Comment fonctionne la comptabilisation des tickets-restaurant ?

Bouchra Ettaleb
Mise à jour le 03 janvier 2024

Moyen de paiement en restauration très courant dans les entreprises, les tickets restaurants n’en restent pas moins une option pour chaque employeur. Pour autant, si vous souhaitez mettre en place ce dispositif, il ne faudra pas omettre d’établir sa comptabilisation. 

En effet, la comptabilisation des tickets-restaurants, moins communément désignée sous l'appellation comptabilisation des titres restaurant, repose sur plusieurs écritures comptables. Mais alors comment enregistrer les tickets restaurant en comptabilité ? Quelles sont les règles de comptabilisation des tickets restaurant ? PayFit vous éclaire.

Comptabilisation des tickets-restaurant : quelle attribution ? 

Le ticket restaurant est un avantage social que les entreprises peuvent attribuer à leurs salariés.

Si l’employeur opte pour ce dispositif, il devra obligatoirement prendre en charge 50 à 60 % de la valeur du ticket restaurant. Quant au plafond d’exonération, il est fixé à 7,18 € par ticket en 2024.

La comptabilisation des tickets restaurant apparaît à la fois sur le plan comptable général et le bulletin de paie

Elle est une part intégrante de la comptabilisation de la paie

Comment comptabiliser les tickets-restaurant ? 

La comptabilisation des tickets restaurant est assez particulière. Elle repose sur plusieurs écritures comptables. On distingue ainsi la comptabilisation à l’achat du ticket restaurant de celle de l’attribution du ticket restaurant au personnel. 

Comptabilisation à l’achat du ticket-restaurant

Avant de fournir les tickets restaurant aux salariés, l’entreprise doit les acquérir. Pour ce faire, elle paie l’intégralité du prix à l’organisme émetteur de la facture. Il existe divers organismes émetteurs tels que Swile, par exemple. 

A cette étape, pour comptabiliser les tickets restaurant, on procède comme suit : 

  1. On débite le compte 437 "Autres organismes sociaux" correspondant aux cotisations dues pour la retraite, la prévoyance ou mutuelle. 

  2. On débite éventuellement l’un des sous-comptes de la catégorie 62 "Autres services extérieurs" en cas de frais postaux ou autres. 

  3. On crédite le compte 401 "Fournisseurs" du montant total des tickets restaurant. 

Numéro de compteLibellé du compteDébitCrédit
437Autres organismes sociauxX
62Autres services extérieursX
401FournisseursX

Comptabilisation à l’attribution du ticket-restaurant

La comptabilisation des tickets restaurant fait l’objet d’une opération distincte. 

En effet, la valeur nominale de chaque ticket restaurant se compose de la part financée par l’employeur et celle réglée par le salarié. 

La comptabilisation des tickets restaurant lors de l'attribution se traduit donc par les écritures suivantes.

➡️ Part employeur

On crédite le compte 437 "Autres organismes sociaux" du montant financé par l’employeur.

  1. On débite le compte 647 "Autres charges sociales" de la même somme. 

  2. Ce compte correspond aux dépenses, ou versements, réalisés par l’entreprise afin de respecter ses obligations en matière de santé, d’hygiène et sécurité, etc.

Numéro de compteLibellé du compteDébitCrédit
437Autres organismes sociauxX
647Autres charges socialesX

➡️ Part salarié

  1. On crédite le compte 437 "Autres organismes sociaux" du montant payé par le salarié.

  2. On débite le compte 421 "Personnel - rémunérations dues" de la même somme. 

Si la part financée par le salarié ne fait pas l'objet d'une retenue sur salaire mais d'un versement direct, le débit doit être porté sur le compte 512 "Banque" ou 53 "Caisse".

Numéro de compteLibellé du compteDébitCrédit
437Autres organismes sociauxX
421Personnel - rémunérations duesX

Comptabilisation du remboursement des tickets-restaurant : comment ça marche ? 

Une fois la date de validité passée, l’émetteur du ticket restaurant n’a pas le droit de garder la somme liée aux tickets restaurants périmés.

Cette somme doit être reversée à l’entreprise qui en a fait l’usage. Si l’entreprise possède un CSE, le solde est alors récupéré par celui-ci.

La comptabilisation du remboursement des tickets restaurants passe par une écriture comptable distincte de celle lors de l’achat ou attribution.

Besoin d'accompagnement dans la gestion de la paie ?
Pour aller plus loin..

Démission silencieuse : définition et tendance

Lire l’article

Calcul des congés payés : obligations et méthodes

Lire l’article

Congés payés non pris : obligations et indemnisation

Lire l’article

Présomption de démission : définition et procédure

Lire l’article

Congés exceptionnels sous Syntec : tout savoir

Lire l’article

Ecriture comptable : fondamentaux et pratiques

Lire l’article