Eric Lhomme

Directeur Activités Stratégie RH

Directeur Activités Stratégie RH

OasYs Consulting

OasYs Consulting

Paris

Paris

Cabinet de conseil RH pluridisciplinaire, composé d’experts, consultants et coachs spécialisés

Cabinet de conseil RH pluridisciplinaire, composé d’experts, consultants et coachs spécialisés

Quote
Les trois unités de temps, de management et de lieu qui caractérisaient l’entreprise sont en train de se fragmenter.
Eric LhommeDirecteur Activités Stratégies RH

Consolider la transformation de l’organisation du travail en marche !

Si le monde du travail « d’après » reste encore difficile à cerner, il est une de ses dimensions,  sur laquelle chacun s’accorde pour dire qu’elle évoluera certainement : c’est l’organisation du travail.

L’étude PayFit traduit bien la tendance qui se dessine. Dans le Next 40 ou le CAC 40 : la recherche d’un fonctionnement plus flexible autour du télétravail est de mise pour le proche avenir.

Avec la crise du COVID 19 et le confinement qui lui a été associé, une expérimentation géante d’une autre façon de travailler, via le passage au télétravail intégral, associant plus d’autonomie, un rapport au temps différent, un éclatement des lieux de travail, a été réalisé dans bon nombre d’entreprise.

Les statistiques du ministère du travail sont, ici, éloquents. En 2017, 7% des salariés pratiquaient le télétravail. Fin mai 2020, sous la contrainte de la crise sanitaire, ils sont passés à 25%.

Si le vécu de cette nouvelle organisation de fait, n’a pas toujours été simple pour tout le monde, les enquêtes réalisées dans la période font apparaître une appétence certaine pour le prolongement de l’expérience, pour un nombre important des salariés.

La diminution des temps de transport, la responsabilisation, la souplesse dans les horaires sont des éléments favorables, surtout dans les grandes agglomérations, à l’ancrage de la pratique.

Par ailleurs, l’avantage de l’approche est également perçu du côté entreprise. Au-delà de répondre à une aspiration d’une partie des salariés, donc être une source de motivation et de performance RH, la pratique permet de diminuer l’empreinte immobilière et contribuer ainsi à optimiser les coûts.

Dans beaucoup d’entreprise, l’enjeu de la période à venir, sera, donc, la consolidation et l’optimisation pour une mise en œuvre durable, efficace et mobilisante de ces nouvelles façons de produire.

Car que l’on ne se trompe pas le changement est d’envergure. Les trois unités de temps, de management et de lieu qui caractérisaient l’entreprise sont en train de se fragmenter. Le temps devient plus complexe car la vie professionnelle est mélangée à la vie personnelle, le lieu de travail multiple et le collectif plus éclaté.

Pour les managers de nouvelles postures sont à adopter, de nouvelles règles du jeu sont à définir. Le télétravail réinterroge, les pratiques notamment sur comment créer du lien avec des salariés qui sont dans et à l'extérieur de l'entreprise. 

L’intégration du télétravail doit se faire dans la recherche d’un équilibre : au-delà de 3 jours/semaine la pratique peut être éprouvante. La délégation et le contrôle sont clés pour sa réussite. 

Enfin une réflexion sur les compétences doit l’accompagner. Avec la distance les « soft skills » comme la capacité d’organisation, ou la capacité d’agir en autonomie,  mais aussi les compétences techniques sont clés car la réponse immédiate aux questions/problèmes rencontrés ne peut pas être donnée par les collègues ou le manager. 

Le développement d’une organisation plus flexible autour du télétravail n’est donc pas qu’une affaire de technique digitale. C’est un projet global à la fois : économique, social, organisationnel, managérial et RH.