses particularités. 

Toutes les entreprises, en fonction de leur activité, sont rattachées à une convention collective

La convention collective nationale de la coiffure et des professions connexes du 10 juillet 2006 est le texte qui s’applique à tous les coiffeurs et salons de coiffure. 

Vous gérez un salon de coiffure ? Vous travaillez dans un salon de coiffure ? Vous exercez une activité en lien avec la coiffure ? Il est fort possible que vous soyez concernés par la convention collective de la coiffure. Dans ce cas, PayFit vous livre dans cet article les points essentiels à connaître sur la convention collective de la coiffure

  • Qu’est-ce que la convention collective de la coiffure ? 
  • Qui est concerné par la convention collective de la coiffure ? 
  •  
  • Convention collective de la coiffure : les points essentiels 
  • Salaire
  • Jours fériés et travail le dimanche
  • Arrêt maladie
  • Temps de pause quotidien
  • Fin du contrat de travail

Qu’est-ce que la convention collective de la coiffure ? 

La convention collective de la coiffure est un texte qui reprend de nombreux aspects du droit du travail (salaire, horaires de travail, modalités de rupture du contrat de travail, congés…) et les adapte aux activités de coiffure. 

Concrètement, le droit du travail donne un cadre général de règles à respecter et la convention collective reprend ses règles et les décline selon la spécialité. 

Pour retrouver facilement la convention collective de la coiffure, il vous suffit de retenir son numéro d’IDCC : 2596. L’IDCC est l’identifiant des conventions collectives. 

💡 Bon à savoir : la convention collective doit impérativement s’appliquer en priorité sur la loi dès lors qu’elle prévoit des dispositions plus favorables que la loi. Sinon, c’est la loi qui doit s’appliquer. En conséquence, l’employeur est tenu de connaître et consulter sa convention collective pour être sûr qu’il applique le bon texte. 

Qui est concerné par la convention collective de la coiffure ? 

 

La convention collective de la coiffure encadre les relations de travail entre employeurs et salariés des entreprises ayant une activité de coiffure

 

💡 Bon à savoir : une activité de coiffure correspond à tous les actes accomplis sur les cheveux (naturels ou non) humains. Ainsi, il faut bien comprendre que la convention ne vise pas uniquement des salons de coiffure mais tout ce qui est en lien avec l’activité de coiffure. En revanche, les établissements fabriquant ou vendant des perruques ne relèvent pas de la convention collective de la coiffure. 

 

Géographiquement, la convention collective nationale de la coiffure s’applique à toute la métropole française et DROM-COM

En tant que salarié, si vous avez un doute sur la convention collective qui vous concerne, vous pouvez consulter votre bulletin de paie. En principe, la convention collective fait partie des mentions obligatoires du bulletin de paie

 

Convention collective de la coiffure : les points essentiels 

Comme toutes les conventions collectives, la convention collective de la coiffure aborde de nombreux aspects du droit du travail et les personnalise au domaine de la coiffure. 

Il serait long et fastidieux de tout passer en revue. 

Toutefois, vous trouverez ci-dessous des développements sur certains aspects centraux de la relation de travail. 

Salaire

Généralement, les conventions collectives prévoient leurs propres minimums de salaires, plus avantageux que le minimum légal (SMIC). 

Il est d’usage de présenter ces minimums de salaires sous la forme d’une ou plusieurs grilles de salaires. 

Dans la convention collective de la coiffure, les grilles de salaires sont multiples, en fonction du type de profession occupée par le salarié (coiffeurs, employés de l’esthétique-cosmétique, employés non techniques, agents de maîtrise et cadres administratifs, responsables d’établissements ou animateurs de réseau). 

La principale grille de salaires, celle des emplois de la filière technique de la coiffure, est la suivante : 

ClassificationSalaire minimum brut mensuel pour 151,67 heures mensuelles
Niveau 1 - échelon 1 - coiffeur débutant1 534
Niveau 1 - échelon 2 - coiffeur1 538
Niveau 1 - échelon 3 - coiffeur confirmé1 544
Niveau 2 - échelon 1 - Coiffeur qualifié ; Technicien1 551 ; 1 587
Niveau 2 - échelon 2 - Coiffeur hautement qualifié ; Technicien qualifié1 699
Niveau 2 - échelon 3 - Coiffeur très hautement qualifié ; Assistant manager ; Technicien hautement qualifié1 814
Niveau 3 - échelon 1 - Manager1 950
Niveau 3 - échelon 2 - Manager confirmé ; Animateur de réseau2 345 ; 2 760
Niveau 3 - échelon 3 - Manager hautement qualifié ; Animateur de réseau confirmé2 921 ; 2 973

Jours fériés et travail le dimanche

Dans la convention collective de la coiffure, certains jours fériés donnent lieu au maintien de la rémunération, sans que le salarié ne travaille. C’est le cas des : 

  • 1er mai ; 
  • 25 décembre ;
  • 1er janvier. 

Pour les jours fériés restants, l’employeur ne peut imposer à ses salariés que de travailler 4 jours fériés maximum (voire 5 jours si le salarié est volontaire et donne son accord écrit). 

S’agissant du travail dominical, en principe, le salarié ne doit pas travailler le dimanche

Toutefois, dans la convention collective de la coiffure, le travail le dimanche est possible sur la base du volontariat et à condition de prévenir les salariés au plus tard 15 jours à l'avance.

Si un salarié travaille le dimanche dans le domaine de la coiffure, il bénéficiera de : 

  • une journée de repos compensateur dans les 2 semaines civiles suivantes ;
  • une prime exceptionnelle de travail le dimanche égale à 1/24 de son salaire mensuel.

Arrêt maladie

Dans la convention collective de la coiffure, lors d’un arrêt maladie, le salarié doit  prévenir l’employeur dans les 48 heures suivant l'arrêt de travail, soit par lettre recommandée avec avis de réception ou par remise directe de l'arrêt de travail contre reçu

Si le salarié est hospitalisé, le délai de 48 heures pourra être prolongé. 

Par ailleurs, si l’absence du salarié est supérieure à 15 jours, il devra également être présenté au centre de médecine du travail. 

Aucune disposition n’est présente dans la convention collective la coiffure sur le maintien du salaire en cas d’arrêt maladie. Dans ce cas, en l’absence de disposition dans la convention collective, ce sont les règles générales du droit du travail qui s’appliquent

Temps de pause quotidien

La durée maximum de travail journalière est fixée par la convention collective de la coiffure à 10 heures. 

En principe, sur une journée de travail, un salarié majeur bénéficie d’une pause de 20 minutes pour chaque 6 heures travaillées

La convention collective de la coiffure, sur le temps de pause, ne prévoit rien de particulier

En conséquence, il faut se référer au principe prévu par la loi. 

Fin du contrat de travail

Un contrat de travail peut prendre fin pour différentes raisons : arrivée de son terme (CDD), licenciement, retraite, démission, rupture conventionnelle. 

La convention collective de la coiffure prévoit des dispositions spécifiques pour les différentes fins du contrat de travail. 

Par exemple, dans la convention collective de la coiffure, la démission implique pour le salarié de respecter un préavis

  • Emplois techniques, coiffeurs, emplois de l’esthétique-cosmétique et emplois non technique
  1. 1 semaine de préavis pour les salariés de moins de 6 mois d’ancienneté 
  2. 1 mois de préavis pour les salariés de plus de 6 mois d’ancienneté ; 
  • Cadres et agents de maîtrise : 3 mois de préavis quelque soit l’ancienneté du salarié. 

Mina Donny

Juriste Rédacteur en Droit Social @PayFit

Convention collective de la publicité : les essentiels à connaître

Qu’est-ce que la convention collective de la publicité ? Qui est concerné par cette convention collective ? Quel est son contenu ?

Comprendre la convention collective de propreté

Qu’est-ce que la convention collective de propreté ? Quel est son rôle et comment l’identifier ? Quelles entreprises doivent appliquer cette convention collective ? Quelles sont les dispositions centrales de cette convention collective ?

Comprendre la convention collective de l’optique-lunetterie

A quoi sert la convention collective de l’optique-lunetterie ? Quand l’appliquer ? Que dit la convention collective de l’optique-lunetterie ?

L'actualité paie & RH décryptée