payfit logo

En quoi consiste l'indice Syntec ?

Maryam Toumirt
Mise à jour le 16 janvier 2024

La convention collective Syntec est une convention applicable aux salariés des Bureaux d'Études Techniques, des Cabinets d'Ingénieurs-Conseils et des Sociétés de Conseils. Cette convention prévoit des règles propres à ce secteur d’activité.

Les groupements de syndicats professionnels peuvent également jouer un rôle important dans la création de règles et de dispositifs. C'est le cas notamment de la Fédération Syntec à l'origine de la création de l'indice Syntec.

Qu'est-ce que l'indice Syntec ? Quelle est la valeur de l'indice Syntec ? Quel est le dernier indice Syntec connu ? PayFit vous explique.

Qu'est-ce que l'indice Syntec ?

L'indice Syntec est un indicateur constitué de 5 chiffres, dont deux décimales, qui a été créé en 1961 par la Fédération Syntec. 

Cet indice Syntec est communiqué tous les mois aux établissements relevant de la branche. Il permet de mesurer l'évolution du coût de la main-d'œuvre, principalement intellectuelle, dans le cadre de prestations fournies. 

L'objectif de cet indicateur est de mesurer cette évolution des coûts salariaux dans le cadre de projets sur le long terme

À quoi sert l'indice Syntec ? 

L'indice Syntec permet d'actualiser ou de réviser une clause financière des contrats ou des marchés (principalement) conclus dans les secteurs professionnels représentés par la Fédération Syntec.

💡 Bon à savoir : en pratique, les prix des contrats de prestations de service sont révisés à chaque échéance.

Exemple : dans l'hypothèse d'un contrat conclu le 1er janvier 2023 arrivant à échéance le 1er janvier 2024, le calcul à effectuer pour réviser le prix de la prestation correspond à :

  • prix = P0 x ( indice 1 / indice 2 ) ;

  • prix : prix révisé ;

  • P0 : prix d'origine ou le cas échéant, le dernier prix révisé ;

  • indice 1 : indice Syntec de référence, en l'occurrence, il s’agit de l'indice Syntec de janvier 2023 ;

  • indice 2 : dernier indice Syntec connu au moment de la révision du prix, c'est-à-dire l'indice Syntec de janvier 2024.

Comment l'indice Syntec est-il calculé ? 

L'indice Syntec est calculé par la Fédération Syntec. Cet indicateur est calculé sur la base des résultats d'une enquête menée auprès d'un groupe témoin d'entreprises représentatives des principales activités de la branche Syntec. 

Ces résultats sont présentés dans un rapport mensuel contenant :

  • les effectifs moyens exprimés en équivalent temps plein ;

  • la somme des salaires bruts chargés correspondant à ces emplois.

Un calcul est ensuite établi par la Fédération afin de déterminer l'évolution de la  somme des effectifs exprimés en équivalent temps plein et de la somme des masses salariales brutes chargées, pour la durée de travail considérée. 

Enfin, l'indice obtenu est lissé sur une période de 12 mois. Ce lissage de l'indice Syntec est mis en place afin d'éviter des variations conséquentes de l'indice causées par des usages des entreprises (exemple : versement d'une prime exceptionnelle sur un mois).

💡 Bon à savoir : l'indice Syntec est publié tous mois sur le site de la Fédération Syntec. En revanche, les informations relatives au groupe témoin, aux entreprises interrogées, aux modalités précises de calcul de l'indice Syntec, ne sont pas publiés sur ce site. 

Historique de l'indice Syntec pour 2023

Mois de référenceIndice Syntec
Janvier 2023293,9
Février 2023298,5
Mars 2023300,7
Avril 2023301,9
Mai 2023302,7
Juin 2023304
Juillet 2023304,8
Août 2023305,7
Septembre 2023Non communiqué
Octobre 2023Non communiqué
Novembre 2023Non communiqué
Décembre 2023Non communiqué
Envie de gagner du temps sur la paie ?
Pour aller plus loin..

Démission pour création d'entreprise : conditions et conseils

Lire l’article

Abandon de poste et chômage : droit et procédures

Lire l’article

Être salarié de son entreprise : règles à connaître

Lire l’article

SASU : tout comprendre sur les avantages et les inconvénients

Lire l’article

Aide à l'embauche d'un apprenti en 2024

Lire l’article

Aide à l’embauche pour les TPE : suppression et alternatives

Lire l’article